Guide des Etats-UnisNews Sorties Loisirs

Memphis, Tennessee : notre guide de la capitale du blues et du rock

Bienvenue à Memphis, la grande ville de l’ouest du Tennessee, au bord du gigantesque fleuve Mississippi. Memphis vous marquera par son histoire fascinante et la beauté de ses rues jalonnées d’immeubles de brique. Néanmoins, il n’y a pas besoin de s’éloigner beaucoup de Beale Street pour voir que la ville n’a toujours pas retrouvé la richesse de ses premières années, celles où l’esclavage assurait la culture facile et pas chère du coton.

Voir aussi :

Nous avons une page spéciale sur Graceland (la maison d’Elvis) ici

Notre guide de Nashville

– Les smoky Mountains

– Notre page principale pour visiter le Tennessee

Notre guide complet des Etats-Unis

Paradoxalement, sans la pauvreté il n’y aurait jamais eu ni le blues, ni la soul, ni Elvis. Ca n’empêche donc pas une visite agréable de la ville : comme ailleurs aux Etats-Unis, la criminalité a de toute façon lieu dans les quartiers pauvres. Il est toutefois difficile de se demander comment une belle ville avec autant d’atouts peut ainsi se retrouver condamnée à une peine de “pauvreté à perpétuité”. Quand on voit comme la voisine Nashville se développe… il est difficile de comprendre ce que font les pouvoirs publics. Ceci étant précisé… suivez le guide !


Notre guide de Memphis en vidéo :


Memphis : Un lieu de luttes

C’est à Nashville que les premières productions musicales ont vu les Noirs et les Blancs commencer à travailler ensemble dans les radios et les studios d’enregistrements. Néanmoins, cette histoire ne peut faire oublier celle du Ku Klux Klan, né ici après la guerre de sécession, ou bien, un siècle plus tard, les luttes pour les droits civiques, avec son épisode le plus terrifiant, l’assassinat du Dr Martin Luther King Jr sur le balcon du Lorraine Motel le 4 avril 1968.

Memphis, Tennessee


Musée National des Droits Civiques au Lorraine Motel

Aujourd’hui transformé en musée national des Droits Civiques, le Lorraine Motel est un endroit incontournable pour comprendre la ville et les enjeux qui s’y sont déroulés. Le musée prend plusieurs heures à se visiter, et il s’agit d’un site d’importance internationale, rassemblant de très nombreuses collections sur cette histoire honteuse de l’Amérique, mais aussi sa contrepartie glorieuse : les héros qui ont su imposer le droit après des décennies de lutte.

450 Mulberry St, Memphis, TN 38103

www.civilrightsmuseum.org


Autour du musée des Droits Civiques

Vous trouverez le Blues Hall of Fame, qui vous permettra de vous immerger dans les racines de la musique noire de Memphis.

421 S Main St, Memphis, TN 38103

https://blues.org/hall-of-fame-museum/

CENTRAL BBQ

Dans le quartier du Lorraine Motel vous trouverez aussi de bons restaurants comme le Central BBQ

THE ARCADE

Ou bien (pour les petits-déjeuners) The Arcade, qui est le plus ancien restaurant de la ville, et au passage le préféré d’un certain Elvis Presley !


Memphis côté “Big River”

Le long du Mississippi, vous trouverez le musée du coton, les bateaux à roue qui vous permettent d’aller faire une croisière agréable pendant 90mn sur la Big River (pour une vingtaine de dollars).


La Pyramide de Memphis

Il y aussi la très étrange pyramide qui se doit d’être érigée dans toute ville portant le nom égyptien de “Memphis”. Sauf que ce monument de 98 mètres de haut n’a pas été construit par un pharaon, mais pour accueillir l’équipe de basket de la ville. Depuis 2015 elle contient un Bass Pro Shop, c’est ça dire un magasin d’articles de pêche, et en l’occurence le plus grand du monde, avec des boutiques de tous les genres, des attractions, et surtout, à son sommet, un restaurant panoramique et des plateformes permettant d’avoir une vue imprenable sur Memphis et le Mississippi. En 2019 c’était 10$ l’ascenseur pour monter au sommet (mais la vue est incroyable).

Pyramide de Memphis :

1 Bass Pro Dr, Memphis, TN 38105

https://stores.basspro.com/us/tn/memphis/1-bass-pro-dr.html


La traversée du Mississippi à pieds

Au sud du centre ville, il y a trois ponts parallèles. Celui le plus au nord permet le Big River Crossing : vous faites 100 mètres et déjà vous êtes déjà en Arkansas. Mais au coucher du soleil, alors que le pont est illuminé de centaines de milliers de LED colorées, c’est tout à fait sidérant.

Un autre pont célèbre part pour sa part de la pyramide : le De Soto Bridge. Nommé ainsi pour honorer le conquistador espagnol, tout le monde à Nashville l’appelle pourtant le “Dolly Parton Bridge”, à cause de son armature métallique formant deux demi-sphères qui, apparemment, rappellent les poumons de la célèbre chanteuse country !!


Beale Street

Beale Street à Memphis
Beale Street à Memphis

La photo que tout le monde connaît des enseignes lumineuses de dizaines de clubs de blues, c’est ici ! Beale Street est découpée en deux tronçons d’une centaine de mètres. C’est vers 1860 que les premiers musiciens noirs – des vagabonds – commencèrent à y jouer. Elle fut dès lors le “berceau du blues”, et des afro-américains commencèrent à y ouvrir des restaurants au début du XIXème siècle. Elle est depuis lors le temple musical de la ville, avec des concerts en permanence, aussi bien dans les clubs qu’en extérieur. Et bien évidemment des “BBQ” comme par exemple le BB King BBQ avec ses concerts de blues jour et nuit. Celui-ci est ouvert aux enfants. D’autre, plus bars que restaurants, sont interdits aux -21 ans.

www.bbkings.com/memphis/


Rock n’ Soul Museum

C’est aussi à Beale Street que se trouve le Rock n’ Soul Museum. Très instructif, il montre (avec beaucoup de pièces de collection) comment la musique noire américaine a bifurqué depuis le blues vers deux directions différentes : le rock et la soul. On peut y rester entre 1 heure et 10 heures d’affilée (en fonction du nombre de morceaux de musique qu’on écoute !!).

191 Beale St, Memphis, TN 38103

www.memphisrocknsoul.org


La Marche des Canards

Tous les jours depuis les années 1930, il y a La Marche des Canards au Peabody Hotel. C’est une des principales excentricités de la ville, qui attire parfois près de 1000 personnes, donc il vaut mieux arriver tôt : les canards de l’hôtel Peabody sortent à 11h du matin de l’ascenseur de l’hôtel pour se rendre à la fontaine sous les applaudissements. A 17h ils font le chemin inverse, le tout sur un tapis rouge, et accompagnés par un maître de cérémonie. Il faut avoir vu ça au moins une fois dans sa vie (ou pas !!!). C’est gratuit.

118 S 2nd St, Memphis, TN 38103

www.peabodymemphis.com/ducks-en.html


UN PEU A L’ECCART :

Graceland : bienvenue chez Elvis Presley

Graceland : la maison d'Elvis Presley à Memphis.
Graceland : la maison d’Elvis Presley à Memphis.

La maison d’Elvis Presley est la plus visitée des Etats-Unis, et non sans raison. Il s’agit d’un monument avec la tombe du king et un musée incroyable qui lui est consacré. Si vous visitez Memphis, vous ne pouvez y couper.

VOIR NOTRE PAGE SPECIALE SUR GRACELAND

Graceland : visitez la maison d’Elvis Presley à Memphis


 

Sun Studios : l’endroit où le rock est né

Sun Studios à Memphis

Sun Studios est l’un des plus importantes endroits où la musique américaine est née. Ouvert en 1950, par Sam Philips, il permet d’enregistrer de la country, mais surtout la musique blues de Memphis, avec des artistes comme BB King, Howlin Wolf, ou Rufus Tomas, pour ne citer qu’eux.

Le 5 mars 1951, Jackie Brenston et Ike Turner enregistrent Rocket 88 dans le studio. Ni les artistes, ni Philips ne le savent, mais ils viennent de créer le tout premier morceau de Rock n’ Roll. Deux ans et demi plus tard, en août 1953, ils vont manquer une autre occasion alors qu’un jeune homme aux cheveux plein de graisse pousse la porte de Sun. Il s’appelle Elvis, et il paye afin d’enregistrer un disque à un seul exemplaire : pour sa maman ! La réceptionniste garde tout de même une copie en notant “Elvis Presley : bon chanteur de ballades”. Presley aime la musique, et il reviendra en janvier 1954 faire des essais. Pour Sam Philips, il n’y a rien néanmoins rien de bon à garder lors de cette session. Il lui offre tout de même une autre chance dans la soirée du 5 juillet 1954. Mais la séance est également improductive. Elvis ne s’en offusque pas. Tard dans la nuit il plaisante avec les musiciens, en reprenant un standard de blues datant de 1949 dont il accélère le rythme sur sa guitare en sautant dans tous les sens : “That’s all right mama”. Philips a un doute… il les fait recommencer le morceau, il enregistre le titre, et envoie le disque chez le célèbre animateur radio de Memphis Dewey Philips (un homonyme), qui a l’habitude de casser les démos en direct quand il n’aime pas ce qu’il écoute. Dès le premier passage, les auditeurs appelle pour savoir qui est ce “chanteur noir”. Philips passera That’s all right Mama en boucle durant les deux dernières heures de son show. Un mythe est né.

Quelques mois plus tard, en février 1955, Sam Philips réalise qu’Elvis est déjà trop gros pour lui. Le producteur bat alors tous les records en vendant le contrat de l’artiste pour 35000$ à RCA. Cette somme paraît aujourd’hui dérisoire, mais ça a permis à Sam Philips et ses Sun Studios de sortir la tête de l’eau, et de se relancer avec de nouveaux talents qui débutent chez lui : Johnny CashCarl PerkinsJerry Lee Lewis, ou encore Roy Orbison. Il pourra ensuite se faire construire un studio géant. Pourtant, au XXIe siècle, les plus grands artistes continuent de vouloir venir enregistrer le soir, quand les touristes sont partis, dans le petit studio du 706 Union Avenue… là où tout a commencé.

Il faut compter une heure de visite.

706, Union AvenueMemphis

www.sunstudio.com


Stax Records : complètement soul !

Stax Records et son quartier à Memphis

Si le blues a d’une part débouché sur Elvis, d’un autre côté, il a créé la soul music. Pour résumer, la soul c’est un peu de la musique d’église noire, mais sans les paroles religieuses. Et le “son Stax”, c’est la version non-policée, sans filtre, de la soul. Comme dans le cas de Sun Studios, on se demande comment autant de talents ont pu être découverts dans ces endroits excentrés.

Des dizaines de tubes internationaux ont été enregistrés ici avec les artistes maison : Otis Redding, Sam & Dave, Wilson Pickett, Isaac Hayes, Al Green et des dizaines d’autres qui, à l’époque, sortaient du “getho” : Stax a en effet été créé en 1958, époque où il n’était pas facile d’être une personne de couleur à Memphis. Quand Otis et les autres ont embarqué pour leur première tournée en Europe, c’est là qu’ils ont réalisé que l’invraisemblable s’était produit : des Afro-américains de Memphis étaient devenus des superstars !

Aujourd’hui Stax est reconverti en musée qui présente ce génie créatif. La visite prend environ une heure, sauf quand il y a des concerts (très très souvent dans l’auditorium), et bien évidemment il est possible d’y acheter les disques du label. L’expérience est unique.

