News International

L’Amérique n’est pas Charlie

Certains médias américains avaient refusé de publier des caricatures du prophète Mahomet après l’assassinat des caricaturistes de Charlie Hebdo début janvier, et des voix s’étaient faites très critiques sur la conception française de la liberté d’expression, notamment en matière de blasphème ou d’offenses aux religions. En mai, plus de 200 écrivains, dont Joyce Carol Oates et Michael Cunningham, ont signé une lettre ouverte contre la remise par le prestigieux PEN American Center de son « award de la liberté d’expression » au journal Charlie Hebdo. Beaucoup ont boycotté la cérémonie, provoquant une bonne semaine de débats transatlantiques sur « les limites de la liberté d’expression ».

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page