Actualités à Miami et en FlorideElection Présidentielle de 2020 aux Etats-UnisEtats-UnisNationalNews Etats-UnisPrimaires et élections américaines de 2020

Donald Trump hospitalisé après avoir contracté la Covid-19

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a été héliporté à l’hôpital militaire Walter Reed Hospital de la capitale, Washington, DC. Il s’est rendu lui même à pied jusqu’à l’hélicoptère qui l’attendait sur la pelouse de la Maison Blanche, après avoir enregistré une déclaration en vidéo assurant qu’il avait peu de symptômes. « Je pense que je vais très bien« , a-t-il dit. La « First Lady » Melania Trump, également contaminée, est pour sa part restée au domicile de la présidence. Donald Trump devrait y rester plusieurs jours en observation.

Diagnostiqué avec le Covid-19 dans la nuit, M. Trump avait peu de symptômes, Le médecin de la Maison-Blanche, Sean Conley, l’avait ensuite préventivement avec une dose de 8 grammes d’anticorps Regeneron, du zinc, vitamin D, famotidine et aspirine. A noter l’absence de la chloroquine, alors qu’au printemps Donald Trump avait déclaré en prendre de manière préventive.

L’élection présidentielle doit se dérouler le 3 novembre, et les événements de campagne du candidat républicain ont été annulés pour les deux prochaines semaines. Deux des trois débats entre Trump et Biden n’ont pas encore eu lieu, et pour le moment il n’ont pas été annulés.

L'hélicoptère attendant Donald Trump devant la Maison Blanche
L’hélicoptère attendant Donald Trump devant la Maison Blanche

Donald Trump s’étant toujours présenté comme n’ayant pas peur de la maladie, il est évident que, s’il en a les moyens, ils assurera publiquement l’avoir terrassé.

D’un autre côté, bon nombre de ses détracteurs raillaient aujourd’hui sa « décontraction » face à la maladie.

La pandémie aura ainsi profondément modifié la campagne de M. Trump qui devait s dérouler comme en 2015-2016 avec des rassemblements géants.  Trump n’avait pu que les commencer durant l’hiver, avant que le coronavirus ne vienne provoquer un confinement général. Après quelques grands rassemblement durant l’été, le président se retrouve donc dans l’incapacité de poursuivre sa campagne qui entre demain dans son dernier mois.

Commentaire du Courrier des Amériques :

Si la campagne de Donald Trump est lourdement handicapée par la pandémie, il faut constater qu’avec ce nouvel événement, l’ambiance politique ressemble étrangement à ce qu’elle était en 2015-2016. En effet, tout tournait alors  autour d’un seul sujet : « Trump ». Cette fois encore – même si c’est involontaire – il est au centre de tous les commentaires depuis plusieurs mois… et ça va probablement continuer jusqu’au 3 novembre !


 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page