Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisGuide immigrationImmigration - VisasImmigrer aux Etats-UnisNews InternationalVisas

Travailler aux USA : Les visas O1 sont-ils accessibles pour tout le monde ?

Le visa O1 est sensé être réservé aux « talents exceptionnels ». Pourtant… il y a bien du monde à y avoir accès.

– Suite à cet article, un ami avocat d’immigration a précisé dans un autre article (cliquez) qu’il y a eu quelques réformes pour le visa O

Il est un peu difficile de citer des exemples de personnes qui font un métier « banal »et se voient accorder un « visa O1 », car ceux-là ne comprendraient sans doute pas que nous les qualifions de « banal ». Sans doute travaillent-ils mieux que la moyenne (et s’ils veulent venir aux USA, c’est certainement qu’ils sont travailleurs). Peut-être ont-il aussi un bon avocat d’immigration. Néanmoins, sans être méprisant à l’égard de qui que ce soit, ces dernières années, un nombre de cas a été porté à notre connaissance de personnes qui avaient, ainsi, un métier « normal » dans leur pays, et qui ont tout de même réussi à décrocher un visa O-1 aux Etats-Unis, ce visa étant pourtant réservé aux « talents extraordinaires ». Ainsi on ne citera pas de noms pour ne vexer personne, mais il y a vraiment certains cas où les récipiendaire de ce visa exercent un métier qu’on pourrait ainsi qualifier de « banal ».

Voir notre article sur les différents visas pour les Etats-Unis

La définition officielle du visa est ici sur le site de l’USCIS (immigration) : « Le visa non-immigrant O-1 est destiné à une personne qui possède des capacités extraordinaires dans les domaines des sciences, des arts, de l’éducation, des affaires ou de l’athlétisme, ou qui a fait la preuve de réalisations extraordinaires dans l’industrie du cinéma ou de la télévision et qui a été reconnue à l’échelle nationale ou internationale. pour ces réalisations. »

Apparemment la définition d’un « artiste » est applicable à bien des domaines… On peut quasiment être « artiste » dans tous les métiers !

De manière moins généraliste, on a pu aussi voir par exemple l’un de nos amis, un ex-athlète qui a été champion de France dans sa discipline, mais qui avait joué la finale comme remplaçant, sans même rentrer sur le terrain. Il a eu son visa O sans problème, simplement… en étant champion de France. Ce n’est qu’un exemple, mais nous avons en vraiment entendu beaucoup d’autres qui ne correspondent pas à la définition qu’on se fait d’un « talent exceptionnel » (genre une superstar de la chanson, du sport ou de la science…).

Un grand nombre de personnes peuvent ainsi rêver de venir ici aux USA avec un tel visa. Quand on sait comment c’est difficile d’obtenir un visa de travail… c’est sûrement une info qui pourra être utile à certains.

Bien sûr, avoir un peu d’argent pour payer un bon avocat ne peut certainement pas nuire, afin d’avoir un dossier optimisé. Avoir des articles dans la presse locale (dans son pays d’origine) sur le métier qu’on exerce, peut certainement, aussi, aider.

En cas d’acceptation de votre dossier, un visa vous est ainsi accordé pour que vous exportiez aux Etats-Unis vos talents, et donc dans le cadre d’un projet de développement commercial sur le territoire américain. Le premier visa pourra être d’une longueur allant jusqu’à 3 ans, renouvelable (éventuellement).

Il y a bien entendu aussi des visas (O2 et O3) pour la famille et les éventuels accompagnants du « talent exceptionnel ».

Durant l’année 2019 il y avait eu 17551 visas O-1 d’accordés et 542 refusés. Le taux d’approbation de ce visa O1 était donc cette année-là de 97% (mais grace à notre article il devrait baisser ;-) !!!) Sur ces 17551, il y avait 1037 Français de Métropole*, 382 Canadiens, 229 Suisses, 208 Belges, 6 Marocains, 2 Maliens etc…

Nous mentionnons les chiffres de 2019 car durant les années suivantes les octrois de O-1 étaient fortement à la baisse en raison de la fermeture des services administratifs en raison de la pandémie.

Quand on voit l’ampleur de ces chiffres (notamment les 1037 Français en une seule année, chiffre qui ne comprend pas les DOM-TOM*), on se dit qu’à peu près toutes les personnes qui ont un « talent exceptionnel » sont de facto visées pour être recrutées afin de devenir « américaines » ! Et – message à nos amis Africains – vu le nombre très faible de personnes qui remplissent le dossier dans certains pays, il paraît évident qu’il y a du potentiel pour qu’il y ait plus de visas O1 accordés à l’avenir !

* Dans le chiffres que nous avons trouvé les DOM-TOM étaient dissociés.

www.uscis.gov/working-in-the-united-states/temporary-workers/o-1-visa-individuals-with-extraordinary-ability-or-achievement 


Publicité :

Sylvain Deneux / DNX / Achat de Franchise aux Etats-Unis (Floride...)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page