Actualités à Miami et en FlorideElection Présidentielle aux Etats-UnisEtats-UnisNews Politique

Qui est Ron DeSantis : un nouvel essai d’Anna Alexis Michel consacré au gouverneur de Floride

Anna Alexis Michel, résidente de Miami Beach, d’origine française et belge, publie une biographie de Ron DeSantis (1) qui est présentée comme factuelle, neutre, et qui est effectivement neutre, mais dont la neutralité n’amène pas tout à fait aux mêmes conclusions que ce qui est retenu par la presse européenne, canadienne… En effet, Ron DeSantis est traité de manière polémique dans les médias de masse étrangers, alors que ses positions sont souvent sur des enjeux de fond pour la société américaine. 

LE COURRIER DES AMERIQUES : D’habitude vous écrivez des romans, alors pour avoir choisi cette fois un livre sur Ron DeSantis ?  

Qui est Ron DeSantis : un nouvel essai d’Anna Alexis Michel consacré au gouverneur de Floride

Anna Alexis Michel : Cela fait longtemps que je constate le fossé entre ce que la presse européenne dit de la Floride et de son gouverneur Ron DeSantis, et ce qu’il s’y passe réellement.

Les reportages à la télévision oscillent entre programmes de télé-réalité – qui sont tout sauf la réalité – et publi-reportages qui vantent la réussite de Français ou d’autres Francophones, dont nous savons, nous, qu’ils sont déjà repartis la queue entre les jambes.

La presse écrite européenne, quant à elle, décrit la Floride comme un univers dystopique prêt à basculer dans un monde digne de « La servante écarlate » à la Margaret Atwood sous le joug d’un gouverneur dictatorial conseillé par un médecin fou. On continue de lire que la Covid aurait été une catastrophe en Floride parce qu’on ne l’y aurait pas prise au sérieux. Alors que la réalité est que DeSantis a transformé sa position non-alignée en super programme promotionnel pour la Floride, changeant la pandémie en une formidable opportunité économique.

Il y a des gens, de la famille, des amis, des inconnus, qui me contactent en message privé avant de venir en vacances : est-ce vraiment dangereux pour les femmes ? Est-ce que je risque ma vie puisque je suis noir ou arabe et que le NACCP a publié un avis déconseillant d’y voyager ? Non, évidemment. Alors comment expliquer notre réalité ?

Il fallait pour répondre à toutes ces questions s’intéresser vraiment à la personnalité du Gouverneur DeSantis, à ce qui l’anime. Et à l’évolution non seulement de la Floride, mais aussi de ce que cela signifie pour les États-Unis. En tant que Floridienne de très longue date, à la fois auteure mais aussi juriste de formation, je me sentais légitime pour le faire. J’ai donc conçu ce livre comme un exposé de vérités parfois inconfortables pour ceux qui préfèrent les raccourcis. J’y suis DeSantis depuis le berceau jusqu’à sa candidature présidentielle. On lira donc dans mon livre des choses qu’on ne lit pas ailleurs. On y découvre un catholique italo-américain pragmatique et très cohérent, très carré, très ancré. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, ce n’est pas mon problème, ce que je veux, c’est informer le lecteur et lui permettre de se faire une opinion. L’avenir des États-Unis se joue entre le modèle de la Floride de Ron DeSantis et celui de la Californie de Gavin Newsom. Ces deux gouverneurs ont des ambitions présidentielles et je prédis qu’ils y arriveront tous les deux, chacun leur tour. C’est pourquoi, je consacre un chapitre à leur duel.

LE C.D.A : Est-ce que vous pensez que DeSantis a des chances de gagner la primaire ? 

Anna Alexis Michel : Oui absolument. Hormis Trump, Ron DeSantis est le mieux placé dans la course à l’investiture républicaine : Pence sent la naphtaline, Nikki Haley et Vivek Ramaswamy sont au coude-à-coude. L’établissement républicain ne fera pas confiance au trublion Vivek qui n’a aucune expérience politique. Quant à Nikki, là où elle diffère de DeSantis et de Ramaswamy, c’est sur la question du soutien à la guerre en Ukraine. Ce point peut faire la différence. Une grande partie des Républicains ne veut plus d’un soutien inconditionnel au président Zelensky.

 Mais, pour autant, DeSantis ne sera investi que si Trump n’est plus sur sa route. Il est exact que les sondages donnent actuellement Trump vainqueur à une écrasante majorité, mais ce ne sont que des sondages. Il est certain que la procureure de Géorgie Fani Willis lui a fait le plus beau cadeau marketing qui soit avec son « mugshot » à la prison du Comté de Fulton, les sondages sont « dopés » depuis lors. Et plus il y aura de poursuites, plus il montera dans les sondages. Mais ça pourrait faire pschitt.

Et puis, même s’il paraît ou veut paraître en grande forme, il aura 78 ans passés en novembre 2024. Si l’électeur démocrate est prêt à voter, mais de moins en moins semble-t-il, pour un Biden décrépi uniquement pour faire barrage à Trump, je ne suis pas sûre que l’inverse soit vrai et qu’un électeur républicain soit prêt à voter pour un Trump affaibli. Trump devra être prêt à incarner la force vitale. Si le vieux lion faiblit, il sera déchiqueté.

Et si Biden est hors course d’ici 2024, à sa place, il y aura un remplaçant forcément plus jeune, que ce soit Gavin Newsom ou un autre. Ce sera lui ou elle qui incarnera alors cette force vitale et Trump n’en paraîtra que plus vieux. Le vote républicain pourrait alors logiquement se reporter sur DeSantis.

LE C.D.A : Vous abordez un certain nombre de sujets difficile à comprendre dans les autres pays occidentaux…

Anna Alexis Michel : J’aborde sans tabous des sujets de société comme l’avortement et les armes. Et je passe en revue et démonte certains mythes comme celui des livres interdits ou de l’enseignement de l’esclavage en Floride, en citant mes sources. Je m’intéresse aux faits, pas aux ressentis. Ensuite, on y trouvera beaucoup d’explications sur le fonctionnement des institutions américaines, le calendrier des élections, pourquoi le Second Amendement sur les armes est légalement indéboulonnable, pourquoi on va vers un statu quo en matière d’avortement. Aucun livre en français ne l’explique jamais.

LE C.D.A :  On ne peut pas s’arrêter uniquement aux faits : depuis sa réélection Ron DeSantis a pris un ensemble de positions qui le placent très à droite sur l’échiquier politique américain, et il semble que ce soit d’ailleurs ce qui le limite dans les sondages….

Anna Alexis Michel : Oui, c’est vrai, mais ça correspond à une attente la population et de ses électeurs, notamment contre le wokisme. Il y a une marée dans un sens et ça entraîne une marée dans l’autre sens. Quand Newsom prend une mesure en Californie, Desantis en prend une autre et ainsi de suite.

1 – Edition Rencontre des Auteurs Francophones, 240 pages, 18$ :

www.rencontredesauteursfrancophones.com/product-page/qui-est-ron-de-santis-anna-alexis-michel


PUBLICITE :

Grande Loge Traditionnelle de France GTLF

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page