Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisHistoireHistoireNationalNews Etats-UnisNews Sorties LoisirsUncategorized

Ephéméride américaine de Mai 2021 : ça s’est passé dans l’histoire des Etats-Unis

Comme chaque mois, voici quelques anniversaires spécialement marquants de l’histoire américaine.

Mississippi Espagnol

Il y a 480 ans, le 8 mai 1541, le conquistador espagnol Hernando de Soto arrivait au Mississippi et en prenait possession, bien avant La Salle et les Français. Immense aventurier, De Soto succombera l’année suivante sur l’autre rive du grand fleuve. Ses hommes cachèrent sa mort, car De Soto avait fait croire aux tribus “indiennes” que les “Blancs” étaient immortels. Un stratagème qui ne fonctionna pas.

Hernando de Soto
Hernando de Soto

Guerre mondiale dans les Amériques

Le 15 mai 1756, il y a 265 ans, débutait la Guerre de Sept Ans. Elle fut en réalité une véritable “guerre mondiale”. Aux Etats-Unis on s’en rappelle sous le nom de “French and Indian War”, et au Canada c’est la “Guerre de la Conquête” lors de laquelle la France a perdu ses colonies au profit du Royaume-Uni.

Indépendance

Il y a 245 ans, le 4 mai 1776, le Rhode Island fut le premier Etat américain à déclarer son indépendance de l’Angleterre.

Mexican War

Le 13 mai 1846, il y a 175 ans, les Etats-Unis déclaraient la guerre au Mexique. Ce dernier ne récupéra pas le Texas, mais il perdit en plus la Californie et une partie du Nouveau-Mexique.


Emeute du Haymarket Square

Si le 1er mai n’est pas fêté aux Etats-Unis, c’est néanmoins ici qu’il est né. Le 1er mai 1886, il y a 135 ans, une foule immense d’ouvriers se rassemble à l’usine McCormick de Chicago à l’appel des anarchistes qui exigent la journée de huit heures. A la fin des prises de parole, 200 policiers arrivent, chargent, tuent une personne et font une dizaines de blessés. Le 4 mai se déroule une journée de protestation contre ces violences policières, au Haymarket Square. Les policiers chargent encore à la fin de la manifestation. Sauf que les Anarchistes ne se laissent pas faire. Une bombe explose et tue un policier. Sept autres seront massacrés. Huit anarchistes sont arrêtés et condamnés à mort. L’un d’entre eux se suicide en prison, mais sous la pression internationale, trois ont des peines commuée, et ainsi seulement quatre des condamnés seront finalement pendus, et considérés comme “martyrs” de la lutte ouvrière. Le 1er mai devint un symbole international.

Les martyrs du 1er mai à Chicago
Les martyrs du 1er mai à Chicago

Empire State Building

Voici un autre 1er mai plus réjouissant dans l’histoire américaine, celui de 1931 lors duquel fut inauguré l’Empire State Building, il y a 90 ans. Jusqu’à 3400 ouvriers ont travaillé le même jour sur le chantier de ce qui est alors devenu le plus haut gratte-ciel de New-York.


Exécution de H.H. Holmes

Il s’appelait Herman Webster Mudgett, mais il fut connu sous son pseudonyme de H.H. Holmes.  Il avait ouvert un hôtel à Chicago en 1893, dans lequel il aurait fait disparaître près de 200 personnes, essentiellement des femmes, devenant ainsi le premier tueur en série de l’histoire des Etats-Unis. Il avait deux fournaises au sous-sol pour faire disparaître les cadavres. Il a lui même été exécuté il y a 125 ans, le 7 mai 1896.

H.H. Holmes
H.H. Holmes

Plessy v. Ferguson

Le 18 mai 1896 n’est pas la plus belle date de l’histoire américaine. Il y a 125 ans, cet arrêt de la Cour Suprême permettait de séparer l’application des lois et règlements en fonction de la race des personnes, à condition que les personnes restent “égales” : “séparées mais égales”, par exemple dans les transports publics, les écoles, les logements etc… L’arrêt faisait suite aux “lois Jim Crow” afin de limiter la liberté des anciens esclaves. Il fallut attendre les luttes pour les droit civiques pour que tout cela s’arrête.


Mais qu’est-ce qu’il se passe ?

Marvin Gaye, What's Going On

C’était il y a cinquante ans, déjà, le 21 mai 1971. Marvin Gaye dévoilait son onzième album sous le label Motown, avec une pochette où son visage impassible sous la pluie posait la même question que toute une génération : “What’s Going on ?”. Pour le magasin Rolling Stone, c’est le disque le plus important de tous les temps. En tout cas il fut une merveille musicale, à la fois très personnel et extrêmement engagé, parlant d’écologie, de la corruption en politique, des problèmes de drogue et de la guerre du Viêt Nam.


PUBLICITE :

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page