Actualités à Miami et en FlorideNews Arts

Wynwood : l’ex-quartier des artistes de Miami est devenu celui de la fête !

En quelques années, le quartier de Wynwood a changé très vite d’apparence… et de population !

Il n’y a plus beaucoup d’artistes à Wynwood, et peut-être seulement trois ou quatre galeries d’art autour des Wynwood Walls (dont la moitié ne sont pas incontournables). Oui il en reste quelques autres un peu excentrées et, ainsi, plus en concentration suffisante pour ces touristes internationaux qui ont peu de temps devant eux. En 2019 on croyait encore que ces galeries étaient le début de quelque chose. On ne se doutait pas à l’époque que c’était déjà plus une fin qu’un début.

Aliona Ortega, de Waltman-Ortega : l'une des galeries qui ont fait Wynwood, est elle toujours présente dans le quartier.
Aliona Ortega, de Waltman-Ortega : l’une des galeries qui ont fait la réputation artistique de Wynwood dès le départ, et qui est toujours présente dans le quartier.

C’est le second samedi de chaque mois que Wynwood est devenu célèbre avec son « Art Walk » qui a permis à des millions de personnes de découvrir le quartier, et doper le marché de l’art au cœur de la Magic City. Mais l’art walk n’a pas pu redémarrer après la pandémie de Covid, faute de trouver des galleries autour des Wynwood Walls. Les victimes de la covid n’ont pas été qu’humaines…

Chaque année, de vieux entrepôts cèdent la place à des immeubles d’habitation rutilants ; les galeries sont remplacées par des restaurants ou des boutiques de fringues branchées, les vieux murs supportant les fresques tombent les uns après les autres, et ceux qui restent sont convoités par des enseignes qui y font peindre des publicités.

Les nouveaux immeubles poussent aussi vite que les grues à Wynwood
Les nouveaux immeubles poussent aussi vite que les grues à Wynwood

Contrairement aux graffitis, ces pubs « artistiques » sont illégales (!) mais elles sont très rapidement remplacées par d’autres afin d’échapper aux contraventions. Les propriétaires des murs sont bien évidemment intéressés financièrement à ce genre d’actions mercantiles.

La Margulies Collection permet de garder une puissante collection d'art contemporain au cœur de Wynwood.
La Margulies Warehouse permet de conserver une puissante collection d’art contemporain au cœur de Wynwood.

« C’est plus c’que c’était ma bonne dame », il faut dire adieu au merveilleux Wynwood qu’on a connu, où une génération est venue dans les années 2010 danser dans des endroits improbables, des entrepôts décorés par des artistes qu’on laissait s’exprimer comme ils le souhaitaient. Ils ont donné des lettres de noblesses à l’endroit… il lui ont donné de la valeur… apparemment beaucoup trop.

 Fresques murales à Wynwood

Fresques murales à Wynwood

IL Y A  DE BEAUX RESTES ARTISTIQUES

Même si la Rubell Familly a déménagé son musée d’art contemporain dans le quartier voisin d’Allapattah, vous pouvez toujours aller visiter à Wynwood la Margulies Warehouse, une autre collection privée assez impressionnante. Les amateurs de graffitis et de fresques murales pourront toujours aller voir les Wynwood Walls (qui sont devenus payants), le Musée du Graffiti, où les plus jeunes générations pourront apprendre comment cet art populaire est né et s’est développé. Il reste encore beaucoup de peintures murales, mais surtout dans la partie ouest, près de l’autoroute I95.

Fresques murales à Wynwood
Fresques murales à Wynwood

Du côté des galeries françaises ça a bien bougé. Heureusement, il reste encore Waltman Ortega. Mais Martial Ricart avait déjà changé de quartier il y a bien longtemps ; Fabien Castanier est parti plus au nord ; et en avril c’est Leila Murdoch qui est rentrée à Paris. Adieu aussi aux belles soirées chez nos amis Canadiens de la Macaya Gallery : c’est tout un monde qui disparaît.

Lexi Archambeau, manager du Museum of Graffiti, dans la galerie d'art (à 2mn du musée)
Lexi Archambeau, manager du Museum of Graffiti, dans la galerie d’art (qui se trouve à 2mn du musée)

La situation pourrait empirer à mesure que les immeubles d’habitation se construisent, mais Wynwood devrait quand même rester un lieu sympathique. En tout cas, ce n’est plus le labyrinthe artistique que toute l’Amérique enviait à Miami depuis le début des années 2000 ; quand les peintures avaient commencé à décorer les murs du quartier, à une époque où, en parallèle, les réseaux sociaux se développaient, : selfies et graffitis faisaient connaître au monde la créativité qui régnait dans la Magic City.

Gary Nader Fine Art Gallery & Museum / Miami Wynwood
Gary Nader Fine Art Gallery & Museum / Miami Wynwood

WYNWOOD : LE NOUVEAU QUARTIER DE LA FETE

Néanmoins, la différence avec « avant », c’est que Wynwood est en train de se transformer en « quartier de la fête ». Espérons que les personnes qui ont investi dans les nouveaux immeubles d’appartements ont opté pour de très épaisses fenêtres anti-ouragans, car ça va faire du bruit !!! Les bars et restaurants ouvrent à tous les coins de rue : les alcooliques sans moteur zigzaguent sur les bars-à-pédale ; les starlettes se prennent en photo à tous les coins de rue et au « musée du selfie » ;  les drag queens virevoltent sous des pluies de dollars à la R House, et les DJs s’enchaînent devant les foules dansant en plein air à The Oasis. Sans oublier les dizaines de restaurants et food courts branchés (comme Smorgasburg) où vous pouvez acheter des tacos vegans plus chers que s’il y avait de la viande dedans !

The Oasis, à Wynwood : nouveau grand temple de la fête en plein air
The Oasis, à Wynwood : nouveau grand temple de la fête en plein air

Ainsi, Wynwood est devenu « l’autre terrain de jeu », en parallèle de Miami Beach. Dommage qu’on n’ait pas pensé un peu plus aux artistes… car à Miami il n’y a pas pour le moment d’équivalent à ce que fut Wynwood. Certains sont allés vers Little Haïti. D’autres ont ouvert à Allapattah. Mais ce serait quand même bien si quelqu’un pensait à leur réserver un endroit à eux…

Selfie Museum de Miami Wynwood
Selfie Museum de Miami Wynwood

Certes, un quartier comme celui de Chelsea à New-York est totalement « boring », avec un trop grand nombre « d’artistes pour hall d’hôtels ». Personne ne veut de ça ici. A Miami on préfère la créativité et on commence à regretter que notre quartier à nous ait disparu ! Encore une fois… espérons que dans le futur on pense un peu plus aux artistes !

Diaporama – le food market de Smorgasburg, chaque samedi à Wynwood :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En attendant, on va quand même continuer de conseiller Wynwood aux touristes internationaux. Pas forcément pour l’art, comme par le passé, vous l’aurez compris, mais parce qu’il s’agit aujourd’hui du quartier le plus vibrant de Miami.

Les activités se sont étendues dans le quartier, et il peut dorénavant être intéressant de le visiter en vélo, ou bien avec les tours organisés en voiturette (genre voiturette de golf).

En conséquence, nous avons réécrit tout notre Guide de Wynwood : enjoy folks !!!

Vous voulez visiter Wynwood ?

Cliquez ici pour voir notre guide complet de Miami Wynwood !

– Voir aussi : Guide de Miami

– Voir aussi : Guide de la Floride

Nos (belles) photos récentes de fresques à Wynwood :

Cliquez sur la première pour les voir en grand


PUBLICITE :

Nettoyage maisons et condos en Floride

Restaurant Français à Miami Sunny Isles en Floride

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds