A LA UNENews Floride

Coronavirus : la situation à Miami et en Floride sur le covid-19

Etat des lieux en Floride

Mise à jour le 12 novembre 2020 : Il y a 17,372 décès de reportés (en tout) en Floride, sur un chiffre total (et officiel) de 863,619 personnes contaminées depuis le début de la pandémie. Soit encore des milliers de personnes supplémentaires dépistées positives en 24h.


Rejoignez notre groupe Facebook d’entraide pour les francophones aux USA (que vous ayez besoin d’aide ou de conseils ou bien si vous pouvez en donner) (donc ça concerne tout le monde).

Voir nos différents articles et pages de conseils sur la crise du coronavirus aux USA


Chronique de l’épidémie de coronavirus en Floride 

– 12 novembre : La situation du moment en Floride, c’est une moyenne d’environ 5000 nouveaux cas de covid par jour sur tout l’Etat. Actuellement 3057 personnes sont hospitalisées pour cette raison. C’est plus qu’il y a un mois (où il y avait environ 2000 lits d’occupés) mais beaucoup moins que début août (environ 5000).

Depuis le printemps, l’épidémie en est à son troisième pic en Floride. Il y a eu à chaque fois plus de cas de détectés, mais qui provoquent proportionnellement moins d’hospitalisations et de décès. Néanmoins, comme il y a plus de cas, proportion ou pas, ça crée des vagues de malades bien réels. Il y a actuellement 20 à 80 décès par jour sur l’Etat, ce qui est beaucoup moins qu’au moins d’août où il y avait parfois 200 décès quotidiens.

La courbe des décès dûs au covid-19 aux Etats-Unis
La courbe des décès dûs au covid-19 aux Etats-Unis

Sur la totalité des Etats-Unis, maintenant, le record de cas est battu à peu près tous les deux jours (actuellement à 142856) et le nombre de décès, s’il s’envole moins vite, suit toutefois cette même courbe vers le haut.

La courbe des cas de covid-19 aux Etats-Unis
La courbe des cas de covid-19 aux Etats-Unis

– 30 octobre : Un troisième pic de covid-19 se développe actuellement aux Etats-Unis, avec beaucoup plus de cas que durant le printemps et l’été. Le nombre de décès progresse aussi, mais il est pour le moment très loin des records de mortalité du printemps. Les Etats ruraux sont ceux qui ont les plus grandes progressions en nombre de cas. La Floride reste pour le moment entre 2000 et 5000 nouveaux cas par jour. Ca constitue toutefois une progression par rapport au mois de septembre durant lequel il n’y avait qu’environ 2000 nouveaux cas par jour. Du côté de la mortalité, pour le moment les chiffres sont plutôt en baisse en Floride, avec généralement moins de 100 morts par jour. Il faut souhaiter que ça se poursuive sur cette voie-là. Le nombre d’hospitalisations en Floride a toutefois légèrement augmenté : depuis la mi-octobre on est passés d’environs 2200 lits à 2347 le 29 octobre. C’est donc une petite hausse (rien de comparable avec les 9000 hospitalisés du mois de juillet), mais bien entendu, avec la recrudescence des cas, les autorités restent vigilantes.

Vous pouvez lire ici notre article de ce jour sur la troisième vague aux Etats-Unis : 

Un nouveau record de cas de Covid-19 aux Etats-Unis : 90728 en vingt-quatre heures

 


– 17 octobre : 4044 nouveaux cas de coronavirus en une seule journée en Floride : c’est une forte augmentation puisque ce nombre n’avait pas été atteint depuis le mois d’août. Dans le détail il y a eu par exemple 554 cas à Miami-Dade, 377 à Broward et 196 dans le Palm Beach County. Il y a 2037 hospitalisations dans l’Etat, ce qui est stable depuis un mois, et cinq fois inférieur à la situation fin juillet. Il y a eu 87 décès attribués au covid hier en Floride. Il faut toutefois faire attention aux données : depuis le début de la pandémie, il y a un délai de plusieurs jours entre le moment où un rebond se produit, et le moment où un pourcentage des personnes contaminées vont devoir être hospitalisées puis, pour certaines, malheureusement décéder.

La courbe de l'épidémie de covid-19 en Floride
La courbe de l’épidémie de covid-19 en Floride jusqu’au 16 octobre.

C’est la troisième fois qu’il y a une forte augmentation des cas de covid-19 aux Etats-Unis. La première vague était arrivée fin mars et avait relativement épargné la Floride (comparé à New-York ou d’autres-Etats). Il y a eu ensuite un rebond fin juin en Floride, avec de très nombreux cas et donc de décès. Cette fois, le pic enregistré hier (16 octobre) aux Etats-Unis de 70.000 nouveaux cas est très proche du record du 16 juillet, avec 75000 cas pour les USA. Il y a donc bien actuellement un rebond aux Etats-Unis. En Floride, ça commence à y ressembler, puisque c’est le troisième jour de la semaine où il y a plus de 3000 nouveaux cas. Il faudra néanmoins attendre quelques jours pour confirmation. Rappelons que la Floride vient de terminer ses dernières phases de déconfinement, avec la réouverture mardi dernier des écoles qui ne l’étaient pas encore. Logiquement, ce « retour à la normale » ne peut que favoriser un rebond : il faut espérer qu’il ne soit pas trop haut.

Voir notre article pour les Snowbirds :

Covid et Floride : nos réponses aux questions des Snowbirds sur les possibilités de voyage (vidéo)


– 13 octobre : c’est incroyable, mais la situation est toujours la même en Floride. Le nombre de nouveaux cas quotidiens est extrêmement loin du pic de juillet, mais il y en a toujours 2000 à 3000 par jour ; ça ne se rapproche pas du zéro. Il y a également toujours un peu plus de 2000 hospitalisés dans l’Etat, ça n’a quasiment pas baissé en un mois.

La bonne nouvelle c’est que la situation reste la même alors que tout a rouvert, y compris les écoles publiques. L’épidémie n’a pas (ou pas beaucoup) empiré ces derniers jours, et il faut espérer que, au pire, ça reste en cet état.

S’il est quelque chose qui n’a pas rouvert, se sont les connections internationales. Les liaisons avec l’Europe sont toujours interdites aux touristes, même si Air France a rétabli sa ligne Paris-Miami la semaine dernière (pour les professionnels et autres catégories qui ont le droit de voyager). De leur côté, un grand nombre de Snowbirds Canadiens se préparent à venir en avion, car la frontière aérienne n’a jamais fermé. En revanche il est interdit de passer du Canada aux Etats-Unis en véhicule terrestre (auto, VR) jusqu’au 21 octobre (exceptés pour les professionnels et certaines catégories). La frontière terrestre pourrait rester fermée plus longtemps. Voir notre article complet sur le sujet ici :

Beaucoup de Snowbirds Canadiens se préparent à venir en Floride : voici ce qui est possible et ce qui ne l’est pas

 


– 18 septembre, malheureusement il y a toujours environ 3000 nouveaux cas par jour en Floride. Comme le disait notre titre il y a deux jours, « la pandémie n’en finit pas de baisser aux Etats-Unis« , et en Floride cette baisse ne va pas vite du tout.

Au chapitre des bonnes nouvelles, si l’épidémie persiste, comme dans d’autres pays il est ici possible de noter une baisse très importante des hospitalisations. Il y en avait plus de 9000 fin juillet dans les hôpitaux de Floride, et seulement 2381 aujourd’hui. 

Les cinémas rouvrent aujourd’hui, et l’archidiocèse de Miami a confirmé que le écoles catholiques allaient également ouvrir. Le board des écoles publiques de Miami doit se réunir lundi pour discuter du sujet.

Il y a toutefois encore entre 200 et 1200 décès par jour aux Etats-Unis, ce qui signifie que la barre symbolique des 200 000 morts va être dépassée sous quelques jours (on en est à 197 529). Si les statistiques vont dans la bonne direction, il faudra certainement – toutefois – attendre un peu pour que les pouvoirs publics normalisent plus encore la situation.

