Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisHistoireHistoireNationalNews Etats-UnisUncategorized

Ephéméride américaine de Février 2021 : ça s’est passé dans l’histoire des Etats-Unis

Comme chaque mois, voici quelques anniversaires spécialement marquants de l’histoire américaine.

Mohican

Illustration publiée dans l'édition de 1896. du livre Le dernier des Mohicans.
Illustration publiée dans l’édition de 1896. du livre Le dernier des Mohicans.

Et Mohican au singulier, puisqu’il s’agit bien du dernier d’entre eux ! Le livre The Last of the Mochican fut publié le 4 février 1826 (195 ans) par James Fenimore Cooper. Le récit a pour théâtre l’Amérique du Nord, pendant la guerre de la Conquête. Les affrontements entre Français et Anglais en forment la toile de fond. Cooper décrit notamment la bataille de Fort William Henry qui oppose, en juillet et août 1757, les troupes du général français Montcalm (et de ses alliés amérindiens) à celles du colonel britannique Monro. Le Dernier des Mohicans est une méditation nostalgique sur la disparition des Amérindiens, tout en étant une annonce de la naissance des États-Unis. Il eut un énorme retentissement en Europe, dès sa publication, notamment en raison de la fascination pour les “indiens”.


Etats Confédérés

Le 4 février 1861, il y a 160 ans, les représentants de sept Etats du Sud (Caroline du Sud, Mississippi, Floride, Alabama, Géorgie, Louisiane et Texas) qui ont déjà déclara leur sécession de l’Union, se rencontrent, et décident de créer un nouveau pays : les Etats Confédérés d’Amérique (Confederate States of America, CSA). Un gouvernement provisoire est choisi le 8 février. Pendant ce temps, à Washington, Abraham Lincoln n’a pas encore pris ses fonctions, ce qu’il fera le 8 mars. La guerre civile débutera le 12 avril.


Printemps Arabe

– 10ème anniversaire du Printemps Arabe. En janvier 2011 le président tunisien a pris la fuite. Un moins plus tard, en février, c’est en Libye que le mouvement s’embrase, entrainant l’intervention d’une coalition internationale. 


Roger Williams

Roger Williams
Roger Williams

C’est le 5 février 1631 (il y a 390 ans) que le théologien puritain britannique Roger Williams a posé le pied dans la colonie de Massachusetts Bay (Boston). Partisan de la neutralité de l’Etat vis à vis des religions, son influence sera fondamentale sur la question de la liberté religieuse en Amérique. Pourtant, à l’époque de son arrivée, ça nefaisait pas l’unanimité. Pour avoir soutenu cette position, il est alors banni du Massachusetts. Il trouve refuge chez les autochtones et leur achète un territoire nommé “Providence” qui sera la première plantation de la colonie de Rhode Island. Cette dernière sera ensuite pionnière pour faire cohabiter Juifs, Quakers et les communautés puritaines.

En 1643, Roger Williams signe également le premier dictionnaire anglo/narragansett : “A Key Into the Language of America”. Il aura pour vocation d’ouvrir une porte vers une meilleure compréhension entre colons et natifs.


The Alamo

The Alamo
The Alamo : (Crédit photo : Robert Hensley – (CC BY-NC-ND 2.0))

Le 23 février sera le 185e anniversaire (1836) du début de la bataille d’Alamo (qui est désormais dans le centre de la ville de San Antonio au Texas, qui a poussé autour). Jusqu’au 6 mars il s’agira surtout d’un siège avec des bombardements. Le 2 mars, le Texas a déclaré son indépendance du Mexique. Ce jour du 6 mars, les 1500 soldats mexicains du général Santa Anna devront mener trois assauts entre 5h30 et 6h30 afin d’arriver à bout des deux ou trois centaines de Texans qui occupaient la mission fortifiée, épaulés par des pionniers comme James Bowie et Davy Crockett, tous deux tués lors des assauts. Les Texas ont été massacrés, mais en résistant héroïquement et en abattant environ 500 Mexicains.

Crédit photo : Robert Hensley – (CC BY-NC-ND 2.0)


PUBLICITE :

 

EurocarTT achat-rachat de voitures en France et en Europe

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page