Actualités à Miami et en FlorideÉcoles / EnseignementNews Floride

Découvrez l’EFAM : école primaire privée française de Miami

L’Ecole Franco-Américaine de Miami (EFAM) a été créée en 1995 par Mme Léna McLorin Salvant. Elle scolarise aujourd’hui près de 250 élèves sur deux campus : le site du sud créé à l’origine avec seulement sept élèves, puis celui du nord, ouvert en 2014 à Miami Shores. Les élèves sont répartis dans des classes allant de la petite section de Maternelle au CM2 (PK3 à 5th Grade) : huit classes sur chacun des deux campus.

Photo ci dessus : Sébastien Dhont (directeur administratif), Marisa Duret (administration du campus sud), Aisha McLorin (directrice académique), Pierre-Jean Picot (comptabilité et technologie).

Une quarantaine de personnes travaillent à l’école, les personnels administratifs ainsi que les intervenants de sport et de musique se partagent sur les deux sites tandis que chaque campus emploie ses propres enseignants et personnels d’accompagnement. Les enseignants de français sont tous diplômés de l’Education Nationale.

L'EFAM, école privée franco-américaine de Miami


EFAM :

(786) 268-1914
www.frenchschoolmiami.org
– 7701 SW 76th Ave, Miami, FL 33143
– 650-651 NE 88th Terrace, Miami Shores, FL 33138


Le campus de Miami Shores (au nord de Miami)
Le campus de Miami Shores (au nord de Miami)

« L’EFAM est la seule école primaire française à Miami homologuée par le ministère français de l’Education Nationale », explique Mme Aisha McLorin, directrice pédagogique, « et le français est la langue dominante de l’école. Mais les élèves en sortent parfaitement bilingues grâce à l’enseignement en anglais dispensé par des enseignants américains. »
Les écoles françaises semblent avoir plus que jamais les faveurs des Américains ?!
« C’est vrai que nous avons 40% d’élèves dont aucun parent n’est francophone. Outre la langue, c’est la pédagogie qu’ils apprécient. C’est d’ailleurs la même chose pour les expatriés français qui souhaitent conserver pour leurs enfants un enseignement conforme aux programmes officiels français. L’enseignement « à la française » est basé sur la pensée critique et met l’accent sur les sciences, les arts, la culture et la littérature. Nous proposons notamment de nombreux projets tout au long de l’année, avec parmi d’autres, la participation au Printemps des Poètes, à la Journée Internationale du Livre, durant laquelle les enfants vont se déguiser comme un personnage de leur livre préféré. »
Comment ça ? Les enfants lisent encore des livres aux XXIe siècle aux Etats-Unis ?!
« Oui, et chez nous ils adorent lire ! Nous renouvelons chaque année notre stock de livres. Les lundis, dès leur arrivée, tous les élèves participent au rituel du « quart d’heure lecture ». Ils utilisent la bibliothèque régulièrement pour choisir des livres et à partir du CP, chaque année la lecture de cinq livres en français et cinq livres en anglais fait partie du programme ! »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La langue française est ainsi un facteur de choix important…
« Oui. Nous accueillons les élèves non-francophones uniquement en Maternelle. En élémentaire, ils doivent connaître le français pour intégrer l’EFAM. Dès la Moyenne section, les élèves reçoivent trois heures d’enseignement en anglais par semaine, puis à chaque niveau nous ajoutons une heure d’anglais. Au CM2 les enfants reçoivent neuf heures d’anglais par semaine. Ce qui permet par la suite à tous nos élèves d’intégrer un collège avec ou sans programme français. La réussite de nos anciens élèves atteste de l’efficacité, l’excellence et la rigueur de notre enseignement. Nous avons eu le plaisir depuis peu de commencer à inscrire les propres enfants d’anciens élèves.  »
Mais les écoles privées américaines sont chères, non ?
« Nos tarifs sont très compétitifs par rapport aux autres établissements privés. Les frais de scolarité incluent les sorties scolaires, les fournitures commandées en majorité en France, les frais de cantine etc… »
Ah, parlons-en de la cantine ! En temps normal (hors période de covid) elle est organisée par l’école elle-même, et les élèves découvrent autant d’expériences dans leur assiette que dans leurs livres !
« Nous y tenons beaucoup. Nous constatons que dans certaines familles les élèves ne sont pas exposés à une grande diversité gastronomique et dans ce domaine, nous cultivons leur ouverture d’esprit en leur proposant une grande variété de menus. Cela fait partie également de notre enseignement. »

Les photos « sans masque » datent bien évidemment d’avant la pandémie :

Et la période de la Covid ne fut-elle pas difficile à traverser ?
« Oui, comme partout, aussi bien pour notre organisation que pour celles des familles. Nous avons dû malheureusement nous séparer de certains élèves. Sur le plan de la scolarité, nous avons eu les deux semaines des vacances de Pâques 2020 pour nous réorganiser. L’AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger) dont nous sommes partenaires, nous a accompagnés dans le passage à l’enseignement à distance. Ils bénéficiaient déjà de deux mois d’expérience avec les écoles françaises en Asie qui étaient déjà passés au distanciel. Alors que les écoles publiques faisaient face à d’énormes problèmes d’organisation, l’EFAM a pu poursuivre « en ligne » avec plus d’aisance. A la rentrée 2020, les classes ont rouvert en commençant par la Maternelle ».
Est-ce que ça n’a pas été trop difficile de tenir les enfants face à une caméra ?
« Oui, avec en plus quelques surprises, beaucoup de pyjamas et d’animaux domestiques apparaissant sur les écrans des enseignants ! C’est surtout avec les plus petits que ça a été sportif, mais ce sont aujourd’hui des bons souvenirs et nous avons hâte de retourner à la normalité ! ».
L’EFAM accepte les inscriptions tout au long de l’année scolaire.


EFAM Ecole Franco-Américaine de Miami

EUROCAR TT

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page