Il convient de noter qu’une certaine impatience est en train d’arriver au Canada où un nombre de plus en plus élevé de Snowbirds commence à se manifester en faveur de l’ouverture de la frontière terrestre avec les Etats-Unis (La frontière aérienne canada-américaine est pour sa part ouverte au tourisme). Les Snowbirds arrivent généralement en Floride à partir de la mi-octobre, et surtout au 1er novembre. Cette nervosité est notamment palpable sur nos réseaux sociaux comme le groupe des Snowbirds où les conversations sur le sujet se multiplient, et même des pétitions circulent pour demander l’ouverture. Le groupe est ici : www.facebook.com/groups/201460773915012

Etats-Unis : la pandémie de Covid-19 n’en finit pas de baisser…

– 8 septembre : l’épidémie est toujours en tendance basse (par rapport au mois de juillet), avec par exemple 1823 nouveaux cas pour la journée d’hier. Nous n’avons pas fait de mise à jour depuis le 31 août car la baisse de l’épidémie a été enrayée, avec depuis cette date parfois 3000 ou 4000 nouveaux cas par jour.

Ainsi, malheureusement, le coronavirus n’a pas pour le moment atteint le « niveau zéro » en Floride. Ceci dit, le nombre de décès est en baisse, et celui des hospitalisations aussi : il y avait 9508 personnes dans les hôpitaux de Floride (en raison du Covid-19) durant le « pic » du 27 juillet, et aujourd’hui c’est trois fois moins, 3156 (il convient tout de même de préciser qu’un grand nombre de personnes qui ne sont plus à l’hôpital sont… décédées). Ainsi, ça va dans la bonne direction même s’il faudra sans doute attendre quelques jours supplémentaires pour avoir le soulagement de voir le nombre de cas quotidiens tomber sous la barre des 1000, et les hôpitaux se vider plus encore. Le weekend de Labor Day (et les nombreuses fêtes qui l’ont accompagné) pourrait aussi avoir freiné cette baisse.

– 31 août : le rebond est en train de doucement se terminer en Floride, puisqu’il n’y a eu hier que 1758 nouveaux cas, soit le même niveau que le 15 juin dernier. Il faut espérer que, cette fois, ça aille jusqu’à zéro ! Le nombre d’hospitalisations et de décès suit cette courbe descendante (avec un peu de retard) : 68 morts hier en Floride (dont la moitié à Miami-Dade).

– Le taux de personnes positives par test est descendu à 5,52% (par exemple le 17 août il était à 7,91%, et en moyenne depuis le début de l’épidémie il est de 13,5% de personnes testées à avoir été annoncées positives). Ca signifie que, si nombre de tests a baissé en cette fin de mois d’août, la proportion est toujours bonne.

– Sur l’ensemble des Etats-Unis, l’ensemble des nouveaux cas est certes en baisse, mais beaucoup plus faible qu’en Floride. Car si certains Etats sont en baisse, il y a tout de même une hausse des cas dans 10 d’entre eux : Guam, Iowa, Dakota-du-Nord, Dakota-du-Sud, Alabama, Kansas, Caroline-du-Nord, Minnesota, Connecticut et Maine. La hausse est forte dans les cinq premiers Etats cités.

– Les restaurants de Miami-Dade peuvent depuis ce matin de nouveau accueillir des clients en intérieur.


– 29 août : la tendance est toujours très inférieure à ce qu’elle était en juillet, actuellement entre 3000 et 4000 nouveaux cas de coronavirus chaque jour, mais elle n’est pas à zéro (3197 cas pour la journée d’hier). Il y a aussi eu 148 décès dûs à la covid-19 durant les vingt-quatre dernières heures en Floride.

Sur l’ensemble des Etats-Unis la baisse est en fait moins rapide que précédemment : le nombre de nouveaux cas est seulement 6% inférieur à ce qu’il était il y a deux semaines. Voir graphique du New-York Times

Nous avons aussi des questions sur la mortalité comparée d’une année sur l’autre aux Etats-Unis et/ou en Floride. Il y a un graphique mis à jour sur le site du CDC. Il suffit de placer le curseur sur « Etats-Unis » ou le nom de l’Etat qu’on souhaite voir. Entre le 1er février et le 8 août il y aurait eu aux Etats-Unis un excès de décès compris dans une « fourchette » allant de 174930 à 235728 morts supplémentaires par rapport à ce qui était prévu. La moyenne de cette fourchette est donc de 205329 (pour comparaison, le nombre de décès annoncés du covid aux USA est actuellement de 181700). Analyse sur ce site

Une info (symbolique) comme une autre sur l’impact économique : la Maison d’Ernest Hemingway à Key West vient de licencier la moitié de son personnel, faute d’avoir des visiteurs sur l’île…

A Miami Dade il y a toujours un couvre-feu entre 22h et 6 h du matin, les bars sont toujours fermés, les restaurants ont toujours interdiction de servir en intérieur mais cette dernière mesure sera levée lundi.

Pour la liste des choses que vous pouvez faire ou ne pas faire sur Miami Dade, lisez cette page.


– 25 août : la courbe des contaminations est toujours à la baisse, 2673 cas en Floride pour la journée d’hier (et 183 morts). 

La courbe de l'épidémie en Floride
La courbe de l’épidémie en Floride

– 24 août : nul ne sait si le nombre de cas de covid-19 atteindra le niveau zéro, mais en tout cas il continue de descendre : 2,258 nouveaux cas pour la journée d’hier (dimanche). Rappelons qu’au mois de juillet il y avait plus de 10 000 cas par jour.

Le nombre de décès redescend également : 72 morts du coronavirus en Floride durant les dernières vingt-quatre heures.

Au niveau des hospitalisations, il y en a deux fois moins que le 24 juillet : 4649 aujourd’hui contre 9385 à l’époque (selon Tallahassee Reports).

La tendance aux Etats-Unis : durant la semaine écoulée il y a eu 22% de nouveaux cas en moins qu’il y a deux semaines (voir l’évolution sur le New-York Times).


– 23 août : 2974 nouveaux cas pour la journée d’hier : ça continue à baisser !

– 22 août : L’épidémie se maintient à la baisse (comparée au début de ce mois d’août) avec 4311 nouveaux cas annoncés hier. Il y a eu 119 morts, donc là aussi ça fait un moment qu’on n’a pas dépassé la barre des 200.

Au niveau des hospitalisations, il y en a deux fois moins que le 24 juillet : 4752 aujourd’hui contre 9385 à l’époque (selon Tallahassee Reports).

– 21 août : Avec 4684 nouveaux cas hier, l’épidémie est « stable » en Floride : elle ne baisse plus, mais elle n’augmente pas. A noter que la France a annoncé hier un nombre de nouveaux cas plus importants que celui de la Floride. Le nombre d’hospitalisations a bien baissé depuis début août, et le nombre de décès a lui aussi l’air de baisser un peu dans l’Etat (112 morts pour la journée d’hier).

Au niveau des Etats-Unis, le barème du journal New-York Times montre une baisse de 16% des cas par rapport à il y a deux semaines. 

– 20 août : la barre des 10 000 morts vient de passer en Floride, exactement 10049, avec les 117 décès de la journée d’hier. Du côté des nouveaux cas, il y en a eu 4555 ces vingt-quatre dernières heures, et donc une certaine stabilité très en baisse par rapport à fin juillet.
A l’échelle des Etats-Unis il y a également beaucoup moins de cas que fin juillet. La moyenne était de 66800 cas par jour lors de la semaine du « pic », et pour les sept derniers jours la moyenne est de 47100 cas par jour (source = New-York Times)

– 19 août : toujours dans une tendance « baissière » avec 4115 nouveaux cas pour la journée d’hier en Floride. Sur l’ensemble des Etats on est également toujours à la baisse.

– 18 août – La baisse se confirme : « seulement » 3838 nouveaux cas pour la journée d’hier en Floride. Une pensée pour toutes les personnes décédées, et il y en a encore eu 219 durant les dernières 24 heures : dès demain la Floride devrait avoir dépassé le nombre des 10 000 morts depuis le début de l’épidémie.

La baisse se confirme aussi sur l’ensemble des Etats-Unis d’Amérique (voir courbe ci-dessous). 

Coronavirus Covid-19 aux Etats-Unis
La courbe du coronavirus Covid-19 aux Etats-Unis

Néanmoins, dans le détail, le nombre de cas baisse dans vingt Etats seulement. Il stagne dans vingt-quatre autres, et il est en hausse en : Dakota-du-Nord, Dakota-du-Sud, Ile Vierges, Kansas, Porto Rico, Hawaï, Illinois, Delaware, Guam et Vermont.

