Actualités à Miami et en FlorideNews Science Environnement

Miami : La baie de Biscayne pourrait être « murée », entre autres grands travaux envisagés contre les tempêtes et inondations

Chaque année qui passe apporte son lot d’ouragans, mais aussi d’idées pour remédier aux menaces auquel doit faire face le littoral de Floride. L’automne dernier, deux ouragans sont venus rappeler à la Floride sa vulnérabilité, dont « Ian » qui a dévasté Fort Myers Beach et les îles des alentours. A Miami (comme ailleurs), le problème est complexe : protéger les humains et leurs biens sans que les protections ne dégradent plus encore l’environnement.

Bien sûr, il va falloir surélever certains bâtiments, y compris privés, ça ne fait aucun doute, tout comme l’amélioration du système de drainage afin d’évacuer plus efficacement l’eau qui s’engouffre parfois dans les rues. Mais des travaux de beaucoup plus grande ampleur sont envisagés, et une première batterie de mesures plus « globales » avait été discuté en 2021 avec le Army Corps of Engineers qui recommandait, entre autres, la création de murs géants. Cette solution ayant été rejetée par le comté de Miami-Dade, à la mi-février de nouvelles propositions ont été cette fois dévoilées, plus naturelles, et elles vont désormais être discutées publiquement.

Entre autres, afin de bloquer les vagues et houles, il est proposé de créer de nouvelles mangroves (à l’arrière de Miami Beach), des récifs artificiels et coralliens (sous l’océan) et de protéger Miami-ville par des îles constituées de déblais (ces deux derniers points devraient plaire aux touristes) ! Une autre solution proposée suppose des travaux encore plus titanesques : la création de gigantesques (c’est le moins qu’on puisse dire) barrières afin de bloquer la baie de Biscayne quand ce sera souhaité, aux endroits où elle est connectée avec l’océan Atlantique : Haulover Inlet au nord, Rickenbacker Causeway au sud, et de part et d’autre de Fisher Island au centre (dont le chenal d’accès à Port Miami).

Du côté des plages, un « mur » serait bien construit, mais sous forme d’une grande dune tout le long de l’Atlantique.

Rappelons le problème (de taille) auquel sont confrontées les villes de sud Floride : étant construites au dessus des marais des Everglades, les bâtiments sont ainsi comme posés sur une grosse éponge. Et, quand une éponge est gorgée d’eau… cette dernière se met à ruisseler. En tout cas, on peut constater que des mesures importantes sont envisagées pour protéger la ville.


PUBLICITE :

Experts comptables aux Etats-Unis, CPA en Floride

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page