Actualités à Miami et en FlorideHistoireHistoireNews Sorties Loisirs

Qui était Juan Ponce de León, découvreur de la Floride

L’histoire de Juan Ponce de León est une saga épique de découverte, d’exploration et de conquête qui a laissé une empreinte indélébile sur l’histoire des futurs États-Unis d’Amérique. Naviguant à une époque de grands explorateurs, Ponce de León était un homme qui incarnait l’esprit intrépide de l’âge des découvertes, avec les rêves de gloire, de richesse et de renommée qui accompagnaient ces voyages.

Ponce de Leon en Floride, de Thomas Moran (1877-78) au Cummer Museum of Art de Jacksonville
Immense tableau de Ponce de Leon en Floride, par Thomas Moran (1877-78) au Cummer Museum of Art de Jacksonville

Né vers 1460 en Espagne, Ponce de León a été élevé dans une époque où la conquête de nouveaux territoires était considérée comme un devoir sacré. Il fut page à la cour du roi Ferdinand le Catholique, et il se joignit ensuite à la guerre pour reconquérir Grenade. Il subsiste un doute pour savoir s’il effectua son premier voyage vers le Nouveau Monde avec Christophe Colomb lors du second voyage de ce dernier en 1493 ou avec Ovando en 1502. En tout cas, il collabora avec ce dernier dans la conquête d’Hispaniola (actuellement République dominicaine et Haïti), ce qui fut son premier acte notable. Il a rapidement gagné la faveur de la couronne espagnole grâce à ses exploits militaires et à sa loyauté sans faille.

Cependant, c’est sa quête légendaire de la fontaine de jouvence qui l’a catapulté vers l’immortalité dans les annales de l’histoire. Vers la fin du XVe siècle, les rumeurs persistantes d’une source miraculeuse qui pouvait inverser le processus de vieillissement ont peut-être – selon la légende – enflammé l’imagination de Ponce de León. En 1513, alors qu’il était déjà gouverneur de Porto Rico, il entreprit une expédition audacieuse pour découvrir cette fontaine mythique, à la tête de trois navires financés sur ses deniers personnels.

Qui était Juan Ponce de León, découvreur de la Floride

Ce voyage l’a conduit vers le nord-ouest, jusqu’aux côtes de la Floride, une terre inexplorée à l’époque pour les Européens. Le 27 mars 1513, Ponce de León et son équipage ont aperçu la terre qu’il nommerait plus tard « La Florida » en raison de sa découverte pendant la période pascale, « Pascua Florida » en espagnol. C’était apparemment dans la région de St Augustine. Bien que la fontaine de jouvence n’ait jamais été trouvée, cette expédition a cartographié la Floride et ainsi ouvert la voie à la future colonisation espagnole de la région, et a établi Ponce de León comme l’un des premiers Européens à explorer les terres qui deviendraient plus tard les États-Unis. Il a aussi découvert le Gulf Stream, qui allait devenir la route principale vers l’Espagne.

Juan Ponce de Leon a la recherche de la Fontaine de Jouvence en Floride
Juan Ponce de Leon a la recherche de la Fontaine de Jouvence en Floride

Mais l’histoire de Ponce de León ne s’arrête pas là. En 1521, il retourna en Floride avec deux bateaux 200 hommes et 50 chevaux dans l’espoir de fonder une colonie permanente vers l’actuelle Punta Gorda (côte ouest) avec des fermiers, artisans, prêtres. Cependant, cette fois-ci, il rencontra rapidement une résistance farouche de la part des autochtones, les Calusa, et fut blessé à l’épaule par une flèche empoisonnée lors d’une bataille. Ses colons et lui repartirent pour La Havane à Cuba, où il mourut peu après de sa blessure. Sa tombe se trouve dans la cathédrale San Juan Bautista dans le Vieux San Juan à Puerto Rico. Il n’aura pas réalisé son rêve de colonisation.

Statue de Juan Ponce de Leon sur le site de la Fontaine de Jouvence à St Augustine.
Statue de Juan Ponce de Leon sur le site de la Fontaine de Jouvence à St Augustine.

Pourtant, l’héritage de Ponce de León perdura bien au-delà de sa propre vie. Sa découverte de la Floride a ouvert la voie à une exploration plus poussée des côtes est-américaines et a jeté les bases de la colonisation espagnole dans la région. De plus, son nom est resté gravé dans l’histoire de la Floride, avec de nombreuses villes et monuments portant son nom en hommage à son courage et à sa détermination.

Le capitaine Barbosa et Jack Sparrow devisant sur le lit de mort de Ponce de Leon (Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence)
Le capitaine Barbosa et Jack Sparrow devisant sur le lit de mort de Ponce de Leon (Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence)

Au fil des siècles, l’histoire de Ponce de León est devenue une légende, un récit captivant d’aventure et de bravoure qui continue d’inspirer les explorateurs et les rêveurs du monde entier. Sa quête éternelle de la fontaine de jouvence peut-être demeurée infructueuse, mais son héritage en tant qu’explorateur intrépide et pionnier des futurs États-Unis d’Amérique reste immortel. On peut même visiter une « fontaine de jouvence » à St Augustine, près du site où, le jour de la Saint Augustin (28 août) 1565, un autre conquistador,  Pedro Menéndez, s’apprêtait à réussir là où Ponce avait échoué : construire la première ville.


PUBLICITE :

Business Broker à Miami : Raquel Afriat

Pizzeria et restaurant à Miami : La Pizza 1789

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page