Enfin une baisse de la courbe du covid-19 aux Etats-Unis

– La barre des 1000 morts a été dépassée chez les prisonniers aux USA.

– Contrairement à ce que véhicule une fausse nouvelle, il n’y a pas (ou pas vraiment) « moins de tests » aux Etats-Unis (voir ici). Il y en a un peu moins en Floride, mais il ne faut pas faire dire de bêtises aux statistiques : le pourcentage de malades est un peu inférieur à ce qu’il était (or les personnes qui se sentent malades sont bien évidemment celles qui d’ordinaire ont le plus d’intérêt à se faire tester !).

– La comédienne Sharon Stone a publié un message assez fort (qui n’engage qu’elle), qui a reçu un écho important, s’en prenant au passage à Donald Trump. Le Courrier ne politise pas ses commentaires sur le coronavirus, mais il n’est pas non plus possible d’ignorer totalement ceux qui le font :

– 17 août : c’est la meilleure nouvelle depuis le début de l’épidémie : la courbe des nouveaux cas s’effondre en Floride et baisse aux Etats-Unis. Voir notre article :

Floride : Enfin, la courbe du coronavirus est très fortement à la baisse

– 15 août : il y a une bonne nouvelle : 6362 nouveaux cas « seulement » pour la journée d’hier. Une nouvelle tendance A L A BAISSE s’est donc bel et bien installée en Floride depuis des semaines, avec un nombre de nouveaux cas oscillant entre 5000 et 10 000 par jour. C’est certes encore beaucoup, mais c’est clairement moins que durant le mois de juillet.

Néanmoins le nombre de morts est la conséquence de ce mois de juillet : encore 204 Floridiens sont décédés du coronavirus pour la seule journée d’hier.

L’Etat de Floride vient d’annoncer devoir faire face à un déficit de 5,4 milliard de dollars pour les deux prochaines années (pour un budget annuel de 92,2 milliards). L’impact économique est donc déjà important sur la Floride, et ce n’est pas fini, à mesure que la reprise du tourisme international se fait attendre.

– 14 août : Il y a eu tellement de cas de covid-19 en Floride que le ralentissement est désormais mis sur le compte d’un début « d’immunisation collective » !! Voir cet article

Néanmoins cette baisse est quand même assez relative puisqu’il y a eu 9141 nouveaux cas dépistés et 220 morts pour la seule journée d’hier.

Floride : L’épidémie de Covid-19 pourrait être ralentie par un début d’immunité collective

– 13 août : 6236 nouveaux cas aujourd’hui. Malgré le « pic » d’hier, l’épidémie est donc en baisse en Floride. A Miami, par exemple, il y  50% d’hospitalisations en moins par rapport au 31 juillet. Certes, des centaines sont décédés, mais en tout cas ils n’y ont pas été « remplacés » par de nouveaux malades. Sur l’ensemble des USA, l’épidémie est aussi un peu en baisse ces derniers jours, mais il y a toujours près de 1500 morts quotidiennement…

– 12 août : avec 8109 nouveaux cas, l’épidémie n’est plus « à la baisse » en Floride. Espérons que ce soit un pic passager car sur l’ensemble des Etats-Unis les nouvelles contaminations sont toujours un peu inférieures à ce qui se produisait en juillet. A priori il semble qu’on soit sur une courbe descendante… même si c’est lent et avec parfois des pics à la hausse.

Et il y a encore eu 212 morts hier en Floride.

– 11 août : si le nombre de nouveaux cas est encore une fois bien moins élevé qu’en juillet (5831 dans la journée d’hier), le nombre de décès a malheureusement battu un record : 276 morts en Floride hier.

Le nombre d’hospitalisations baisse depuis quelques temps dans les hôpitaux de Miami Dade, ce qui est un bon signe : les courbes sont à la baisse en Floride. Mais c’est juste inquiétant qu’un grand nombre de malades sortent des hôpitaux… décédés. 

A propos d’une légende urbaine : 

Au nombre des « fausses nouvelles » circulant sur les réseaux sociaux au sujet des statistiques de l’épidémie de coronavirus, on peut entendre : « les hôpitaux des Etats-Unis déclarent plus de cas de coronvirus qu’en réalité » ou « les hôpitaux déclarent plus de morts du covid-19 » car « ils touchent des aides fédérales de dizaines de milliers de dollars dans ce cas-là ». Cette rumeur n’est pas nouvelle, dès le début du mois d’avril elle était déjà propagée. 
En réalité, le nombre de cas de covid-19 a au contraire été sous-estimé puisqu’un grand nombre de malades sont asymptomatiques.

Par ailleurs, il parait étrange que le corps médical ait attendu l’année 2020 pour subitement piétiner le serment d’Hippocrate et la déontologie élémentaire en se mettant ainsi à mentir. Le prétendre est une insulte à l’intelligence. Dans la réalité il n’y a pas eu de fraude détectée, et il est bien évident qu’en plus d’avoir des hôpitaux, les Etats-Unis d’Amérique sont aussi dotés de services de police afin d’enquêter sur de possibles fraudes et méfaits (d’autant plus quand il y a des centaines de millions de dollars en jeu).

Si vous souhaitez plus de renseignements sur cette ‘fausse nouvelle », il y a eu un grand nombre d’articles et de « fact checks » sur le sujet.


– 10 août : excellente nouvelle, seulement 4155 nouveaux cas pour la journée d’hier. Il n’y avait jamais eu moins de 5000 nouveaux cas quotidiens depuis le mois de juin. L’épidémie semble donc en baisse en Floride, car depuis une semaine les cas sont en dessous de 10000 (alors qu’en juillet ils étaient la plupart du temps au dessus). Néanmoins il faut attendre un peu avant d’en être certain, car la fermeture il y a 10 jours des centres de dépistages de Miami (en raison de l’ouragan Isaias) aura contribué temporairement à cette baisse. Ca tomberait bien si cette baisse est confirmée, à l’approche d’une rentrée scolaire dont tout le monde se demande en Floride si elle se fera à l’école ou durablement à la maison.

Au niveau national, une baisse semble aussi ENFIN se dessiner aux Etats-Unis :

– 7 août : 180 morts annoncés pour la seule journée d’hier. Le nombre de décès du covid-19 a doublé en un mois en Floride puisqu’on arrive aujourd’hui à un total de 8000 morts (la barre des 4000 avait été dépassée le 8 juillet). Le nombre de tests positifs repart lui aussi à la hausse, après une baisse temporaire due à la fermeture des centres de tests de dépistages durant l’alerte ouragan la semaine passée à Miami. Mais il semble tout de même que les nouveaux cas soient un peu en baisse aussi bien en Floride qu’au niveau des Etats-Unis. Le nombre d’hospitalisations serait aussi en très légère baisse. A confirmer dans les jours qui viennent.

Par ailleurs les restrictions ont été levées sur les voyages des New-Yorkais en Floride.

Pour les Français résidant aux Etats-Unis, ils sont pour leur part dans la quasi-impossibilité de voyager en France, ce qui commence à provoquer certains signes d’énervements.

– 4 août : 247 décès supplémentaires pour la journée d’hier : c’est de nouveau très élevé.

Le couvre-feu a été levé sur le comté de Broward.

– 3 août : il y a depuis hier quelques chiffres encourageants : le nombre de décès qui a un peu baissé et le nombre de nouvelles hospitalisations à Miami qui avait baissé pour la première fois en un mois. Le nombre de « nouveaux cas positifs » est pour sa part ridiculement bas, mais c’est dû à la fermeture de la plupart des centres de dépistages de la région de Miami depuis jeudi en raison de l’arrivée de l’ouragan Isaias.

– 1er aout : toujours près de 10 000 nouveaux cas hier, et beaucoup de morts en Floride : 179. Il y a toutefois une bonne nouvelle : le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse pour la première fois à Miami Dade.

– 31 juillet : nouveau record de décès du coronavirus en Floride, avec 257 morts pour la seule journée d’hier. Le nombre de nouveaux cas est malheureusement toujours stable, un peu en dessous de 10 000 par jour (9007 pour la journée d’hier).

