Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisHistoireHistoire

Gérard Charpentier : « il faut célébrer le 200e anniversaire de la tournée de Lafayette » !

Gérard Charpentier est une figure des Français de Floride. Il est en quelques sortes un « expatrié professionnel » puisqu’après une jeunesse à Alger, il a passé l’essentiel de sa vie d’adulte au Québec, et il a la nationalité canadienne depuis 1985. Ca fait 30 ans qu’il vient en Floride, dont 5 ans en tant que résident. Depuis tout ce temps il publie des articles dans le journal « Le Soleil de la Floride », sur l’histoire ou sur les sciences humaines, puisqu’il est psychanalyste, fraîchement à la retraite. Il a aussi été président de l’Alliance Française de Fort Lauderdale et V-P de l’UFE.

Et pourquoi avoir lancé un Ordre de Lafayette ? « C’est pour promouvoir un héros des deux mondes et un des pères fondateurs de la démocratie moderne. Lafayette est une personnalité peu reconnue pour l’action qu’il a catalysé. Un catalyseur disparaît au profit de la réaction qu’il provoque. A 20 ans Lafayette avait le pouvoir d’un homme de 50 ans. Il avait alors tout pour lui sauf la gloire. Il achète un bateau et il vient ici en Amérique. Il n’a jamais été anti-monarchiste, mais il avait une vision de l’évolution de la monarchie et de la société. Ici par exemple il a dit ce qu’il pensait de l’esclavage. Sur beaucoup de sujets, il n’avait pas la même vision que les Américains. Quand Jefferson est venu en France, il est venu avec deux esclaves, un frère et une sœur, elle étant son esclave sexuelle et était âgée de 14 ans. Les comparatifs avec les idées de Lafayette ont une limite : je ne pense pas que Jefferson ait compris les idées de Lafayette, tel qu’on l’entends parfois.

Avec l’ordre nous rappelons qu’on peut être fier de cette présence française dans l’évolution du monde, notamment à travers la révolution américaine, avec cet appui de la France et de Lafayette. Nous avons adoubé plus de 100 chevaliers de notre ordre de Lafayette aux Etats-Unis. Avec nos petits moyens on crée des lieux de mémoire, on écrit, on fait des pages sur internet. »

Gérard Charpentier a aussi publié un livre titré « Le Marquis de La Fayette, La France et l’Amérique » (1), dont le but est « d’apporter une compréhension peut être différente du rôle joué par La Fayette tout au long de sa vie. Le pouvoir ne l’intéressait pas, il l’avait déjà la puissance. Les Américains l’ont invité pour cette tournée en 1824 afin de célébrer leur propre gloire. Pas pour remercier la France. Mais il ne faut jamais oublier que, quand Lafayette est arrivé, ça faisait 7 ans qu’ils faisaient la guerre contre les Anglais, et ils ne l’auraient pas gagné sans la France.»

En tout cas les Améericains ont bien remercié Lafayette, d’ailleurs ils lui ont donné des terres. « Il devait en recevoir dans l’ouest de la Virginie puis en Louisiane en début du XIXe siècle, mais elles avaient déjà des propriétaires qui n’étaient pas content ! Donc lors de sa dernière visite en 1824, il s’est vu donner des terres à Tallahassee. Il a décidé de créer un township ; une entreprise d’exploitation, de cacahuètes: il voulait faire une colonie mais évidemment sans esclaves. Lafayette n’est jamais venu en personne. Quelques temps plus tard ils ont fait faillite et ils ont revendu le territoire. Je suis allé sur place à Tallahassee voir où c’était, et maintenant le site est dans la ville. Il y a un lac et deux villages qui y portent le nom de Lafayette. »

VOIR NOTRE ARTICLE SUR L’INCROYABLE VOYAGE DE LAFAYETTE AUX USA EN 1824

– 1 – Le livre est publié par l’asso au prix de 35$, vous pouvez écrire à : gerardcharpentier@gerardcharpentier.com

www.ordre-lafayette.org


PUBLICITE :

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page