Actualités à Miami et en FlorideMusées de FlorideMusées de MiamiNews Arts

L’incroyable Rubell Museum : le meilleur de l’art contemporain à Miami

Voici un musée de Miami fort singulier, et qui ne laisse indifférent aucun de ses visiteurs (n’oubliez pas de regarder notre très étonnante galerie de photos en bas de cette page pour vous faire une idée…). Pour les fans d’art contemporain, c’est l’endroit où on trouve le plus d’œuvres majeures à Miami. Et pour ceux qui détestent l’art contemporain, le Rubell Museum est certainement aussi à un niveau de catégorie mondiale : un endroit qu’il faut absolument voir et qui leur provoquera des fous rires garantis. Il y a en tout cas un avertissement à l’entrée : ça peut être perturbant pour les plus jeunes publics. Comme le regretté écrivain Tom Wolfe le faisait dire à son personnage (à propos du musée d’art d’Atlanta, dans « Un homme, un vrai ») : « Mais, c’est des bites quoi ! ». C’est vrai, on peut appeler ça comme ça. Enfin, il y en a effectivement quelques unes, molles comme les montres de Dali, ou un peu moins, en fonction des œuvres. Mais la qualité n’est pas forcément mesurable à la taille de la… bon parlons d’autre chose en fait : il n’y a pas non plus que ça dans le musée (mais ainsi vous êtes prévenus !).


Voir aussi :

Notre guide du quartier d’Allapattah (où se trouve le musée)

Les plus beaux musées de Floride


Notre guide complet de Miami

Notre guide complet de la Floride


La famille Rubell

Mera et Don Rubell forment l’une des plus grandes et influentes familles de collectionneurs privés d’art contemporain, débutée après leur mariage en 1964, et qui compte aujourd’hui plus de 7200 pièces produites par plus de 1000 artistes. Si un grand nombre de noms aujourd’hui exposés vous seront familiers, ils ne l’étaient pas forcément quand les Rubell les ont découverts, alors qu’ils vivaient à New-York. Et c’est bien plus tard, en 1993, que la « Rubell Family Collection » a ouvert  à Wynwood (Miami) dans un ex-hangar de la DEA (Drug Enforcement Administration) (dont les murs étaient peut-être toujours imprégnés de substances !). Mais, pour ce nouveau siècle, ils cherchaient un espace supplémentaire afin de stocker d’autres œuvres. Ils sont alors tombés sur cet entrepôt totalement adapté (9300 m2) du quartier d’Allapattah, et même plus adapté que prévu, puisqu’ils ont finalement ait naître ici le « Rubell Museum » fin 2019, et fermé l’espace qu’ils avaient à Wynwood. Le choix d’Allapattah en a tout de même surpris plus d’un, mais c’est certainement le quartier de Miami qui va devenir le « nouveau Wynwood » (c’est juste de l’autre côté de l’autoroute i95).

Mera et Don Rubell sont à droite sur la photo :

Ce qu’on peut voir au Rubell Museum

Des centaines d’œuvres, dont les corps coupés de Thomas Houseago, la statue de la Liberté fluo de Keith Haring, du Jeff Koons, Yoshitomo Nara, Frank Benson, Kehinde Wiley (celui qui a fait le portrait officiel d’Obama), Nina Chanel Abney, sans oublier Jean-Michel Basquiat, Kehinde Wiley, Marlene Dumas et des installations de John Miller ou Paul McCarthy (et bien d’autres)…

Il y a aussi des expos temporaires qui ont commencé très fort, et une librairie publique de 50000 volumes.

Si vous aimez faire des selfies, la sortie de secours près des toilettes contient aussi une œuvre d'art.
Si vous aimez faire des selfies, la sortie de secours près des toilettes contient aussi une œuvre d’art.

Comme dit en introduction, il y a des pénis, des touffes (accessoire pubien arboré jusqu’à la fin du XXème siècle), et des œuvres comme par exemple « La Rivoluzione Siamo Noi » de Maurizio Cattelan (les incultes pensent qu’il s’agit d’un nain accroché dans une penderie, alors que c’est en fait beaucoup plus que ça !!) (Cattelan est l’artiste qui avait scotché une banane sur un mur lors d’Art Basel 2019 à Miami Beach). Dans le couloir à côté des toilettes les pieds qui dépassent ne sont pas ceux d’un homme en costume mort face contre sol, mais, là aussi, d’une œuvre d’art. Sans oublier « Cultural Gothic » (1992 Paul McCarthy) : nous ne décrirons pas ici cette œuvre d’art car nous n’avons pas trouvé de langue adaptée pour cela (si vous n’avez pas froid aux yeux, vous la trouverez dans la galerie ci-dessous, ou bien en cliquant directement ici). A dans le genre vous avez aussi « Booty Bouquet », de Naomi Fisher.

Comme vous l’aurez compris, si vous voulez passer un bon moment, vous savez où aller…

Rubell Museum

(305) 573-6090

1100 NW 23rd St, Miami, FL 33127

www.rubellmuseum.org


Galerie photo du Rubell Museum de Miami :

Allapattah : un quartier « caliente » de Miami ! Suivez le guide pour savoir que faire et que voir à Allapattah !


PUBLICITE :

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page