– 29 juillet : 210 morts en une journée : nouveau record. La situation commence à devenir infernale pour les entreprises qui vivent du tourisme. Rappelons que la Floride est le premier Etat du monde avec plus de 100 millions de touristes. A Miami, Norwegian Cruislines vient d’annoncer l’annulation de ses croisières jusqu’au 31 octobre. Mais, si elles peuvent ensuite reprendre, il leur faudra certainement un long délai avant un « retour à la normale ». Les compagnies d’assurances canadiennes commencent cependant à annoncer les unes après les autres qu’elles assureront leurs ressortissants se rendant aux Etats-Unis (si elles ne sont pas malades avant leur départ, bien entendu !).

– 28 juillet : 186 morts en une seule journée : un triste record de battu, et une forte inquiétude pour la suite. Et la Floride en profite pour passer la barre des 6000 morts en tout.

Miami Herald annonce que 3000 entreprises ont déjà fermé leurs portes.

– 19 juillet : l’épidémie a continué de battre des records ces derniers jours (plus de 15000 nouveaux cas pour le seul 12 juillet), et il y a en moyenne plus de 100 décès par jour en Floride. Le « nouveau normal » est donc différent de ce qui était prévu : par exemple le comté de Broward a instauré vendredi un couvre-feu à partir de 23h, soit une dérogation assez terrifiante au principe de liberté qui prévaut depuis la création des États-Unis d’Amérique. Plus étonnant, à l’autre bout de l’Etat, dans la capitale Tallahassee ou dans les stations balnéaires de la Panhandle (Destin, Panama City Beach…) des dizaines de milliers de personnes font la fête jour et nuit et sans masque. La rentrée scolaire approchant, le « nouveau normal » se profile là-aussi comme différent : il se peut qu’elle débute en ligne pour un grand nombre d’élèves.

Panama City Beach
Ambiance à Panama City Beach en cette in de mois juillet

– 10 juillet : 11433 nouveaux cas : c’est presque le record, en tout cas il semble que ce soit la « tendance haute » de l’épidémie qui soit à peu près à ce niveau. Il y a aussi 93 décès d’annoncés, donc là aussi le « nouveau normal » c’est que le nombre de morts commence à progresser…
– 9 juillet : 8935 nouveaux cas. La mauvaise nouvelle du jour c’est le nombre de morts : 120 répertoriés pour la seule journée d’hier. Ces dernières semaines on était entre 20 et 50 morts par jour, donc il s’agit d’une poussée inquiétante.

A Orlando, Disney World confirme néanmoins sa réouverture pour ce week-end.

Le comté de Broward va exiger demain que les restaurants ferment à 22h.

– 8 juillet : 9989 nouveaux cas en Floride. Si le nombre d’hospitalisations est toujours en augmentation dans Miami Dade, les statistiques au niveau de l’Etat sont toujours inconnues. Le gouverneur avait pourtant assuré qu’elles seraient publiques, ce qui permettrait alors de mieux mesurer le cararactère dangereux de ce rebond.

Le nombre de morts est de 48 pour la journée d’hier. C’est toujours assez faible comparé aux ravages de l’épidémie au mois d’avril ou mai ailleurs dans le pays. Mais à force de durer dans le temps, le résultat demeure très élevé puisqu’on approche des 4000 morts en Floride depuis le mois de mars.

La fermeture des INTERIEURS de restaurants qui devait entrer en vigueur ce jour dans Miami-Dade, aura finalement lieu demain jeudi.

Toujours au niveau de la grande cohésion actuelle… l’ordre de rentrée scolaire pour le mois prochain dans les écoles de Floride n’est… pas obligatoire pour tous les comtés. Miami-Dade a donc annoncé qu’il n’y aurait de rentrée que si la situation sanitaire le permettait, si le comté atteignait la « phase 2 ». Les comtés de Broward et de Palm Beach travaillent sur les possibilités et les plans, mais n’excluent pas non plus qu’il n’y ait pas de rentrée physiquement dans les écoles.

– 7 juillet : 7347 nouveaux cas de COVID-19 annoncés aujourd’hui. Le nombre de décès est de 63 pour la journée d’hier, donc ça augmente un peu (trop). Les hôpitaux publics de Dade ont fait une demande de 100 infirmières supplémentaires afin de faire face à la surchauffe. Contrairement à ce qui a été annoncé hier, le maire de Miami-Dade ordonne bien la fermeture des restaurants mais pas des salles de sport. Le gouverneur à pour sa part annoncé que la rentrée serait bien faite le mois prochain dans les écoles publiques de Floride.
– 6 juillet : encore 6336 nouveaux cas aujourd’hui. Le maire de Miami Dade va bien rouvrir les plages (après leur fermeture durant la fête nationale), mais en revanche il ordonne la fermeture des restaurants et des salles de sports ! La ville de Hollywood a pour sa part décidé d’annuler les camps d’été pour les jeunes organisés par les services publics. C’est un détail… mais qui peut donner la tendance sur ce qui va suivre dans les jours prochains…

– 5 juillet : 10059 nouveaux cas aujourd’hui et 29 morts. Pour le moment en Floride on est loin du ratio de 5% de morts. Espérons que ca se maintienne.
– 4 juillet : nouveau record avec 11458 cas supplémentaires en Floride en vingt-quatre heures.

– 3 juillet : la pandémie reprogresse dans 40 Etats : c’est une catastrophe. Au moins 80% des eux d’artifice du 4 juillet ont été annulés dans le pays. Le sud est particulièrement touché. La Floride est toujours en tête de ce « rebond » avec aujourd’hui 9500 nouveaux cas de personnes contaminées. Il y a de nouveau eu 67 décès (pareil qu’hier).

Le comté de Miami Dade instaure un couvre feu à 22h.

Les annulations de spectacles se poursuivent et même jusqu’en décembre. Le Christmas Pageant de Fort Lauderdale est annulé pour la première fois en 36 ans.

Le chef de la police de Miami assure que certains de ces agents ont contracté le virus au contact des manifestations ayant suivi la mort de George Floyd. Voir article de Miami Herald

– 2 juillet : Avec 10109 cas en vingt-quatre heures, la Floride est dans une mauvaise situation. C’est un nouveau record, mais surtout il confirme que l’épidémie est forte. Il y a donc plus de cas qu’en avril à New-York (on est dans des records nationaux) mais en revanche il n’y a pour le moment pas autant de morts : 67 « seulement » pour la journée d’hier. Toutefois, c’est beaucoup plus que la veille, et l’augmentation est inquiétante. Les lits de soins intensifs dans l’Etat sont passés d’un taux de remplissage de 76% à 83% en deux semaines.

Le gouverneur DeSantis demande aux Floridiens d’éviter les foules, surtout en ce « Memorial Day Weekend », et il reprécise que « les personnes au dessus de 65 ans et celles qui ont des conditions médicales spéciales font face à un risque sévère de complications du COVID-19, et devraient éviter les foules et réduire le plus possible les contacts en dehors de leur habitation.« 

Du côté des mesures de sécurité :

– Les masques sont désormais obligatoires en public à Miami-Dade et à Broward. A Broward ils le sont « là où la distanciation sociale n’est pas possible« . A Miami-Dade ils sont obligatoires y compris dans la rue !

Le comté de Broward s’est aligné sur celui de Dade pour suspendre la consommation sur place de cuisine et d’alcools entre minuit et 17h.

Les « pool parties » sont interdites de vendredi à lundi : les piscines des hôtels, motels sont réservées aux clients, et celles des « communities » sont réservées aux résidents.

Important : La rentrée est le mois prochain en Floride, et les écoles du comté de Miami-Dade vont avoir des règles strictes en matière sanitaire, notamment le port du masque obligatoire, un nombre d’élèves réduit dans les classes, et une alternance de cours à domicile.  Voir article de Miami Herald sur le sujet ici

– 1er juillet : 6563 cas supplémentaires de dépistés en Floride. C’est toujours très élevé. Il y a également eu 45 morts en vingt-quatre heures… Au niveau national, les cas de covid sont toujours en très forte augmentation sur l’ensemble des Etats-Unis.

