Actualités à Miami et en FlorideHistoireHistoireNews Sorties Loisirs

2023 : « Vive le roi d’Angleterre » : il y a 260 ans, la Floride était Anglaise !

Le 6 mai 2023, succédant aux 70 ans de règne de sa mère d’Elisabeth II, Charles III accède au trône de la monarchie britannique.

Un article de Veronica Pozmentier, Journaliste et Goodwill Ambassador du Comité Sister Cities de Miami Beach ©
Article de Veronika Pozmentier, Journaliste

Comme pour les 40 souverains anglais qui l’ont précédé, à l’abbaye de Westminster il a reçu les attributs régaliens et l’onction sacrée d’huile de Jérusalem derrière les paravents brodés.

Il devient monarque du Royaume Uni et des Nations du Commonwealth, une association politique intergouvernementale de 56 Etats, dont 52 appartenaient à l’Empire Britannique (1603 à 1997).

Le coût du couronnement, estimé entre 100 et 126 USD millions est réparti entre le Gouvernement Britannique (contribuable anglais) et Buckingham Palace (palais royal), sans information sur la contribution respective de chacun.

Le roi Charles III.
Le roi Charles III. ©Courtesy British Gvt Dept Culture Media Sport©

La fortune personnelle du Roi, en partie héritée d’Elisabeth II en exemption de taxe successorale, est estimée à 2,27 milliards USD. Elle comprend entre autres les revenus du Duché de Lancaster, les bijoux et l’actif immobilier de la Couronne, des chevaux de course, une collection de timbres estimée à près de 124 millions USD, des voitures de collection et la plus grande collection d’art au monde.

Ce patrimoine historique, culturel et financier est le résultat de siècle de colonisation et de la construction du plus vaste empire mondial de l’Histoire.

Au début du XVIIème siècle, l’Angleterre pour s’imposer comme puissance navale et mercantile, développer les échanges commerciaux et rivaliser sur terre avec la France et l’Espagne, lance une vaste politique d’expansion coloniale. 

De 1607 à 1732, Londres établit 13 colonies en Amérique du Nord.

A partir de 1756, les royaumes de France et d’Espagne s’allient pour combattre l’Angleterre jusqu’en 1763 date de la signature du Traité de Paris lequel, négocié à Fontainebleau, met fin à la Guerre de 7 ans. 

S’ensuivra d’importants découpages territoriaux au profit des anglais vainqueurs, devenus première puissance mondiale. Ils vont alors dominer l’Amérique du Nord.

Parmi les très nombreuses dispositions du Traité de Paris, les britanniques reçoivent des espagnols le territoire de Floride.

Par Proclamation Royale, le Roi Georges III divise la Floride en 2 territoires.

La Floride Orientale avec Sainte Augustine pour capitale.

La Floride Occidentale, avec Pensacola pour ville principale, s’étend du nord de la Floride actuelle et englobe une partie de la Louisiane (prise aux Français en 1763), du Mississippi et de l’Alabama.

Des colons anglais, français huguenots, irlandais, acadiens, s’y installent incités par l’octroi de privilèges commerciaux et de terres. Ils vivent des revenus de la terre, de la culture de l’indigo et de l’artisanat.

Semblable aux 13 colonies, elle est administrée par un Gouverneur local assisté d’un Lieutenant-Gouverneur. Un Conseil Consultatif et une Chambre des Communes légifèrent en Assemblée Générale convoquée sur requête du Gouverneur qui signe les lois dans les domaines échappant à l’autorité exclusive du Roi.

Cependant, la guerre de 7 ans a vidé les caisses de la Couronne britannique. 

Le Parlement anglais vote des taxes mises à la charge des colons (taxe sur le sucre, sur les timbres, sur le thé…) qui, en l’absence de représentant à Londres, refusent de payer selon le principe « Pas de taxation sans représentation ».

En 1775, souhaitant éviter une insurrection imminente le Roi tente de saisir les armes dans les colonies, la guerre d’Indépendance américaine (American Revolutionary War) est déclenchée.

La Floride est un enjeu important de cette guerre, car contrairement aux colonies anglaises, elle se range au côté de la couronne britannique et accueille sur son territoire les combattants pros anglais, les « loyalistes ».

Le 4 juillet 1776, les colonies proclament officiellement leur indépendance du royaume d’Angleterre, la Floride n’enverra aucun représentant signer la Déclaration à Philadelphie.

En 1781, l’Espagne capture Pensacola reprenant le contrôle aux anglais.

Les Espagnols reprennent Pensacola aux Anglais en 1781.
Les Espagnols reprennent Pensacola aux Anglais en 1781.

La France de Louis XVI défend les 13 colonies, le général Lafayette intervient, la reconnaissance inconditionnelle des Etats-Unis par les anglais a lieu lors de la signature en 1783 du Traité de Paris aussi appelé Traité de Versailles.

Après 20 ans de domination anglaise, en 1783 la Floride redevient colonie espagnole jusqu’en 1821, date de son achat par les Etats Unis. 

Le 3 mars 1845, la Floride devient le 27éme Etat américain.

Malgré certains détracteurs, la célébration de la monarchie anglaise est un symbole national d’unité, d’histoire et de mystère, essentiel pour l’Angleterre, l’Europe et le reste du monde.

Tous les 4 ans, les Américains assistent à l’inauguration présidentielle évaluée à environ 150 millions USD payés par le contribuable américain. Et n’est-il pas dit aujourd’hui que le Président américain est de plus en plus comparable à un monarque ? – l’actuel occupant de la Maison Blanche a signé la première semaine de sa prise de pouvoir, sans aucune consultation, 22 décrets exécutifs !


PUBLICITE :

Hollywood Beach Hotels

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page