Actualités à Miami et en FlorideEtats-Unis

Wes Moore très en vue au Parti Démocrate

Il a beaucoup été titré dans les médias en novembre dernier sur le fait que « Wes Moore » était un « premier » ; en l’occurence le « premier noir gouverneur du Maryland ». C’est certainement (beaucoup) trop peu pour le définir. D’ailleurs, rien que sur ce point, il est le troisième gouverneur « noir » aux Etats-Unis mais aussi et surtout, Moore est le seul gouverneur noir actuellement en fonction.

Westley Moore a 44 ans, et il a pratiqué une « american way of life » exemplaire : un classique du genre, qui lui donne à peu près tous les atouts pour aller plus haut encore. Les médias démocrates cherchant depuis l’été dernier un successeur à Joe Biden sont sous le charme et le hissent désormais au rang des favoris (même si la défaite des Démocrates aux mid-terms semble avoir été suffisamment maîtrisée pour que Joe Biden puisse envisager de se représenter, ce qu’il a déjà évoqué).

Moore est né dans le Maryland, mais, après le décès de son père, il a surtout grandi à New-York, y compris dans le Bronx. Il a fait quelques bêtises quand il était jeune, a été placé en académie militaire par sa mère, est entré dans la Military Intelligence, a été militaire jusqu’en 2014, déployé en Afghanistan en 2005 et 2006 où il atteint le rang de capitaine chez les parachutistes de la 82nd Airborne Division. Il fut banquier d’investissement, producteur de télévision pour des grandes chaînes, il a fondé une entreprise de soutien aux étudiants, il a été président de la Robin Hood Foundation luttant contre la pauvreté à New-York, et il a publié cinq livres. Un ouvrage remarqué (en 2010) fut « The Other Wes Moore », racontant le parcours de deux jeunes de Baltimore qui portent le même nom, lui et un autre qui a terminé en prison, démontrant que ç’aurait très bien pu être l’inverse.

En juillet 2022 il gagne la primaire démocrate du Maryland alors qu’il a face à lui Tom Perez, le président du comité national du Parti Démocrate. Puis, lors de l’élection de novembre, et avec le soutien du président Biden, Wes Moore bat le candidat républicain Dan Cox, qui comptait prendre la suite du gouverneur sortant (également républicain) du Maryland. 

Moore est décrit comme étant d’une personnalité “positive” et “optimiste”, plutôt positionné au « centre gauche » et il se dit « fiscalement responsable » (ce qui veut dire ce que ça veut dire), mais il a aussi marqué les esprits par ses discours utilisant beaucoup le mot « patriote », généralement moins utilisé chez les Démocrates que ça ne l’est dans les réunions de Moore. Son profil « centriste » n’est pas pour déplaire à certains grands médias qui ont très peur des idéologies plus marquées à gauche (aussi bien le wokisme, d’une part, que le socialisme de l’autre).

Il s’est exprimé à plusieurs reprises sur les problèmes (immenses) de pauvreté et de sécurité à Baltimore, et ses succès dans le petit Etat du Maryland (les deux grandes aires urbaines y sont Baltimore et la toute proche banlieue nord de Washington DC) détermineront bien entendu la suite de sa carrière.

« Je traverse la vie en comprenant les inégalités de ce pays et son histoire », dit-il. « Mais je marche aussi dans la vie avec l’espoir de la promesse que ce pays a offerte à certains, que nous voulons nous assurer qu’il offre à tous. C’était le fondement sur lequel ce pays a été construit. C’était sa promesse. C’était son espoir. Et donc je demande simplement à ce pays d’être à la hauteur de ses idéaux.« 

Wes Moore est également marié (depuis 2006) et père de deux enfants, et il est ainsi désormais l’une des principales figures à suivre de la vie politique américaine.


PUBLICITE :

Sylvain Deneux / DNX / Achat de Franchise aux Etats-Unis (Floride...)

Hollywood Beach Hotels

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page