News Floride

La Floride rétablit la prohibition d’alcool dans les bars, et Miami ordonne le port du masque en public afin de lutter contre le rebond de covid-19

L’épidémie de covid-19 vient d’atteindre un nouveau stade en Floride : les autorités sanitaires ont annoncé 9000 nouveaux cas de coronavirus en une seule journée. Par comparaison, au plus fort de la crise à New-York, il n’y avait en moyenne que 8000 nouveaux cas par jour. Pour le moment il n’y a cependant pas autant de morts que ce fut le cas à New-York, mais les hôpitaux se remplissent doucement. A Miami par exemple il y a deux fois plus de malades du covid-19 hospitalisés qu’au début du mois de juin. En conséquence, les mesures se durcissent. Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, vient d’interdire ce vendredi aux bars de vendre de vendre l’alcool.

Image de la Prohibition aux Etats-Unis (photo : Librairie du Congrès)
Image de la Prohibition aux Etats-Unis (photo : Librairie du Congrès)

Cette mesure ne manquera pas de rappeler celles de la « Prohibition », quand les Américains devaient se rendre dans des bars clandestins, les « speakeasy » pour trouver de l’alcool. Mais il s’agit cette fois, bien évidemment, d’une mesure temporaire, et qui n’affecte que les bas. En effet, un grand nombre des « nouveaux contaminés » sont jeunes, et ils sont pointés du doigt après la diffusion sur les réseaux sociaux et télévisions de vidéos montrant de nombreuses fêtes n’ayant pas (du tout) respecté les consignes de sécurité. Il faut y ajouter certaines manifestations de rue, et de nombreux terrains de sports collectifs où les jeunes jouent sans aucune protection. Ils ne risquent pas grand chose à le faire, mais ils contaminent ensuite des membres plus vulnérables de leurs familles. Au Texas, les bars viennent pour les mêmes raisons d’être purement et simplement fermés au public par le gouverneur. Ces mesures sont drastiques, car les commerces souffrent énormément aux Etats-Unis depuis le début de la crise.

Des Floridiens portant le masque cette semaine sur la jetée de Pompano Beach en Floride
Des Floridiens portant le masque cette semaine sur la jetée de Pompano Beach en Floride

Par ailleurs, le gouverneur de Floride a suspendu la dernière phase prévue du déconfinement de son Etat, à savoir la réouverture des salons de massage et des salles de concert.


Le maire de Miami, Francis Suarez, vient pour sa part de rendre obligatoire le port du masque en public, sous peine de contravention. Auparavant ils étaient obligatoires dans les endroits accueillant du public. Maintenant c’est partout. Les mesures se renforces ainsi doucement : une semaine auparavant le comté de Miami Dade annonçait qu’il allait fermer les établissements qui contreviennent aux nouvelles mesures sanitaires. A la vitesse où va l’épidémie, il va falloir s’attendre à de nouvelles mesures dans les jours qui viennent.

A chacun sa nouvelle mesure répressive : le maire du comté de Miami Dade a annoncé que toutes les plages du comté allaient refermer du 3 au 7 juillet, le week-end de la fête nationale américaine.

Notre point quotidien sur la crise du coronavirus en Floride

Tous nos articles sur le covid-19 aux Etats-Unis

La déclaration du maire de Miami (vidéo de Miami Herald) :


PUBLICITE :

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer