Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNews Etats-Unis

La lutte entre les polices pour contrôler la frontière texane devient un problème inquiétant

Le sujet est extrêmement délicat : depuis le printemps 2023, le gouverneur du Texas, Greg Abbott, soutenu par d’autres gouverneurs républicains, multiplie les mesures afin que sa police d’Etat prenne le contrôle de la frontière, accusant la Maison Blanche et ses troupes fédérales de faciliter l’immigration. Il y a toujours eu de l’immigration clandestine sur cette frontière, mais avec le gouvernement Trump il y avait des tentatives pour la limiter. Depuis la prise de fonction de Joe Biden, mettant en avant des raisons humanitaires, la police aux frontières laisse passer des millions d’immigrants, la plupart du temps en leur demandant seulement de répondre si oui ou non ils sont des criminels.

Opposé à cette politique des Démocrates, le gouverneur Abott a tenté de prendre de nombreuses mesures en 2023. Par exemple, il a envoyé sa police distribuer des ordres aux fédéraux afin d’arrêter les migrants. Il a fait placer à la frontière des kilomètres de murs supplémentaires et aussi des barbelés, empêchant au passage les Fédéraux d’intervenir là où ils le souhaitent. La mesure a été portée devant la Cour Suprême, qui a condamné le Texas le 22 janvier, en rappelant que la sécurité des frontières dépend bien du gouvernement fédéral. La tension va ainsi croitre dangereusement, d’autant plus que Trump et Kennedy, les deux principaux challengers de Biden pour l’élection présidentielle de novembre, dénoncent sa politique à la frontière. La situation risque d’empirer dans le courant de 2024 : les Texans ne manqueront pas d’utiliser cette année électorale pour médiatiser le problème avec de nouvelles mesures.

Outre les débats classiques sur l’économie et la sécurité (l’immigration n’est pas une nouveauté aux USA), le passage des immigrés au Texas pose question à la fois sur les populations pauvres (notamment au Texas dans les comtés frontaliers qui doivent accueillir les migrants) mais aussi chez les plus riches Américains. Le 30 décembre 2023 lors d’une conférence de presse, le maire (démocrate) de New-York a évoqué les mesures qu’il prend pour face à l’afflux d’immigrés dans sa ville. « Pour être très clair, de telles mesures ne visent pas à interdire aux gens de venir chez nous, mais à assurer leur sécurité et à faire en sorte qu’ils arrivent de manière ordonnée et coordonnée». Il faut dire que de nombreux immigrés sont « reflués » depuis les Etats républicains vers les Etats démocrates, et qu’au moins 200 000 immigrés sont arrivés à New-York depuis le printemps 2022. 

M.A.J : le 27 janvier : 21 Etats soutiennent le Texas qui, la veille a décidé de bloquer l’accès des fédéraux à la frontière. Des gardes d’autres Etats sont en route, tout comme de nombreux particuliers qui souhaitent aider le Texas à contrôler la frontière.


PUBLICITE :

Phil Grenier / Handyman en Floride

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page