Le nombre d’hospitalisés pour cause de covid-19 à Miami est le double d’il y a un mois 1200 au lieu de 600. Les hôpitaux publics de Miami vont de nouveau commencer à réduire leur services pour les personnes n’étant pas dans une situation grave. Jusqu’à présent le gouverneur de Floride refusait de centraliser les données sur les hospitalisations. Après avoir subi une pression importante de l’opinion publique (et des médias) il va désormais comptabiliser.

Le nombre de personnes testées en Floride depuis le début de la pandémie arrive à (l’équivalent de) 10% de la population de l’Etat (sans compter les touristes) : 1.946.510 personnes !

Du côté prévention/répression : 

  • Les évictions de domiciles sont repoussées au 1er août dans tout l’Etat de Floride.
  • Le comté de Broward s’est doté ce matin d’une page web avec une carte montrant tous les établissements qui ont violé les règles sanitaires, et les dénonciations de particuliers !!! Et il y en avait déjà 370 à l’ouverture ! (Le Courrier de Floride ne peut pas publier cette information sans donner un avertissement de la rédaction : susciter les dénonciations est une pratique abjecte, recourant au pires sentiments humains. Par ailleurs, il suffira qu’un restaurant soit dénoncé pour que son propriétaire envoie de faux clients dénoncer ses concurrents).
  • Enfin (et c’est la nouvelle la plus importante), le maire de Miami-Dade a annoncé qu’il allait interdire les « lap dances » par les professionnelles (donc les danseuses nues sur les genoux des clients dans les clubs de strip-tease). 😉

– 30 juin : avec 6093 cas de covid-19 en plus en 24 heures : ça fait trois jours qu’on est largement en dessous du record. Mais ce dernier étant il y a 4 jours… il faut relativiser la bonne nouvelle. D’autant que, comme prévu, le nombre de décès est à la hausse : 58 mort pour la seule journée d’hier. Il y a toujours un décalage entre une augmentation du nombre de malades et l’augmentation du nombre de décès.

Entre autres nouveautés sur le volet de la répréhension :

Ne pas porter un masque à South Beach peut vous coûter 50$ d’amende.

La fermeture administrative pour les commerces qui violent les règles de sécurité mises en place contre le coronavirus va être poussée à un minimum de 10 jours.

– 29 juin : deux fois moins de nouveaux cas (5266) aujourd’hui qu’il y a deux jours, mais chacun sait que ça ne veut pas dire que ça baisse, il faut attendre quelques jours pour en avoir la certitude.

En tout cas les mesures se multiplient pour faire face au rebond de l’épidémie. Les îles Keys ont annoncé qu’elles allaient fermer toutes les plages AVANT le week-end de la fête nationale.  la vitesse où les fermetures sont annoncées, il va peut-être être difficile de trouver une plage ouverte cette fin de semaine en Floride.

Le parc d’attractions Miami Seaquarium a annoncé refermer ses portes (alors qu’il venait de rouvrir il y a quelques jours). A Fort Lauderdale quatre restaurants ont écopé d’une fermeture administrative (et d’une contravention) pour avoir ignoré les règlements sanitaires en vigueur (masques, distanciation sociale et/ou capacité maximale de clientèle) : Bamboo Beach Tiki Bar, Casablanca Cafe, Spazio, 27 Bar and Lounge. Pour sa part Luigi’s Tuscan Grill a reçu une simple amende. Le Tommy Bahama Marlin Bar est toujours fermé. Des dizaines d’autres établissements respectaient les règles quand les hommes du shérif de Broward sont passés, mais bon ils ont oublié un certain nombre de contrevenants, comme Le Courrier avait lui même pu le constater samedi soir (voir plus bas).

– 28 juin : 8530 nouveaux cas dans tout l’Etat. Chacun se doutait que ce rebond était grave, et il l’est : il n’y a toujours pas de « plateau », et l’épidémie se poursuit de manière exponentielle. Avec seulement 29 décès dûs au covid-19 pour la journée d’hier en Floride, il y a aussi de l’espoir que l’épidémie soit potentiellement moins mortelle qu’au printemps. Mais le nombre de décès quotidiens augmentera fatalement dans les semaines qui viennent puisqu’il y a un décalage entre le moment où le test positif est effectué, puis l’hospitalisation du patient, et enfin le décès.

Le comté de Broward devrait aussi fermer les plages (comme Miami) durant tout le weekend de Mémorial Day (du 3 au 7) et le maire du comté de Broward doit l’annoncer demain lundi.

L’Office de tourisme des Keys de Floride a décidé de suspendre sa campagne publicitaire touristique. Rappelons que les îles (qui vivent du tourisme) avaient été isolées du reste du monde durant plus de deux mois, la route d’accès étant coupée. L’arrêt de ces publicités dénote donc le sérieux avec lequel cette situation est considérée.

– 27 juin : 9585 nouveaux cas en Floride : c’est un nouveau record. Mais la nouvelle moyenne des contaminations est supérieure à ce qu’elle était à New-York en avril. Le maire de Miami Beach a décidé la re-fermeture des plages entre le 3 et le 7 juillet, soit pour le week-end de la fête nationale. Il n’y aura pas non plus de feux d’artifices dans le comté.

Le maire de Miami-Dade juge irresponsables un grand nombre de 18-34 ans lors de sa conférence de presse : 

Hier, vendredi soir, nous sommes allé constater dans le comté de Broward et aussi bien à Wilton Manors que dans le centre de Fort Lauderdale des restaurants étaient bondés à 100% de personnes ne portant pas de masques. Dans ces endroits il n’y avait d’ailleurs pas « d’entre deux » : beaucoup d’autres restaurants attendaient les clients en vain. C’était un peu comme si les gens devaient s’entasser les uns sur les autres… ou pas du tout.

Le Courrier ne pratique bien évidement pas la dénonciation, mais les journalistes peuvent témoigner que plusieurs bars et restaurants n’ont jamais fermé de toute la période qui fut appelée « le confinement », entre les mois de mars et mai. Certains l’étaient au vu de tous (y compris des agents du shérif). D’autres avaient plus discrètement mis leurs tables sur le parking à l’arrière des restaurants, afin que leur activité ne soit pas visible de la rue.


– 26 juin : 8942 nouveaux cas de covid-19 en Floride : chacun peut mesurer l’explosion de l’épidémie en comparant aux chiffres de ces jours derniers. Le pourcentage par rapport aux tests réalisés est toujours haut (14,74%). Avec 39 morts durant la journée d’hier, l’épidémie est pour le moment moins mortelle qu’elle ne le fut au printemps, mais :

  • 39 morts c’est beaucoup plus que les jours précédents
  • Les malades ne décèdent pas tout de suite
  • L’épidémie est en pleine explosion

Le nombre de morts sera donc beaucoup plus élevé.

Le gouverneur de Floride vient d’interdire aux bars de vendre de l’alcool. Le maire de Miami vient de rendre le masque obligatoire dans tous les espaces publics.

Les mesures se renforcent dans différents Etats. L’Union Européenne ne devrait pas rouvrir ses frontières aux personnes provenant des Etats-Unis.

La Floride rétablit la prohibition d’alcool dans les bars, et Miami ordonne le port du masque en public afin de lutter contre le rebond de covid-19

– 25 juin : 5004 nouveaux cas de coronavirus aujourd’hui en Floride. Il s’agit donc d’une très grave reprise de l’épidémie. Certes, un tiers des cas a entre 18 et 34 ans et développera donc peu de « formes graves de la maladie », mais la croissance de l’épidémie est exponentielle, et donc le nombre de victimes plus âgées progresse à très grande vitesse.

De nombreuses personnes assurent encore sur les réseaux sociaux qu’il y a « plus de personnes détectées avec la maladie car il y a simplement plus de tests », induisant qu’il n’y aurait ainsi pas plus de malades graves. Cette affirmation est fausse : d’une part il y a beaucoup plus de personnes hospitalisées que ce n’était le cas déjà juin. D’autre part le pourcentage global de personnes malades en Floride est de 6,53% (pour cent tests réalisés). Mardi dernier il était de 18,43%, soit trois fois plus élevé.

Par ailleurs en nombre de tests réalisés au prorata de la population, la Floride est le 29e Etat des Etats-Unis. Ca ne justifie donc en rien qu’elle soit en celui où il y a plus de nouveaux cas.

