Actualités à Miami et en FlorideNews Economie EntrepriseNews Politique

Cryptomonnaie à Miami : du rêve à la dure réalité !

Tout le monde a un avis sur les cryptomonnaies. Pour les fervents, il s’agit d’un progrès qui mène à la liberté financière individuelle. Pour les détracteurs, il s’agit d’une dangereuse bulle spéculative, voire d’un système de Ponzi. 

Force est de constater le nombre de scandales attachés aux cryptomonnaies (fraude, piratage, blanchiment, faillite…) coûte des milliards de dollars à l’économie internationale. En novembre 2022, la faillite retentissante – évaluée à près de 10 milliards d’US Dollars de perte – de la plateforme d’échange crypto FTX Trading et sa firme de courtage financier Alameda Research, n’est pas un bon signe.

LA CRYPTOMONNAIE EN QUELQUES MOTS 

Un article de Veronica Pozmentier, Journaliste et Goodwill Ambassador du Comité Sister Cities de Miami Beach ©
Un article de Veronika Pozmentier, Journaliste

La cryptomonnaie est, selon le G20, un crypto-actif, soit un ensemble d’« actifs virtuels stockés sur un support électronique permettant à une communauté d’utilisateurs les acceptant en paiement de réaliser des transactions sans avoir à recourir à la monnaie légale».

Alternative monétaire numérique, elle est créée par un algorithme sécurisé et s’utilise au seul moyen d’un portefeuille électronique à clé unique, individuelle et anonyme. La plus importante, le Bitcoin, a été crée en janvier 2009 par Satoshi Nakamoto et a vu sa capitalisation passer de 130 milliards d’US dollars en janvier 2020 à 793 milliards au 1er janvier 2022.    

A ce jour, il existe environ 300 plateformes d’échange pour près de 2.100 cryptomonnaies sur le marché et la valeur d’un Bitcoin est de 20.774 US Dollars (en janvier 2023).

L’utilisation de la cryptomonnaie a souvent permis le financement de nombreuses activités illégales jusqu’à l’intervention en 2013 des agences judiciaires américaines, qui depuis exercent un contrôle plus important. 

Capture d'cran du site FTX
Capture d’écran du site FTX

CRYPTOMONNAIE ET MIAMI 

En 2018, Francis Suarez, maire de Miami, décide d’attirer de nouvelles industries pour diversifier la ville essentiellement tournée vers le tourisme. Il veut faire de Miami la « Capitale mondiale de la cryptomonnaie ». Dès 2021 Il se fait verser son salaire en cryptomonnaie, il envisage d’investir la trésorerie de la ville en crypto et payer tous les salaires municipaux de la même manière. Rapidement, les sociétés de technologie et de finances développent leur présence à Miami, déjà fréquentée par les dirigeants de sociétés d’innovation de New York et de la Silicon Valley. Ils envahiront en 2020 la Floride beaucoup plus accueillante durant la pandémie, que la plupart des villes américaines alors fermées. 

En 2021, à Surfside, une transaction immobilière de 22,5 millions d’US Dollars est payée en Bitcoin par un acheteur anonyme, la plus chère jamais réalisée en cryptomonnaie. En 2022, la North American Bitcoin Conférence se déroule à Miami Beach dans une débauche d’évènements, de soirées, plus de 35.000 visiteurs, 500 intervenants et 250 sponsors.

Cependant, la « crypto manie » de Miami accuse le choc début 2023 avec les effets dévastateurs de la faillite de FTX Trading.

 Par contrat en 2019 signé par Daniella Levine-Cava, maire de Miami Dade-County à qui appartient la salle omnisports « Miami Heat Arena », FTX Trading obtient le droit d’apposer son nom sur le stade de basket-ball de Miami pendant 19 ans pour un montant de 135 millions d’US Dollars. Au contrat est inclus 40 millions pour les basketteurs de l’équipe de NBA « Miami Heat » en complément de salaire. Sam Bankman-Fried, fondateur et président de FTX TRADING, célébra l’accord en déclarant j’apporte « paix et prospérité aux résidents de Miami » à travers cet investissement !

A ce jour, 20 millions d’US Dollars ont été versés, et un payement de 5,5 millions d’US Dollars est dû en janvier 2023.La liquidation en cours de FTX Trading ne permettra pas le paiement des sommes contractuelles, ni les indemnités prévues en cas de rupture anticipée du contrat. Il est même possible que le Comté doive restituer les sommes reçues si la fraude est judiciairement établie à l’encontre de FTX Trading et ses agissements délictueux qualifiés d’arnaque de Ponzi.

Au-delà de Miami, une frénésie de contrats de partenariat signés par FTX trading pour des centaines de millions de Dollars US avec des stades, universités (U Kentucky, U Berkeley), charités, sportifs (Tom Brady, Shaq O’Neil, Steph Curry) célébrités (Larry David, Gisele Bundchen) … ne seront jamais respectés.  

Les affaires et la générosité avec l’argent des investisseurs trompés et volés dans «une des plus grande fraude financière de l’histoire des USA » selon un procureur américain.

Veronika POZMENTIER


PUBLICITE :

Raynald Michel dentiste à Fort Lauderdale

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds