La Fête de Juneteenth célèbre la fin de l’esclavage aux Etats-Unis

Il s’agit d’une contraction des mots “june” (juin) et “nineteen” (19), car c’est le 19 juin 1865 que fut proclamé la fin de l’esclavage sur l’île de Galveston (près de Houston) au Texas. Elle est symbole de “Fête de la liberté” ou “Fête de l’émancipation”.

La fin “officielle” de l’esclavage eut lieu deux ans et demi auparavant, le 1er janvier 1863, avec la “proclamation d’émancipation” du président Lincoln, mais elle ne pouvait s’appliquer que dans les territoires contrôlés par l’Union. En effet, le Sud avait proclamé son indépendance, et il fallait que ses territoires soient reconquis pas les armées nordistes pour que de facto les esclaves soient affranchis.

La Guerre Civile s’est terminée en avril 1865 avec la reddition du général Lee et la fuite du président sudiste, Jefferson Davis, mais des troupes rebelles se battaient encore dans certains endroits (les tribus “indiennes” fidèles au Sud furent d’ailleurs les dernières à capituler le 23 juin). Et c’est donc le 19 juin 1865 que les esclaves travaillant sur le port de Galveston furent informés… qu’ils étaient libres.

L’année suivante, ils commémorèrent l’événement pour la première fois, puis cette fête (officielle au Texas) gagna ensuite les autres Etats. Dans la deuxième moitié du XXe siècle elle fut un peu “éclipsée” dans la communauté Afro-Américaine par d’autres célébrations, par les mouvements pour les Droits Civiques, et par exemple la mémoire de Martin Luther King, mais au XXIe siècle Juneteenth est de plus en plus populaire.

Le 17 juin 2021, le président Joe Biden a proclamé qu’il s’agissait dorénavant d’un jour férié : le douzième aux Etats-Unis !

Juneteenth : Joe Biden vient de proclamer le 19 juin comme étant un nouveau jour férié aux Etats-Unis


PUBLICITE :

Investir dans l'immobilier / Gestion de biens à Orlando


 

Bouton retour en haut de la page