Rebond du coronavirus aux USA : les Etats commencent à durcir les mesures

– 24 juin : 5508 nouveaux cas aujourd’hui en Floride. Ça devient comparable avec ce qu’a connu New-York, en tout cas le record est de nouveau largement dépassé. Il faut souhaiter qu’il y ait moins de victimes… Le nombre d’hospitalisations pour COVID a presque doublé à Miami depuis le début de ce rebond.

Comme le montre cette photo prise ce matin, ici au Miami Beach Convention Center (tout comme au Hard Rock Center), des centaines de voitures attendent pour se faire dépister du Covid-19 :

Des centaines de voitures (sur la gauche) attendant pour se faire tester le 24 juin au matin, tout autour du Miami Beach Convention Center
Des centaines de voitures (sur la gauche) attendant pour se faire tester le 24 juin au matin, tout autour du Miami Beach Convention Center (photo D.R de David Roger Pardo)

– 23 juin : 3289 nouveaux cas aujourd’hui. C’est bien moins que le record de samedi dernier, mais c’est toujours trop élevé pour qu’on puisse parler de « ralentissement ».

– 22 juin : 2926 nouveaux cas en Floride. La barre des 100 000 personnes contaminées depuis le début de l’épidémie vient d’être franchie, avec plus de 3000 morts.

Ce renforcement de l’épidémie se traduit par une remontée des hospitalisations. Par exemple à Miami le 12 juin il y avait 546 personnes à l’hôpital pour cause de Covid. Aujourd’hui elles sont 714.

Voir notre article spécial sur le rebond en Floride :

Malgré un fort rebond du coronavirus, la Floride ne reconfine pas


– 21 juin : hier lors d’une conférence de presse, le gouverneur a précisé qu’il y avait de très nombreux jeunes parmi les personnes testées positives dans ce présent rebond de l’épidémie, et qu’ils étaient moins propices à développer une forme grave de la maladie. Il faut toutefois faire attention car pour la première fois un jeune homme de moins de 18 ans (17 en l’occurrence) vient de décéder en Floride de la maladie, mais surtout les jeunes peuvent la transmettre à des personnes plus vulnérables.

Une réalité collatérale en Floride : par exemple dans la ville de St Petersburg cinq bars ont dû fermer car des employés avaient le coronavirus. Pas difficile d’imaginer que des clients ont dû aussi l’y apporter et/ou l’attraper. Des fêtes invraisemblables ont été organisées dans certains établissements qui ne respectaient pas les règles de sécurité.

Le gouverneur DeSantis a précisé hier qu’il réfléchissait à édicter une obligation de port du masque dans tous les endroits accueillant du public sur toute la Floride, mais qu’il ne voyait pas bien comment il pourrait faire respecter cette règle. Donc pour le moment c’est au bon vouloir des villes (c’est entre autre obligatoire à Miami, Tampa, et Orlando).

Au niveau national le nombre de nouveaux cas de covid-19 aux USA est désormais très proche du record établi le 24 avril.

– 20 juin : 4049 nouveaux cas aujourd’hui en Floride : nouveau record de tests positifs. Les hospitalisations battent également des records.

– 19 juin : 3822 nouveaux cas en 24 heures en Floride : nouveau record. Pour comparaison c’est plus que l’épidémie à New-York depuis début mai (au plus fort de la crise New-York montait à environ 8000 cas (avec certains pics jusqu’à 10 000) (mais la Floride est loin d’avoir la densité urbaine de New-York)). Article de Miami Herald sur ce nouveau rebond

A noter qu’il n’y a pas juste un record de tests positifs : à Miami par exemple il y a aussi chaque jour un record d’hospitalisations. 

Face à la reprise de l’épidémie en Floride, les conditions continuent de se durcir. Cette fois c’est le maire de Miami-Dade qui vient d’annoncer une « répression » policière à l’encontre des établissements qui ne respecteraient pas les règles de sécurité : ils seront l’objet de fermetures administratives.

Certains médias importants (comme ici CNN) citent des études assurant que la Floride pourrait devenir « le nouvel épicentre du virus« .

La situation économique commence à devenir difficile pour certaines catégories d’entreprises, y compris françaises, aux Etats-Unis : 

Ça commence à devenir très dur pour certaines catégories d’entreprises françaises aux USA face à la crise du coronavirus


– 18 juin : 3207 nouveaux cas dépistés en 24h, les records s’enchaînent en Floride depuis 10 jours. Par comparaison, durant le pic du mois d’avril le record était de 1413 cas en une seule journée. Il y a toujours des débats sur les raisons de ce rebond, mais en tout cas il est bien réel.

Orlando et Tampa ont décidé aujourd’hui de rendre les masques obligatoires à partir de samedi à Orlando, et vendredi soir à Tampa. La moitié des nouveaux cas étant en sud Floride, elle pourrait aussi être concernée dans les prochains jours par de telles mesures (mais il n’en est rien pour le moment).

Article sur l’obligation de port des masques à Orlando

Article sur l’obligation de port des masques à Tampa


– 16 juin : nouveau record battu pour le nombre de cas : 2783. Miami Herald publie également le nombre d’hospitalisations à Miami qui, lui aussi, bat (légèrement) son propre record. L’augmentation du nombre de malades détectés n’est à priori pas due à une « augmentation du nombre de tests effectués ». Il semblerait que l’épidémie progresse vite dans le centre de la Floride. Au niveau national, l’épidémie est de nouveau en progression aux Etats-Unis.

L’épidémie de covid-19 en hausse importante dans 21 Etats américains à la mi-juin

– 14 juin : rien que pour la journée de dimanche il y a de nouveau eu 2000 nouveaux cas, donc le nouveau pic de contamination n’est ni superficiel, ni provisoire.

– 13 juin : le nombre de cas de coronavirus explose : 2581 nouveaux cas aujourd’hui ! Voir notre article sur le sujet

Explosion de cas de coronavirus à Miami et en Floride en cette mi-juin


– 12 juin : la Floride vient de battre de nouveau (et très largement) son record de covid-19 avec hier 1698 nouveaux cas déclarés. Désormais ce n’est pas du hasard : il y a bien une reprise de l’épidémie en Floride, avec de nombreux articles notamment dans Miami Herald sur le sujet. Le quotidien de Miami évoque un déconfinement trop précoce.

Coronavirus en Floride

– 10 juin : les plages de Miami sont enfin rouvertes !

– 8 juin : comme chaque lundi une nouvelle phase de réouvertures ce matin, avec par exemple à Miami les salles de sports, les salons de tatouages et de massages, les parcs pour les chiens et les bibliothèques. Néanmoins le nombre de cas dépistés de covid-19 continue d’augmenter en Floride, et il est encore très élevé pour tous les Etats-Unis.

– 6 juin : la Floride a battu avant-hier son propre record de coronavirus avec 1413 nouveaux cas, à l’heure ou l’épidémie se calme un peu partout dans l’hémisphère nord (et est en baisse aux Etats-Unis). Et ce n’est pas un record éphémère car depuis quatre jours il y a plus de 1000 nouveaux cas quotidiens dans le Sunshine State.

Nombre de cas de coronavirus en Floride

Cette hausse donne deux indications : tout d’abord que l’épidémie est loin d’être terminée en Floride. Ensuite, il faut vraiment préciser que le pourcentage de cas rapportés est en baisse comparé au nombre de tests. Pour être plus clairs :  il y a plus de tests, donc plus de cas, mais proportionnellement au nombre de tests il y en a moins.

Voir l’article explicatif de Miami Herald

Nombre de cas de coronavirus par comté en Floride

Le nombre de nouveaux cas aux Etats-Unis baisse, mais très doucement. A cette vitesse le « retour à la normale » devrait prendre du temps…

– 4 juin : il y a encore de nombreuses restrictions en sud Floride, mais ailleurs la vie reprend son cours beaucoup plus vite. Le parc à thème Universal Orlando a ouvert ses portes hier pour ses abonnés (uniquement).

– 26 mai : Il y a un renforcement de l’épidémie dans douze Etats américains dont la Floride. Le manque de respect des consignes de sécurité et de distanciation physique, est désigné comme l’un des facteurs de ces « rebonds ».

