Comment lire les différentes cartes d’ouragans en Floride et aux Etats-Unis

Surtout, rappelez-vous qu’il y a deux infos importantes à connaître : d’abord vous assurer qu’il s’agit bien d’une carte NHC, et deuxièmement de la date et de l’heure à laquelle cette carte a été émise. Car depuis l’existence des réseaux sociaux, de vieilles cartes ont l’habitude de faire leur réapparition au plus mauvais moment !!! Le plus sûr moyen d’avoir face à soi la bonne carte, c’est d’aller directement sur le site du NHC : ils remplacent toutes les vieilles cartes par les nouvelles.

Première info sur les ouragans : ils arrivent d’Afrique soit sous forme de dépression, de tempêtes ou bien déjà sous forme d’ouragan, et ils traversent l’Atlantique vers l’ouest, à peu près en ligne droite, en direction des Caraïbes. Il est très difficile de savoir si ces phénomènes vont disparaître ou bien se renforcer. S’ils approchent de la zone Caraïbe en état de force, alors ils vont remonter vers le nord… quelque part. Océan ? Mexique ? Floride ? Texas ? Seul le NHC pourra vous donner la réponse.

Vous trouverez sur le site du NHC des cartes marines, des photos satellites, des prévisions à trois jours ou à cinq jours pour chaque tempête dangereuse et – s’il ne s’agit que de tempêtes – de leur pourcentage de « chances » de devenir cycloniques sous deux ou cinq jours.

Pendant une alerte ouragan, le NHC met ses cartes à jour toutes les trois heures : 2h, 5h, 8h, 11h, 14h, 17h, 20h et 23h (avec quelques exceptions).


Voir aussi nos articles :

– La Saison des pluies et des ouragans en Floride

– Que faire en cas d’ouragan à Miami et en Floride

Comment le NHC veille sur les ouragans depuis Miami

– Ouragans en Floride : êtes-vous bien assurés

– Liste des assureurs francophones en Floride

– Quelles fenêtres et volets anti-ouragans poser

– Ouragans en Floride : le groupe Facebook d’entraide et solidarité des francophones

– Les applications mobiles utiles en cas d’ouragan


COMMENT LIRE UNE CARTE D’OURAGAN

ouragan irmaVoici par exemple la position de l’ouragan Irma le samedi 9 septembre 2017 à 8AM, ici au milieu du cercle orange, c’est à dire au milieu de Cuba, avec l’œil de l’ouragan qui est sur la côte nord de l’île. La carte montre que les premiers vents sont déjà sur les îles Keys (à l’ouest), qui vont être dévastées par l’oeil dans l’après-midi. Le « M » signifiant « Majeur » : c’est un ouragan redoutable qui va frapper la Floride sur les Keys, puis Naples, puis Tampa et jusqu’à Orlando où il arrivera deux jours plus tard. C’est déjà prévu et inscrit sur la carte deux jours avant, alors qu’il fait toujours beau à Miami et où les gens ont cette fois eu bien le temps de partir, même si certains touristes restent insouciants. On voit sur la carte que, trois jours plus tard, Irma perdra en intensité pour devenir une « S » (storm = tempête) dès son arrivée sur le nord de la Floride. Puis, ensuite, il deviendra un « D » : une simple « dépression ».

Ainsi la lettre dans le rond noir signifie l’endroit le plus probable où va passer l’œil de l’ouragan. Mais ce n’est pas certain : il peut tout aussi bien passer plus à gauche ou plus à droite du cone (c’est pour cela que le cone est le plus important à analyser).

Si vous voyez le « M » placé sur la côte ouest de la Floride, ça ne veut pas dire qu’il ne va pas, finalement, passer sur Miami. Ca veut juste dire qu’il ne passera pas en Chine… mais bel et bien près de chez vous, et que vous feriez mieux de vous organiser.

Toujours sur cette carte d’Irma, vous pouvez voir certaines côtes en bleu, ce qui signifie que, pour leur part, elles ne seront à priori victimes que des marges de l’ouragan : des vents en classe « tempête tropicale ». En revanche, toutes les côtes classées en rouge sont en état « d’alerte ouragan ». Et comme Irma était un ouragan majeur, le gouverneur avait déjà ordonné  une semaine avant l’arrivée de l’ouragan l’évacuation de 6,5 millions de personnes (sur ces côtes dessinées en rouge). A noter que le cone de cette présente carte prévoyait exactement la trajectoire de l’ouragan Irma. Ce qui n’a pas empêché de tuer 92 personnes aux Etats-Unis et de provoquer 50 milliards de dollars de dégâts.

www.nhc.noaa.gov

Nettoyage maisons et condos en Floride

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds