Actualités à Miami et en Floride

Floride : Le gouverneur souhaite une « Liberté de parole médicale »

C’est une loi que le gouverneur Ron DeSantis compte faire voter cette année par sa majorité. La liberté d’expression est certes garantie par le constitution fédérale, mais pas suffisante pour le gouverneur de Floride qui s’en est déjà entretenu avec sa majorité. En plus de maintenir l’interdiction des obligations vaccinales pour les employeurs, cette nouvelle loi permettra donc aux médecins « d’être en désaccord avec le narratif préféré de la communauté médicale. (…) Nous voulons que nos médecins soient protégés avec la liberté d’être capable de dire la vérité ». Bien entendu il s’agit d’une nouvelle conséquence de la crise de la Covid.

Plus de détail ici : https://flaglerlive.com/185326/desantis-wants-freedom-of-medical-disinformation-and-bans-on-safety-requirements/

Le gouverneur de Floride et le vaccin Covid

Nous avons pu malheureusement lire quelque part (en français) que «le gouverneur de Floride est contre les vaccins contre la Covid». Ron DeSantis est certes contre « l’obligation vaccinale », mais personne ne s’est plaint de la manière dont il a mis en place les campagnes de vaccination contre cette maladie. Et rappelons que la Floride était – en comptant les touristes et Snowbirds américains et Canadiens – l’Etat le plus peuplé des Etats-Unis durant l’hiver 2020-21. Dès le mois de décembre 2020, les touristes étrangers (qui n’étaient composés que de Snowbirds canadiens) avaient eu la bonne surprise de se voir proposer gratuitement les vaccins par l’Etat de Floride (gouverné par DeSantis). Rappelons qu’il y avait un décalage de plus de deux mois avec le début de la première campagne de vaccination au Québec, par exemple, où les premières prises de rendez-vous (pour les adultes âgés de +85 ans) ont commencé le 25 février 2021.

Au final, en date du 10 janvier 2023, ils sont 68,2% de Floridiens a être considérés comme « pleinement vaccinés », alors qu’aux Etats-Unis ils sont 69,1% à l’être. On mesure la différence…

Et, encore une fois, si on veut avoir une bonne analyse de la politique vaccinale en Floride à cette époque-là, il faut se rappeler que l’Etat n’a pas offert le vaccin uniquement à ses propres citoyens, mais aussi à des centaines de milliers de touristes et Snowbirds venant des autres Etats et du Canada…

Si curieuse que ça puisse paraître aux ressortissants de pays ayant appliqué une politique différente contre la pandémie de Covid, la réélection écrasante de DeSantis n’est quasiment dûe qu’à sa politique sur ce sujet-là, qui a été différente sur certains points, mais pas sur la distribution du vaccin.

Ecrire que DeSantis est « contre les vaccins » est donc une folie ou une ignorance invraisemblable.


PUBLICITE :

 Chez Marie French Bistro à Boca Raton

Invicta / Alexandre Navarro Webmaster aux Etats-Unis

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page