Actualités à Miami et en FlorideAssociations francophones en FlorideÉcoles / EnseignementEducationNews Floride

Sabrina Jacquot élue présidente de l’asso FIPA Miami (parents d’élèves francophones)

C’est un événement dont Le Courrier a parlé dans sa dernière édition : Roger Pardo ne s’est pas représenté au board de FIPA (1) après 12 ans de présidence. Mercredi 29 mai, le board a élu Sabrina Jacquot pour lui succéder. « J’ai un pincement au cœur sachant que Roger ne sera plus avec nous, c’est difficile pour lui comme pour nous, mais il m’a dit qu’il nous aiderait si besoin. Il a mené beaucoup de batailles, les unes après les autres, avec des situations et des challenges difficiles. 

Miami : Les écoles publiques gratuites en français / Interview de Roger Pardo, président de FIPA
Roger Pardo

Pour moi c’est vraiment gratifiant de pouvoir m’impliquer avec le board, dans l’intérêt des élèves et en soutien aux professeurs. Je ne prends pas cette mission à la légère mais avec toute la bonne volonté des membres du board et avec le soutien des administrations des écoles, je n’ai aucun doute qu’on va y arriver. »

De gauche à droite : Gary Palanque, Héloïse Colin, Marie Couvreur,Valérie Vogel, Aline Darmouni, Alexandra Pras, Sandrine Matus, Sabrina Jacquot, Ania Roizard, Carole Lahana, Vanessa de Formanoir, Jill Lafond
Le bureau de FIPA de gauche à droite : Gary Palanque, Héloïse Colin, Marie Couvreur, Valérie Vogel, Aline Darmouni, Alexandra Pras, Sandrine Matus, Sabrina Jacquot, Ania Roizard, Carole Lahana, Vanessa de Formanoir, Jill Lafond (crédit photo : FIPA)

Originaire de Nancy, Sabrina Jacquot est arrivée à Miami il y a 12 ans, au départ en tant que responsable des ressources humaines dans une banque française. « J’ai une petite fille qui est née à Miami il y a sept ans, et qui commence son cursus à l’école Coconut Grove Elementary, elle a tout son cursus à faire jusqu’au bac. En tant que maman c’était important pour moi d’accompagner FIPA à se développer le mieux possible. »

Et n’y a-t-il pas d’importants enjeux en ce moment, notamment avec l’augmentation du coût de la vie pour les professeurs à Miami ? « Ca a été un problème. C’est vrai que c’est difficile de trouver des personnes sur place qui ont les certifications, mais nous avons constaté qu’il y a des profs à Miami qui pourraient le faire, Donc on essaye d’accompagner des gens d’ici avec une formation initiale pour qu’ils puissent avoir les certifications. Nous sommes en train de créer un guide « comment venir enseigner en français.»

– Le site internet de FIPA : www.fipamiami.org

Nos précédents articles sur FIPA

– 1 – FIPA = French International Program Association est la plus grande association française de Floride : elle s’occupe de la scolarisation en français gratuite d’un millier d’élèves dans cinq écoles publiques de Miami Dade.

Miami : Roger Pardo quitte la présidence de FIPA


PUBLICITE :

Réussir aux USA / Expatriation / Sophie Chatonet et Christina Deckert

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page