Les Gated Communities de Floride et les 55+ : des petits paradis, loin des idées reçues

Les Québécois sont généralement habitués de la Floride, mais en revanche on a pu lire des articles dans la presse française (ici ou ici) (et il y en a bien d’autres sur Google) sur les « villes privées de Floride » ou des « retraités blancs vivent entre eux, armés, à l’abris de grands murs, et protégés par des vigiles ». Quand on connaît la réalité, ces fantasmes font bien évidemment sourire !

Voici quelques explications sur « le pourquoi du comment » on y vit très bien, et sans avoir à rougir d’habiter dans de tels endroits. Mais, pour commencer, précisons pour ceux qui ne connaissent pas que les villes privées, si elles sont nombreuses, sont loin d’être une généralité en Floride.

LES POINTS POSITIFS

Ils sont innombrables !!! Le financement mutualisé de l’association de propriétaires permet des loisirs à profusion : piscines, tennis, shuffleboards, salles de réunions, bibliothèques ou de spectacles, jeux, des pontons pour les bateaux, des golfs etc…

Piscine au Century Village de Deerfield Beach en Floride : une gated community 55+
Piscine au Century Village de Deerfield Beach en Floride : une gated community 55+

POURQUOI IL Y A DES VILLES PRIVEES EN FLORIDE

Contrairement à la France, qui a touché et retouché l’ensemble de ses surfaces naturelles, l’Amérique est un continent taillé dans le vif, dans la nature sauvage. Quand vous achetez une maison de campagne près d’une côte française, il y a peu de chance qu’un jour vous y soyez attaqué par des loups ni par des ours. Par contre, essayez d’imaginer l’arrivée des premiers promoteurs immobiliers qui ont construit en Floride : des millions d’alligators, des crocodiles, ours, panthères, lynx, renards, coyotes, serpents, pour ne parler que des plus impressionnants. Dire qu’il y a des murs d’enceinte en Floride, c’est comme se demander pourquoi il y a des enclos autour des églises de Bretagne. C’est pour la même raison : les animaux.

Une autre raison importante : la Floride, c’est le pays des Snowbirds. C’est à dire des touristes qui viennent du nord des Etats-Unis, et du Canada, passer l’hiver dans le seul Etat où il fait chaud : et très exactement dans la moitié sud de la Floride. Ce qui signifie que, six mois par an, certaines gated communities sont vides à 100%. Ce n’est donc pas de la paranoïa de penser que, si elles n’avaient pas des murs d’enceintes, elles seraient une cible de choix pour les voleurs du monde entier. Les « Snowbirds », au contraire, apprécient de retrouver leur domicile intact après six mois d’absence. Et c’est sans parler des attaques de moisissures, de termites, de tempêtes tropicales, tornades et ouragans ! Chacun aura compris pourquoi certains préfèrent avoir un vigile qui tourne en permanence.

Ce n’est pas non plus The Alamo : les communautés sont plus ou moins entourées de murs et surveillées : parfois, après quelques décennies, elles sont purement et simplement intégrées dans les villes. Et à l’inverse, on trouve des quartiers pauvres ou « ethniques » qui sont eux aussi protégés par des murs et un vigile.

LES « 55 ET PLUS »

Le Century Village de Deerfield Beach en Floride : une gated community 55+
Le Century Village de Deerfield Beach en Floride : une gated community 55+

Les Snowbirds sont adhérents d’associations de loisirs qui règlent la vie de ces communautés. Parfois ils sont aussi regroupés par nationalités ou religions ou langues : canadiens anglophones, québécois, juifs ou amish des Etats-Unis… Mais, dans tous les cas, s’ils sont en Floride durant six mois d’hiver, c’est généralement parce qu’ils sont… à la retraite ! Donc les quartiers réservés aux 55+ sont avant tout une tendance, et qui permet aux personnes de se regrouper par affinités de tourismes. Ils n’ont pas la même vie que les familles en activité. Ca ne veut pas dire (comme on l’a parfois lu dans la presse québécoise) qu’ils détestent les enfants. Ils en ont eux-mêmes eu, et ils les accueillent dans leurs résidences 55+ durant les vacances de fin d’année, avec ces si bruyants petits-enfants ! Oui, pour ceux qui en douteraient, « 55 et plus » c’est pour les propriétaires : ça ne veut pas dire qu’ils n’accueillent pas les plus jeunes, et qu’ils tirent au fusil sur les enfants qui oseraient franchir le mur. Pendant les fêtes de Noël, quand leurs parents ne travaillent pas, eux aussi ont droit à la Floride (et certains ne s’en privent pas non plus pendant l’été) !

Quant au sujet des armes à feu : il est possible d’en détenir à son domicile dans l’Etat de Floride. Mais nous ne perdrons pas le temps de faire un sondage pour savoir quel est le pourcentage de Snowbirds qui en détiennent une : les Américains les apprécient, c’est certain, et pour le cas des Snowbirds canadiens, c’est assez infime. Dans tous les cas, à part une poignée de psychopathes (pas plus qu’en France), ils ne sont probablement qu’une poignée à dormir avec leur arme sous l’oreiller !!

A propos de criminalité, il y en a certes un peu dans certaines grandes villes de Floride, mais ce n’est pas une généralité. Il y a eu quelques périodes : les bandits des Everglades au XIXe siècle, certains trafiquants d’héroïne dans les années 1950, puis Pablo Escobar et ses amis dans le Miami des années 1980. Mais hormis ces périodes, la Floride n’a jamais été réputée comme étant un haut lieu de criminalité. Et, finalement, même ces événements ne sont pas à l’origine des communautés privées.

Bon, voilà, en synthèse les habitants de la Floride n’ont pas inventé une nouvelle manière de vivre protégés de hauts murs dans la détestation du monde extérieur : ça relève du fantasme, et ça reviendrait au même que de se plaindre que les maisons de retraites en France aient des murs et pas d’enfants à l’intérieur ! Ces « gated communities » sont au contraire très sympa et on vous invite à venir voir de plus près ! Amenez votre arme si vous avez un doute… mais on vous promet que vous y survivrez ! 😉

Exemple de gated community 55+ : le century village de Deerfield Beach en Floride

Voir la liste des agents immobiliers en Floride

Lire notre guide de l’investissement en Floride

Lire notre guide complet (et gratuit) de la Floride


PUBLICITE :

Danielle Waton

Bouton retour en haut de la page
Fermer