MusiqueNews Sorties Loisirs

Billie Eilish, nouvelle star de la chanson : vous avez dit bizarre ?

Si musicalement elle est très pop… pour le style Billie Eilish O’Connell (connue sous le nom de « Billie Eilish ») est tout de même proche du punk, en tout cas d’une surenchère de provocations visuelles qui confine au trash (et élèverait presque par contrecoup la robe en viande de Lady Gaga à une œuvre de bon goût) ! Ses yeux endormis sur la plupart de ses vidéos font penser à des artistes camés au dernier degré qui ont pour la plupart été enterrés avant de pouvoir fête leur 30 ans. Des années, Billie Ellish n’en a que 17 à son compteur. Et ses yeux endormis sont un style commercial qu’elle n’avouera pas. Elle habite en Californie chez ses parents (également artistes) et a composé avec son frère les chansons de son premier album « When We All Fall Asleep, Where Do We Go? » publié au printemps dernier et qui a déjà été téléchargé plus de deux milliards de fois, ce qui lui a permis d’être la première artiste née au XXIe siècle à prendre la tête du Billboard 200. Les vidéos de « Bad Guy » ou de « Lovely » approchent des 500 millions de vues sur Youtube, et les autres sont de toute façon au-dessus des 100 millions.

Billie Eilish

Le magasine Rolling Stone a donc été obligé de la mettre sur sa couverture, avec les mots « Le triomphe du bizarre », pour ne pas utiliser le mot « trash » sans passer pour des vieux cons ! « Bizarre », c’est effectivement le minimum qu’on peut en dire, et Billie Eilish ne dira pas le contraire, vu qu’elle cultive le style, comme Stromae l’a par exemple fait de l’autre côté de l’Atlantique (avec beaucoup plus de goût).

Quand elle n’éteint pas sa voix (elle est quasi atone sur toutes ses chansons), Billie Eilish n’a néanmoins pas un timbre désagréable. Un peu enfantin, mais pas désagréable. C’est le cas par exemple sur le titre « idontwannabeyouanymore ». Mais apparemment ce n’est pas pour ça qu’elle marque les esprits de sa génération, mais peut-être plutôt pour son côté sombre (elle a par le passé confié avoir eu des problèmes de dépression) et en tout cas très décalé.

Dans la dernière phrase de son interview au Figaro Madame elle déclare : « Tout ce que je sais, c’est que j’ai 17 ans et que personne ne définira qui je suis. » Ben si banane : tu es écolo avec Stella McCartney, artiste comme tout le monde en Californie, tu aimes bien les vêtements et chaussures de marque, tu es probablement hostile à la guerre, au froid en hiver etc etc…

Outre son petit bazar bizarre, la seule différence de Billie Eilish c’est une créativité réelle qui pourrait à l’avenir surprendre plus encore. Le début est étrange, mais pas si mal. Et en tout cas ça a du succès !

www.site.billieeilish.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !

Fermer