Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNationalNews Economie EntrepriseNews Etats-Unis

Des problèmes évoqués avec des franchises françaises aux Etats-Unis

Régulièrement des « posts » apparaissent sur Facebook pour dénoncer telle ou telle franchise lancée par des Français au XXIe siècle aux Etats-Unis. Il est bien réel que, ces dernières années, plus d’une dizaine de Français sont repartis en France après avoir tout perdu dans un investissement au sein d’une franchise de commerce aux Etats-Unis, notamment en Floride (mais pas seulement). A notre connaissance pour le moment une seule plainte (rejetée) a été déposée, néanmoins dans la plupart des cas les personnes qui se retrouvent dans cette situation ont perdu leur investissement allant de 100K$ à 250K$, c’est à dire un investissement « d’entrée de gamme » aux Etats-Unis. Un certain nombre de personnes affirment avoir souhaité engager des poursuites judiciaires contre leurs franchiseurs, mais qu’elles ont alors découvert qu’elles n’ont plus les moyens d’entamer des poursuites judiciaires leurs paraissant incertaines, d’autant qu’elles ont dû repartir à zéro en France, loin du lieu de leurs problèmes passés.


Voir aussi :

Guide de l’investissement aux Etats-Unis

Guide de l’investissement en Floride

Les Franchises aux Etats-Unis 

Bien faire sa due diligence aux Etats-Unis


Il n’est pas non plus anormal que des étrangers fassent faillite aux Etats-Unis : même quand ce sont des créations d’entreprises par des Américains, ça se termine aussi comme ça pour un très grand nombre (comme dans tous les pays), donc il n’est pas étonnant que ce soit difficile pour des Français.

Le Courrier reçoit  tous les ans des réflexions en commentaire sur Facebook : « pourquoi ne dénoncez-vous pas ces pratiques ». D’une part la presse n’a pas vocation à se substituer à la police ni à la justice ou à un avocat. Par ailleurs, en posant des questions à des franchisés des chaînes visées par les critiques, il est facile d’en trouver qui sont heureuses de leur bilan et n’ont rien à critiquer. En règle générale, un très grand nombre de créateurs d’entreprises étrangers aux Etats-Unis sont positifs sur leur expérience.

Le Courrier publie régulièrement des mises en garde (comme celle-ci), mais le meilleur conseil a donner à un futur franchisé, c’est certainement de contacter les personnes qui ont émis ces critiques sur internet, et de bien étudier la gamme de mauvaises surprises qu’elles ont rencontrées.


PUBLICITE :

EurocarTT achat-rachat de voitures en France et en Europe

Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page