Actualités à Miami et en FlorideEtats-Unis

Elections sénatoriales pour les Français de l’Etranger

Le 24 septembre prochain, 170 sénateurs seront renouvelés sur les 348 qui forment le Sénat. Les Français de l’Etranger « élisent » pour leur part douze de ces sénateurs et la moitié des sièges (six) sont renouvelables lors de cette élection de septembre. Ces sénateurs sont élus au suffrage universel indirect, par un « collège électoral » de « grands électeurs », composé des onze députés élus par les Français de l’étranger, des conseillers et délégués consulaires élus en mai 2021.

Les listes de candidats à cette élection peuvent être déposées jusqu’au 4 septembre 2023, et il devrait y en avoir au total plus de quinze. Ce nombre important de listes pourrait provoquer des surprises dans les résultats, car le seuil de voix pour être élu sera forcément abaissé.

A noter que plusieurs têtes de listes devraient être des français établis aux Etats-Unis.

Pour en savoir plus : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-francais/voter-a-l-etranger/election-des-senateurs-representant-les-francais-etablis-hors-de-france-24/

Observation de notre rédaction : Les sénateurs des Français de l’étranger sont élus au niveau planétaire, et ils ne représentent pas le vote d’électeurs sur un territoire précis. Ainsi, ils ne représentent pas directement les électeurs d’un territoire. En conséquence, une très (très) petite minorité des Français établis hors de France ont entendu parler de l’existence de ces sénateurs. D’expérience, on peut voir sur les réseaux sociaux que les sénateurs des Français de l’étranger voyagent énormément et dans toutes les directions. Un même sénateur va recevoir une médaille dans un pays d’Afrique, et deux semaines plus tard il va boire du champagne français en Asie, etc… Certains ressemblent donc un peu (sur les photos en tout cas) à des « ambassadeurs itinérants ». Pourquoi pas ?! Toutefois, les Français de l’étranger déplorent souvent n’avoir pas assez de représentants pour travailler en France sur leurs dossiers. Peut-être serait-il temps de doubler le nombre de députés.


PUBLICITE :

NPI

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page