Ce matin les plages du comté de Broward ont rouvert, mais seulement pour les activités physiques et en respectant une distanciation. Les sports collectifs ou la bronzette sont interdits. A noter que dans les espaces publics de Fort Lauderdale cette distanciation n’est pas respectée par un très grand nombre de personnes ; il suffit d’aller le long de la plage pour s’en rendre compte.

– 24 mai : les plages et hôtels rouvrent le 26 mai pour Broward et le 1er juin pour Miami-Dade.

– 18 mai : C’est le début du déconfinement à Miami-Dade et Broward County. Les Keys de Floride vont pour leur part rester « séparées » durant 12 jours supplémentaires, avec le maintien des barrages routiers.

– 14 mai : Le fameux broadwalk de Hollywood à rouvert (mais pas sa plage). Le chômage a augmenté en Floride de près de 2 millions de personnes depuis le début de la crise. Il est confirmé que les comtés de Miami-Dade et Broward commenceront à ouvrir leurs commerces lundi prochain.

– 11 mai : la « Phase 1 » de la réouverture débute aujourd’hui dans le comté de Palm Beach : les commerces, coiffeurs etc sont toutefois en capacité réduite pour qu’il n’y ait pas trop de monde en même temps. Pour Broward et Miami Dade il faut encore attendre une semaine.

– 10 mai : Hier nous sommes nous mêmes allés voir par nous mêmes comment ça se passait à Fort Pierce (St Lucie County) où les plages et restaurant sont déjà ouverts. Ce qu’on a pu voir : les gens ne portent pas de masques (peut-être 1% seulement) et ne respectent aucunement les distances de sécurité. Les petites plages sont bondées. En revanche sur l’océan il n’y a aucun problème pour trouver de la place. Au niveau des restaurants en revanche la distanciation est bien respectée.

Apparemment d’autres plages ont été bondées ce week-end, comme celle de Naples Pier par exemple. A Miami Beach (où les plages n’ont pas rouvert) la mairie a dû refermer certains parcs comme celui de South Pointe où trop peu de personnes respectaient les consignes de sécurité. Comme on peut le voir sur notre vidéo (plus bas) il y a parfois des milliers de personnes également  sur le front de mer de Fort Lauderdale (les plages n’y sont pas rouvertes non plus).

– 9 mai : le gouverneur de Floride a annoncé que le comté de Palm Beach pourrait commencer á rouvrir lundi 11 mai et les comtés de Miami Dade et Broward à partir du 18 mai.

– 5 mai : même problème qu’à Miami, ici le front de mer de Fort Lauderdale une heure après le coucher du soleil il y avait encore des milliers de personnes dehors, sans masque et sans respecter du tout les distances de sécurité.

Certains restaurants n’ont jamais fermé à Fort Lauderdale durant le confinement et, avec le début du « déconfinement », ils étaient nombreux à être ouverts pour la clientèle des bateaux le long de la rivière Intracoastal.

– 4 mai : MAY THE FOURTH BE WITH YOU !! Aujourd’hui 4 mai, comme hier, il y a une remontée du nombre de nouveaux cas de covid-19 en Floride : 819 personnes supplémentaires dépistées positives en 24h. Il faut vraiment souhaiter que le virus soit saisonnier, car toutes les personnes qui sont sorties ce weekend en Floride ont pu voir que l’ambiance était très détendue : les restaurants sur l’Intracoastal étaient bondés (malgré l’interdiction) avec les clients venus bateaux, et par exemple le parc de South Pointe à Miami Beach a dû être fermé à nouveau car presque personne n’y portait de masque….

– 1er mai : Miami est la seule grande ville a ne pas « déconfiner » (ça ne devrait pas tarder) mais pour les autres : le gouverneur de Floride et les comtés ont décidé de rouvrir un très grand nombre de commerces, parcs, marinas etc… Voir notre article sur le déconfinement en Floride

C’est parti pour le déconfinement en Floride: voici ce qui est prévu

– 29 avril : Après Miami Dade, hier après-midi ce sont les comtés de Broward et Palm Beach qui annoncent la réouverture de leurs équipements publics, des marinas etc (aux mêmes conditions qu’à Dade, voir ci-dessous). Seule la ville de Pembroke Pines (Broward) a annoncé qu’elle n’était pas prête à rouvrir.

Voir article du Sun Sentinel

– 28 avril : A Miami Dade réouverture en cours des parcs, marinas et golfs, mais pas à Miami (ville) qui va attendre encore. Il y a des règles pour accéder aux équipements : masques dans les parcs, interdiction de jouer au tennis en double, ni au basket en équipe. De même, le nombre de personnes est règlementé sur les bateaux en fonction de la taille. Demeurent interdits : les aires de jeux pour enfants, parcs pour les chiens, skate parks et les tables de dominos.

Voir article de Miami Herald sur le sujet

Les parcs nationaux de Homestead (Everglades et Biscayne) ne pas en revanche rouvrir tout de suite.

Des plages sont de nouveau ouvertes à Key West, mais seulement pour les résidents puisque les îles sont interdites d’accès aux touristes.

– 23 avril – Réouverture de plages :

Suite aux premières réouvertures de plages dans la région de Jacksonville, uniquement pour faire de l’exercice, d’autres s’y sont mis aussi : Satellite Beach, Cocoa Beach, Okaloosa County, Gulf County, Bay County et Flagler County.

S’apprêtent à ouvrir : Sarasota, Port Charlotte et Englewood Beach.

En sud Floride : ce n’est pas encore à l’ordre du jour, car les comtés de Broward et Miami Dade sont les plus touchés par le coronavirus. L’accès aux Keys de Floride est toujours interdite aux non-résidents.

Voir le point sur les ouvertures de plages dans Miami Herald

Las Olas Fort Lauderdale
Las Olas, l’avenue centrale de Fort Lauderdale, totalement vide le 17 mars dernier. (Crédit photo : Laurence Brossard)

– 18 avril : le gouverneur de Floride annonce qu’il n’y aura pas de retour à l’école avant l’été. Ca vaut pour les écoles publiques, mais de nombreuses écoles privées ont suivi, et ça devrait être le cas pour toutes les écoles.

– 11 avril : il est désormais obligatoire de porter un masque pour aller dans les magasins dans les comtés de Broward et Miami Dade.

L’aéroport de Miami fait partie des 13 aéroports qui accueillent les rares vols en provenance d’Europe.

– 23 mars : il y a désormais des confinements dans toutes les villes du sud Floride et des couvre feux

– 26 mars : le confinement a été ordonné par le comté de Broward.

– Depuis le 28 mars à minuit il est possible de se faire arrêter si on sort (sans necessité) à Fort Lauderdale

– Un nouveau coronavirus, le covid-19, s’étend actuellement sur toute la planète. Les mesures se renforcent, mais l’épidémie progresse très rapidement, y compris en Floride, et les résidents sont appelés à éviter de sortir le plus possible, quand ce n’est pas totalement interdit. Le gouverneur Ron DeSantis a demandé en mars à ce que les gens restent éloignés les uns des autres sur tout l’Etat.


Où faire le test pour le coronavirus en Floride

Regardez dans les hôpitaux et centres médicaux près de chez vous.

Les drive-through de tests de dépistage :

Ils ont du mal à se mettre en place. En voici plusieurs :

Miami (Liberty City)

On peut y prendre rendez-vous en appelant le 305-960-5050. (voir article)

1350 NW 50th Street in Miami

– Miami Gardens : l’Etat de Floride en a installé un sur le parking du Hard Rock Stadium, 347 Don Shula Drive, Miami Gardens.

– Pembroke Pines: Memorial Healthcare, the Florida National Guard au 900 N. Flamingo Road, Pembroke Pines.

– Pompano Beach: Broward Health mobile test site derrière le Festival Flea Market sur Sample Road.

– Weston: Cleveland Clinic Weston’s Krupa Center, 3250 Meridian Parkway, Weston.

– West Palm Beach : 5444 Haverhill Road – 561 642 1000

– Community Health of South Florida a annoncé en ouvrir deux. Il faut appeler avant au 305-252-4820 mais voici les deux adresses :

MIAMI :

Doris Ison Health Center, 10300 SW 216th St.

