Etats-UnisNationalNews Floride

105 Français et 250 Canadiens à bord des 2 paquebots contaminés qui font cap sur Fort Lauderdale

La croisière se sera amusée autant que possible sur les bateaux de Carnival. Jusqu’à ce que les malades et les morts du coronavirus surgissent.

Mardi 31 mars au matin, c’est le navire Crown Princess (de la société Carnival) qui avait accosté à Port Everglades, il s’agit d’un des plus grands ports de croisières du monde, à Fort Lauderdale (à côté de Miami en Floride). “Nous n’avions pas été mis au courant qu’il y ait des problèmes médicaux à bord« , a déclaré Glenn Wiltshire, le directeur de Port Everglades. Pourtant, l’un des passagers souffrait bien du Covid-19. Ce n’est pas le premier navire de Carnival qui pose problème : il y en a déjà eu un ici même, un autre à San Francisco et, dans cette perspective, l’arrivée prévue mercredi ou jeudi des navires Zandaam et Rotterdam (de la même société, Carnival…) vers le même port de Fort Lauderdale, aura créé des sueurs froides chez les autorités de la ville. Pourtant, des passagers ont un besoin urgent d’hospitalisation, mais les bateaux ont été refusés par le Chili, le Pérou, l’Equateur, le Panama, la Colombie, le Mexique, Cuba, la République Dominicaine, la Barbade, et même les Antilles Françaises. Si une grande ville des Etats-Unis n’est pas capable de les prendre en charge… ça va devenir compliqué. Mais la Floride connaît actuellement, aussi, son lot de malheurs. Ce mardi, les autorités y ont (au moins temporairement) rejeté le plan exigé de Carnival pour traiter les différentes catégories de passagers de ces deux navires à leur arrivée à Fort Lauderdale. La société doit ainsi avoir des plans différents pour ceux qui vont bien, ceux qui ne sont plus malades, ceux qui le sont et ceux qui vont avoir besoin d’hospitalisation.


Mise à jour mercredi : le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, n’est pas opposé à titre personnel à ce que les passagers floridiens puissent débarquer. Il a aussi indiqué que le président Trump lui avait dit souhaiter qu’une solution soit trouvée.


Le Zandaam était parti le 7 mars (!!!) pour une croisière entre l’Argentine et le Chili. 97 passagers et 136 membres d’équipage sont depuis lors tombés malades, quatre personnes sont décédées, alors que beaucoup en revanche déjà eu le temps de récupérer. Les personnes ne présentant pas de symptômes sont transférées depuis un moment sur l’autre bateau, le Rotterdam qui avait été envoyé pour cela à vide, afin d’aider le Zaandam. Dans cette « croisière de l’enfer » qui a remonté tout un continent il y a au moins 300 Américains, 250 Canadiens, 105 Français, 120 Australiens…

Le Rotterdam transporte actuellement 808 passagers et 583 membres d’équipage. Le Zaandam transporte 442 passagers and 603 membres d’équipage.


PUBLICITE :

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page