Actualités à Miami et en FlorideNews Floride

Sylvain Frétigny, à Hollywood : « Je suis l’homme le plus heureux du monde ! »

Voici une figure importante chez les francophones de Floride : le président du Club Richelieu, Sylvain Frétigny, qui vit de longue date à Hollywood où il est très apprécié. Il nous a accueilli dans son jardin où nous sommes revenus sur son itinéraire incroyable, avec des drames, des joies, et des souvenirs qui débutent dans les flammes en Normandie un certain 6 juin 1944.

« J’étais avec ma famille dans le tunnel sous-terrain de Saint-Lo quand la ville a été bombardée. J’avais trois ans et je m’en souviens toujours. J’ai des images qui me reviennent des chevaux qui se débattent ». C’est alors la gare qui est visée par les bombardiers alliés, afin d’empêcher les renforts Allemands d’arriver près des plages du débarquement. Mais toute la ville sera pulvérisée.

« Mon père était boucher, et il voulait que je sois boucher. Il ne comprenait pas que ça ne m’intéresse pas, alors à l’âge de 14 ans je suis parti travailler dans la pâtisserie, puis dans une épicerie fine à Paris. J’y ai rencontré Frederika qui était suisse, et on s’est mariés à Lausanne alors que j’avais 18 ans. Elle est décédée à l’âge de 20 ans après avoir accouché de notre fils Ludovic. » Six ans plus tard, c’est ce premier fils qui est mort dans un accident de voiture avec des amis. « A ce moment-là j’ai complètement sombré durant plusieurs années. Ensuite j’ai travaillé dans l’hôtellerie à La Vieille Auberge, à Antibes. Je me suis remarié avec Nicole et nous sommes arrivés ici, en 1974 à Pompano Beach, puis l’année suivante nous avons acheté la maison où je vis toujours à Hollywood avec notre fils. Ici à l’époque le bâtiment le plus haut de la ville faisait deux étages !! Je travaillais au Cordon Bleu à Dania Beach, l’un des plus beaux restaurants d’Amérique, avec piste d’hélicoptère etc… Ensuite je suis allé à la Vieille Maison à Boca Raton et un jour j’ai eu un accident de voiture sur l’autoroute, et je ne pouvais plus aller travailler. Ma femme était dans l’immobilier alors je me suis laissé convaincre d’aller à l’école, et je suis devenu agent immobilier. Nous sommes restés 43 ans ensemble, et elle est partie beaucoup trop tôt, il y a 8 ans ».

Aujourd’hui, Sylvain vit toujours dans son magnifique quartier de Hollywood avec leur fils Frédéric, au milieu des oiseaux et des écureuils qui virevoltent dans le jardin. «Tous les matins je fais une heure d’aquagym dans la piscine ! Je suis l’homme le plus heureux du monde !» Les souvenirs s’accumulent, comme ces années où les télévisions venaient de partout pour voir la maison décorée à Noël avec 90000 lumières ! « Il y avait souvent 800 ou 1000 personnes à venir tous les soirs. J’avais dû interdire les bus ! Une fois c’est Julie Snyder, la présentatrice vedette du Québec, qui était venue faire son direct depuis ma maison ! Chaque année ça permettait de récolter 5 à 6000 dollars pour les enfants abusés. Ca nous permettait aussi d’être connus comme agents immobiliers. »

PRESIDENT DU CLUB RICHELIEU DEPUIS 10 ANS !!

Les œuvres caritatives, c’est très important dans la vie de Sylvain Frétigny. Il a été un temps responsable de l’Union des Français de l’Etranger sur le comté de Broward. En 1979, il rejoint le Club Richelieu de la Floride du Sud, dont il est aujourd’hui président depuis 10 ans. « Je suis le seul Français au milieu des Canadiens, mais tout le monde peut nous rejoindre ! ». A la fin du XXe siècle, au Richelieu ils ont lancé les pique-nique musicaux qui sont toujours organisés chaque mercredi entre janvier et mars au Pembroke Park Preserve, avec en fin de saison la fameuse « Fête du Québec » (qui cette année sera le 22 mars 2023). « On y a déjà accueilli jusqu’à 750 personnes ! Cette année nous avons aussi débuté les petits-déjeuners à Richard’s Motel le samedi matin entre 8h et 10h30. » Lors de toutes ces opérations, il y a des donations de faites au Club Richelieu qui sont redistribuées à des bonnes causes : les sans domiciles, les femmes en détresse, les enfants abusés ou défavorisés. « Ca me tient à cœur ce qu’on fait pour les enfants. Vous savez, il y a plus de misère que ce qu’on croit » Leur œuvre est inlassable, et d’année en année ils récoltent beaucoup d’argent pour toutes ces causes. Les enfants défavorisés ? Ils leurs ont par exemple payé un bus à crédit, à raison de 5000$ par an !

Avec la détermination qui le caractérise, Sylvain et ses amis font ainsi avancer des bonnes causes, et il est important que les lecteurs le sachent, et puissent éventuellement faire des donations ou bien rejoindre leurs équipes. Ils allument des petites flammes d’espoir dans la nuit, avec beaucoup de gaité. Si un soir à Hollywood vous voyez ces lumières danser, et que vous entendez chanter en Français une bande d’amis, c’est simple, c’est que vous êtes très proche du jardin du bonheur !

Pour les renseignements sur le Club Richelieu : 954 925 0090

Plus d’infos sur le Club Richelieu


PUBLICITE :

Climatisation / Air Conditionné en Floride (réparation et installation) en Français / Québécois, Canadien

 Chez Marie French Bistro à Boca Raton

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page