MARATHON (au milieu des Keys) :

2805 Overseas Hwy, in the Florida Keys.


Nos réponses à vos questions en vidéo :

 


– Le 23 mars les “business non-essentiels” ont été fermés sur les comtés de Broward et Palm Beach. Les state parks de Floride ont ensuite fermé. L’accès à l’île de Key Biscayne est interdit aux non-résidents. L’accès des îles Keys est fermé à tous les visiteurs.

– Toutes les écoles sont fermées en Floride depuis jusqu’à fin mars, dont Miami, Broward et Palm Beach qui ont annoncé que leurs écoles seront fermées.

– Le gouverneur RonSantis a déclaré « l’état d’urgence » le 9 mars. Il s’agit d’une mesure obligatoire pour que l’Etat puisse obtenir les fonds fédéraux pour faire face à l’épidémie (et pas que la Floride serait dans une situation catastrophique).

–  Le Courrier a détaillé les aides locales et fédérales pour les particuliers comme pour les entreprises sur cette page

Voir ici le formulaire d’aide de l’Etat de Floride pour les personnes qui ont perdu leur emploi

– Miami Beach et Fort Lauderdale ont commencé le 15 mars à fermer des plages, jusque là bondées de spring breakers… les autres plages ferment progressivement partout en Floride.

– Les discothèques et bars sont fermés et les restaurants peuvent juste fabriquer, sans consommation sur place.

– Les parcs d’attractions d’Orlando, Disney World et Universal, ont annoncé fermer leurs portes au moins jusqu’à fin mars.

– Le bateau de croisière Regal Princess a été bloqué toute la journée du dimanche 8 mars au large de Fort Lauderdale, le temps que des tests soient effectués sur deux membres d’équipage. Regal Princess a ensuite pu accoster à Port Everglades (le port de Fort Lauderdale). Il revenait d’une croisière de sept jours.

Le festival Ultra de Miami est annulé, et tous les grands rassemblements sont annulés. La NBA a annoncé suspendre tous les matchs du championnat de basket ball et les autres championnats aussi.

– Il est impossible de connaître l’évolution future de la maladie (dans aucune région du monde).

– POUR LES CANADIENS : Leur gouvernement a conseillé aux Snowbirds de rentrer. Il n’y a eu aucune annonce de fermeture de la frontière canadienne pour les Canadiens (et leurs familles). Les Américains peuvent aussi rentrer au Canada. Voir notre page spéciale pour les Canadiens présents en Floride

– POUR LES FRANCAIS :

Voir notre interview du consul de France

– Il y a eu des vols en milieu de mois de mars entre la France et Miami pour les personnes qui en ont le droit et le besoin. Pour Franck Bondrille, agent aérien en Floride: « Tant qu’il y aura de la demande il devrait y avoir des vols Air France, et nous chez Corsair nous demanderons un vol de plus si celui de mercredi est complet« . Mais à partir de maintenant il faudra certainement passer par Atlanta pour désormais avoir des avions pour Paris.

– Le Consulat de France à Miami demande à ses ressortissants NON-RESIDENTS des USA qui seraient toujours en Floride de prendre l’avion rapidement pour la France.

(voir aussi les infos pour les Français plus bas sur cette même page)

Coronavirus
Crédit photo : Studio Incendo / (CC BY 2.0)

Consignes

– Si vous voulez éviter la maladie, lavez-vous les mains souvent (et longtemps), évitez les rassemblements de masse, ne mangez pas de viande crue ou peu cuite.

Si vous suspectez une infection, veuillez contacter le centre d’épidémiologie du Florida Department of Health : www.floridahealth.gov/all-county-locations.html

– Donald Trump a déclaré le 14 mars que les tests de dépistage du virus passaient en gratuit.

– Les malades du Covid-19 ne doivent pas prendre d’Ibuprofen ni de cortisone sans avis médical car dans certains cas ça aggrave le coronavirus. Si vous aviez DEJA un traitement à base de ces médicaments, appelez votre médecin car il pourrait être dangereux de les arrêter.

Tenez-vous informés de l’actualité

à l’endroit où vous vous trouvez ou dans les endroits où vous comptez voyager :

– Cette page que vous lisez sera actualisée si besoin.

– Aux USA c’est le CDC (centers for disease control) qui s’occupe de contrôler les épidémies et de délivrer les informations à leur sujet.

– Fiez-vous aux grands médias.

– Réseaux sociaux : ne vous y fiez pas pour l’information (en tout cas méfiez-vous des fausses nouvelles et des nouvelles périmées), mais si vous avez besoin d’aide, vous pouvez rejoindre le groupe d’entraide des francophones aux Etats-Unis durant cette crise du coronavirus.

– Voir aussi nos groupes pour les résidents en Floride ou les Snowbirds en Floride

Nos conseils pour se protéger du coronavirus aux Etats-Unis

La page de l’OMS consacrée au Covid-19

Page du consulat de France à Miami sur le Coronavirus

Que doivent faire les Canadiens présents en Floride ?

Site internet du consulat du Canada à Miami

Avertissement du gouvernement canadien pour les touristes canadiens

– Les touristes français en Floride (ou ailleurs) devraient de toute façon être inscrits sur Le Fil d’Ariane (coronavirus ou pas, il est conseillé de s’y inscrire).

– Les résidents français en Floride (ou ailleurs) devraient être inscrits comme Français de l’étranger sur le site internet de leur consulat

– Les Français en France peuvent joindre le numéro vert mis en place par le gouvernement français, disponible à toute heure : 0 800 130 000 et consulter la rubrique Conseils aux voyageurs.


FERMETURE DES FRONTIERES :

– Les Etats-Unis ont fermé leurs frontières le 14 mars pour 30 jours – Voir notre article

Le Canada a fermé ses frontières avec le reste du monde, et bientôt avec les Etats-Unis. Lire notre article

L’Union Européenne a fermé ses frontières pour les pays extérieurs. Voir notre article

VOIR AUSSI NOS ARTICLES :

Que doivent faire les Canadiens présents en Floride ?

Les catégories de personnes autorisées à revenir durant cette interdiction, et les rares aéroports qui accueilleront les vols en provenance d’Europe

La situation globale :

S’il ne faut pas céder à la panique, le taux de mortalité du coronavirus est toutefois supérieur à la moyenne de ce genre de virus (comme la grippe), et notamment chez les personnes âgées, ce qui provoque cet état de panique. Il faut en conséquence appliquer un principe de précaution raisonné et raisonnable.

L’épidémie s’étend rapidement, et beaucoup de personnes sont contaminées dans le monde occidental. L’Italie, la France et l’Espagne ont été au départ les pays d’Europe les plus touchés, et ils ont montré au reste du monde les dégâts que pouvaient faire le coronavirus.

Aux Etats-Unis, le covid-19 s’est d’abord étendu rapidement dans les Etats de Washington, Californie, et New-York, mais la quasi-totalité des grandes aires urbaines ont été touchées. L’état d’urgence a donc été décrété par le président Trump le 13 mars afin de débloquer les fonds nécessaires et l’organisation spéciale des service de santé. Il a annoncé qu’il sera possible de se faire dépister pour le coronavirus sans même quitter sa voiture, dans des « drive through » qui commencent à ouvrir.

Les bourses mondiales connaissent des soubresauts, et les pays se figent (y compris USA, Canada et France), interdisant de plus en plus les rassemblements par mesure de précaution.


PUBLICITE :

Fun workout: experience fitness en réalité virtuelle

Afficher plus

8 commentaires

  1. On recommande beaucoup aux Canadiens de rentrer chez eux, mais on s’adresse toujours à ceux qui voyagent en avion. Qu’en est-il de ceux qui entreront en auto, est-ce urgent pour eux aussi de quitter où vaut-il mieux attendre un peu pour étaler les retours au pays ?

    1. Les retours sont de toute façon étalés M. Gravel ; beaucoup de Québécois sont déjà rentrés par la route, mais pas tous en même temps. Et ça va continuer comme ça.

      1. Vous arrivez d’où ? (Si vous y aller en voiture… à priori ça veut dire que vous n’avez pas d’Europe avec la voiture 😉 )

    1. Nous sommes actuellement en Floride et il n’y a pas de panique sauf chez Costco ou le papier de toilette disparaît comme si Quebec

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page