Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisHistoireHistoireNews Sorties Loisirs

Ephéméride américaine de Mars 2022 : ça s’est passé dans l’histoire des Etats-Unis

Comme chaque mois, voici quelques anniversaires spécialement marquants de l’histoire américaine.

– Le 1er mars 1692. Les Etats-Unis n’existaient pas encore, mais l’un de ses événements fondateurs débuta ce jour-là, il y a 330 ans : Sarah Good, Sarah Olson et l’esclave Tituba furent alors questionnées sur leur implication dans des rites de sorcelleries. Ce fut le début de la chasse aux sorcières de Salem.

– Le 16 mars 1802. Il y a 220 ans fut créée la célèbre académie militaire de West Point.

– Le 2 mars 1807. Ce jour-là, il y a 215 ans, a été votée l’interdiction de l’importation d’esclaves aux Etats-Unis. Ce n’était pas encore l’abolition (les esclaves pouvaient encore être vendus à l’intérieur des frontières américaines), mais en tout cas un pas important.

– Le 20 mars 1852. Scandalisée par l’adoption du « Fugitive Slave Act » (qui punit ceux qui aident les esclaves fugitifs), Harriet Stowe écrit La Case de l’Oncle Tom, s’inspirant en partie de l’autobiographie de Josiah Henson, un Noir qui vécut et travailla dans une plantation de tabac de 15 km² appartenant à Isaac Riley et située à North Bethesda dans le Maryland. L’année précédente elle avait commencé à publier son livre en feuilleton dans un journal. Mais ce jour de mars c’est la première édition reliée d’un roman qui va faire le tour de la planète ! C’était il y a 170 ans.

La Case de l'Oncle Tom
La Case de l’Oncle Tom

– Le 30 mars 1867. Les Etats-Unis achètent à l’Empire Russe ces territoires Nord-Américains (à peu près ce qui constitue l’actuel Alaska).

– Le 6 mars 1862 : la Guerre de Sécession prend une vilaine tournure. L’Union arrive toutefois à gagner la bataille de Pea Ridge (en Arkansas) face à des forces confédérées qui, pour une fois, étaient en nombre supérieur. Nouveauté : Deux régiments de Cherokee s’étaient joints aux troupes sudistes.

Les 8 et 9 mars va se dérouler en Virginie (près de Norfolk) l’une des batailles les plus singulières, de la « Civil War », celle de Hampton Roads. Pour la première fois, des cuirassés vont s’affronter : ceux extrêmement plats de l’Union et de la Confédération, symboliques de cette époque. Sur le CSS Virginia, les sudistes attaquent afin de libérer leurs côtes du blocus yankee. Le premier jour ils coulent deux navires nordistes et ne peuvent terminer le troisième en raison de la tombée de la nuit.

Le lendemain matin ils y retournent, mais le cuirassé nordiste USS Monitor était arrivé entre temps. La bataille va durer trois heures. Le CSS Virginia devra ensuite rentrer au port pour réparer, sans a voir pu gagner et dégager l’embouchure des rivières.

– 27 mars 1912 : ce jour-là, il y a 110 ans, débuta la plantation des 3020 cerisiers japonais arrivés la veille à Washington DC. C’était un cadeau d’amitié du maire de Tokyo, Yukio Ozaki.

– Le 11 mars 1942. Le général Douglas MacArthur est sur l’île de Corregidor, près de Manille. Le président Roosevelt a peur qu’il soit capturé avec l’île par les Japonais et il fait alors mettre un sous-marin à sa disposition. Mais MacArthur préfère passer au travers du blocus japonais sur un bateau rapide, au milieu de la tempête. Ça participera à sa légende !

Douglas MacArthur en 1944
Douglas MacArthur en 1944

– 12 mars 1947. La doctrine Truman est présentée au Congrès des États-Unis le 12 mars 1947 par le président Harry S. Truman. Elle est la base de la politique américaine contre le bloc communiste durant la guerre froide et marque la fin de l’isolationnisme américain. Le but de cette doctrine était, pour les États-Unis d’offrir une compensation économique et militaire à tous les pays renonçant à mettre en place un régime communiste.

– Le 24 mars 1972. Francis Ford Coppola marque l’histoire du cinéma en révélant son premier opus consacré à la maffia américaine : The Godfather. Marlon Brandon confirme une fois de plus être le plus grand comédien de sa génération, au côté d’un Al Pacino renversant. L’année suivante, Brando refusera l’Oscar du meilleur comédien attribué à son rôle dans Le Parrain, afin de protester contre la manière dont Hollywood caricaturait les autochtones (indiens) dans ses productions cinématographiques. 

Marlon Brando dans Le Parrain
Marlon Brando dans Le Parrain

PUBLICITE :

Scl Bouchard

Desjardins Bank : banque en Floride
 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds