Actualités à Miami et en FlorideLivresLivresNews FlorideNews Sorties Loisirs

Lucky Lady : un roman d’Ann Charron dans la Floride des années disco

C’est une histoire de sexe, drogue… et disco ! En voici le résumé : Après un accouchement difficile et une déchirante révélation familiale, Angélique quitte le Québec pour s’évader dans le sud de la Floride afin de réfléchir à son avenir. Son innocence, la découverte de son pouvoir sexuel, l’exaltation des drogues et sa passion pour la musique disco l’emmèneront dans des péripéties rocambolesques. Mais bientôt, la dévastation du SIDA et le ravage de la cocaïne viendront brimer cette euphorie anticonformiste des années 1980. Même si son devoir de mère n’a jamais quitté ses pensées et qu’elle se sent à l’abri dans l’amour, rien ne lui laisse croire qu’elle côtoiera la mort, la CIA et le monde noir du trafic de drogues. »

Ann Charon nous en dit plus sur son histoire : « Mon personnage principal représente des milliers de jeunes québécois, hommes et femmes, qui ont voulu vivre le rêve américain dans les années 1970-80.  Déménager aux États-Unis pour y travailler et devenir citoyen américain était très populaire à l’époque. À cause de leur travail illégal, plusieurs d’entre eux sont revenus au Canada et ont dû abandonner leur rêve. Les personnages de mon livre sont purement fictifs. En revanche, tous les endroits mentionnés ont vraiment existé. Hawaiian Isles, le Suez, le Beachharbour, le Château – pour en nommer que quelques-uns – étaient des endroits très fréquentés par les Québécois et par le milieu artistique québécois. J’ai fréquenté moi-même ces endroits. C’est l’époque où les gays sont sortis du placard et se sont vraiment épanouis. Les clubs gays Backstreet, Copa etc. étaient de superbes endroits très populaires, surtout en raison de leurs spectacles qui attiraient des milliers de personnes de tous les coins du pays. Même si hétéro, j’y allais danser fréquemment. Malheureusement, le SIDA a stigmatisé injustement les homosexuels à cause de l’ignorance publique face à la pandémie. Les gens vivaient dans l’insécurité, un peu comme ce que nous vivons aujourd’hui. »

Lucky Lady, de Ann Charron : 29.95$ Les Éditions de l’Apothéose


PUBLICITE :

Vincent Ricaud Investus Realty Bradenton Sarasota Immobilier

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page