Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNews Politique

Alain Ouelhadj est le candidat de Zemmour aux Législatives sur les USA/Canada

C’est le Floridien Alain Ouelhadj qui vient d’être choisi comme candidat de Reconquête, le parti d’Eric Zemmour, sur la 1ère circonscription des Français de l’étranger, à savoir ceux résidant au Canada et aux Etats-Unis. Le suppléant d’Alain Ouelhadj est Charles Berson Dietsch, résidant pour sa part à Montréal.

Alain Ouelhadj a 66 ans, et il est chef d’entreprise, dans le mobilier de bureau fabriqué dans des usines en France et distribué aux Etats-Unis.

Si le nom de certains organisateurs a été avancé dès le mois de décembre dans l’organigramme zémourien aux Etats-Unis, la campagne y a toutefois été plus discrète qu’espérée par le parti, avec notamment l’annulation de la visite du candidat, prévue début janvier 2022. Entre autres déplacements, une rencontre à Palm Beach avec Donald Trump avait été envisagée. Mais les équipes d’Eric Zemmour avaient privilégié les déplacements en France plutôt qu’une telle réunion (qui aurait pu être flamboyante) !


Voir aussi :

Nos articles sur les autres candidats à ces législatives 2022 en Amérique du Nord


Dans son communiqué de presse, Alain Ouelhadj précise sa position : “Je veux être le candidat de l’union nationale telle que proposée par Éric Zemmour. Je veux rassembler les re-conquérants, mobiliser les patriotes fiers qui n’abandonneront pas notre pays, qui n’abandonneront pas notre économie et qui n’abandonneront pas notre identité aux mondialistes réunis dans une alliance funeste qui va de la France insoumise jusqu’à certains Républicains. » Et de préciser qu’il s’adresse à tous les électeurs, surtout ceux qui ont voté pour les partis de droite.

Originaire de la région parisienne, Alain Ouelhadj s’est installé à Miami Beach il y a 13 ans. Il est passionné de questions économiques, notamment sur l’implantation des PME dans l’import-export à l’étranger.

Lorsque le président de la FACC-Miami a démissionné en 2018, c’est Alain qui était alors vice-président, qui a pris la place. Néanmoins, lors de l’élection du président deux ans plus tard, il n’a pas été élu, et a quitté les lieux dans une ambiance un peu conflictuelle. On n’en avait pas parlé à l’époque, pour privilégier les aspects positifs de l’élection d’un nouveau président, mais ça devait – selon nous – être inscrit au CV du candidat.

De même, Alain Ouelhadj n’ayant pas été candidat aux élections consulaires, il n’y avait pas de raison d’en parler. Mais il a tout de même été vu chez En Marche l’an passé au milieu des candidats macronistes à ces élections. Ce qui n’est pas franchement la même tendance politique que Zemmour. « Non je n’ai jamais été à En Marche », conteste Alain Ouelhadj, « ils sont venus me voir et j’ai discuté avec eux. J’y ai réfléchi mais je n’ai pas été candidat. Comme beaucoup de gens j’ai été déçu par le quinquennat et les mesures prises par le gouvernement, notamment économiques, et la gestion du Covid, donc je me suis plus retrouvé dans les idées du parti Reconquête que celle des autres. J’appréciai aussi Sarkozy, ce n’est pas pour ça que j’ai été à l’UMP ».


Mise à jour le 5 mai 2022 :

Depuis la publication de cet article, des militants d’En Marche nous ont fait parvenir des témoignages et documents afin, pour eux, d’établir que M. Ouelhadj était bel et bien adhérent d’En Marche l’an passé. Voir ce nouvel article sur ce sujet précis :

« Le candidat de Zemmour en Amérique était bien à En Marche l’année dernière » disent des cadres LREM


Auparavant, alors qu’il résidait à Senlis, Alain Ouelhadj avait été proche des positions du candidat RPF (et futur maire) de Senlis, Jean-Christophe Canter (parti où on retrouvait déjà de futurs zemmouriens, dont Philippe de Villiers).

Rappel des résultats des Zemmour aux USA :

Aux Etats-Unis Eric Zemmour a recueilli un peu plus de 8% des votes des Français de l’étranger au premier tour de l’élection présidentielle, alors que Marine Le Pen était pour sa part à 3%. Au second tour elle n’y a recueilli que 13,86%, ce qui montre les limites de ce camp politique par rapport à une droite plus « centriste ».

À Miami, ville d’Alain Ouelhadj, les votants sur ce consulat ont toutefois été 25,3% à se porter sur le candidat Zemmour. C’est à la fois énorme, mais très peu si on constate que les bureaux de vote y sont généralement bien plus à droite. Par exemple François Fillon avait réalisé ici 43% en 2017, soit plus du double de ses voix par rapport à la métropole. 25% annonçait donc un score assez faible pour Eric Zemmour dans les autres bureaux de vote.

Rappel du vote Zemmour au Canada :

Eric Zemmour a réalisé 6,41% des voix à Montréal et 9,89% à Québec. Au second tour Marine Le Pen oscillait entre des scores comme 12,37% des voix sur la région de Montréal et 25,5 à Québec.

Dates des élections législatives :

Les votes (et résultats) en métropole seront les 12 et 19 juin 2022, MAIS les Français aux Etats-Unis voteront pour leur part les 4 et 18 juin.

Contact de l’équipe de campagne d’Alain Ouelhadj :

1ere-circonscription-fde@parti-reconquete.fr


Le communiqué de presse de déclaration de candidature :


PUBLICITE :


 

Hollywood Beach Hotels

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds