Uncategorized

Inter Miami n’ira pas en phase finale : l’absence de Messi aura été fatale

A l’Inter Miami, l’équation est simple : avec Messi, c’est la gagne… et sans Messi, c’est… beaucoup plus difficile. 

Le club était en fin de classement de la conférence Est de MLS avant l’arrivée de Lionel Messi… et il y est toujours. Pourquoi ? Durant l’été, depuis l’arrivée en juillet du champion argentin, l’équipe n’a pas joué le championnat américaine (MLS) mais deux coupes : Miami a remporté la coupe d’Amérique du Nord et a perdu en finale la coupe des USA : un très bon bilan. Mais Lionel Messi a ensuite été absent durant un mois : d’abord sélectionné avec l’Argentine, il s’est blessé et a donc dû être forfait jusqu’au match du 7 octobre. Ce jour-là Miami avait un défi immense : battre Cincinnati, équipe en tête du classement MLS, était la condition obligatoire pour espérer jouer les phases finales. Lionel Messi a joué les 30 dernières minutes, mais sans succès. Miami s’est incliné 0-1.

En tout cas, lors des matchs qu’il a joué en entier et en pleine possession de sa forme physique, Lionel Messi a marqué à la fois des esprits, mais aussi des buts, faisant mentir ceux qui assuraient qu’il venait à Miami en retraité. Quelques minutes après la blessure de Messi, Miami a aussi perdu le défenseur Jordi Alba. Le trio arrivé cet été (Messi-Alba-Busquets) aura donc été déterminant pour la faire gagner.

En tout cas l’équipe au maillot rose aura entamé une mue spectaculaire, et ce n’est probablement qu’un début !


PUBLICITE :

Cirque du soleil

Raynald Michel dentiste français, francophone, canadien, québécois à Fort Lauderdale en Floride

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page