926 E McLemore Ave, Memphis, TN 38126

www.staxmuseum.com

www.staxrecords.com


Beale Street à Memphis
Beale Street à Memphis

 


Al Green et le Full Gospel Tabernacle

Superstar de la musique soul, Al Green a suivi la route inverse des autres musiciens : il est retourné au gospel. Après un événement bouleversant dans sa vie, il a osé quitté la scène pour devenir pasteur et mettre son talent au service de Dieu, en créant l’église du Full Gospel Tabernacle. Là aussi, on prie Dieu “sans filtre” : le talent part de Dieu et lui revient de manière brute, sous la forme du chant gospel. Que vous soyez croyant ou pas, sensible ou non au chant gospel, vous tomberez à la renverse en écoutant Green et ses musiciens. Le “Full Gospel” (plein évangile) est une référence à “la puissance du Saint-Esprit” : après la Guerre de Sécession, de nombreuses églises ont cherché à revenir un une foi tournée vers l’esprit, les miracles, et en communion directe avec Dieu, qui débouchera ensuite sur les mouvements charismatiques.

En 2019 le révérend Green était assez âgé, mais conservant tous ses talents. Il n’y a pas de site internet officiel, mais vous avez 99% de chances de le trouver à 11h30 le dimanche matin face à Dieu à la :

Full Gospel Tabernacle Church

787 Hale Rd, Memphis, TN 38116

www.facebook.com/pages/Full-Gospel-Tabernacle/111715088864834


Overton

Il ne faut pas confondre Overton Park (très beau parc où se trouve le zoo de Memphis) et Overton Square, à quelques centaines de mètres, qui est un petit quartier revitalisé au début du XXème siècle où se situe deux dizaines de restaurants et bars très prisés à partir de la fin d’après-midi (voir le photos).

www.overtonpark.org

www.overtonsquare.com


Deux endroits pour les gastronomes à Est-Memphis

Ils sont en face l’un de l’autre, un peu loin du centre, mais incontournables pour ceux qui recherchent les originalités culinaires :

Gus World Famous Fried Chicken

Le poulet frit, c’est une spécialité du sud des Etats-Unis. Gus est né ici (mais il y en a partout aux USA désormais).

730 S Mendenhall Rd, Memphis, TN 38117

www.gusfriedchicken.com

Gibson Donuts

Les donuts y sont extraordinaires et variés (plus de 30 différents). Il y aune grosse ambiance tous les matins dans cet établissement de la famille DeWeese. Attention, Don DeWeese gratifie souvent les nouveaux venus d’un donut gratuit qui arrive par les airs !

760 Mt Moriah Rd, Memphis, TN 38117

www.facebook.com/pages/Gibsons-Donuts/360369561175555


Davies Manor Plantation

Davies Manor Plantation à Memphis Tennessee.

Il s’agit de la plus ancienne maison du comté. Nous la mentionnons en dernier non pas parce qu’elle à moins d’intérêt, mais parce qu’elle est à l’extérieur de Memphis (en direction de Nashville). Comme il est indiqué sur le panneau historique devant la maison, elle est une “survivante” de la Guerre de Sécession : les nordistes ont tout brûlé sur leur passage lors de leurs avancée dans le sud (d’où le titre du roman “Autant en Emporte le Vent”). Nul ne sait quand elle a été construite, mais plus de 30 ans avant la guerre en tout cas, c’est à dire avant 1830. On peut la visiter, comme son jardin et les bâtiments de fermes tout autour, qui constituent un site délicieux témoignant des beautés du Tennessee.

9336 E Davies Plantation Rd, Memphis, TN 38133

www.daviesmanorplantation.org


EN COMPLEMENT :

Voici les liens vers les offices de tourisme de :
Memphis
Tennessee

Les deux expédient gratuitement des guides imprimés très bien réalisés (mais en anglais).

Voir aussi :

Nous avons une page spéciale sur Graceland (la maison d’Elvis) ici

Notre guide de Nashville

– Les smoky Mountains

– Notre page principale pour visiter le Tennessee

Guide des Etats-Unis

Tags
Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !

Close