Actualités à Miami et en FlorideNews Floride

Miami : Les associations françaises aident les enfants défavorisés

Plusieurs importantes associations françaises de Miami ont rassemblé leurs énergies et leurs ressources afin d’aider les enfants défavorisés des écoles publiques durant cette période de crise qui n’est pas que sanitaire, mais malheureusement aussi économique. Les assos françaises ont déjà rassemblé de quoi financer un millier de repas. Et vous, chers lecteurs, pouvez les aider à aller encore plus loin.

Les photos de distribution de nourriture publiées sur la page Facebook d’Alberto Carvalho (superintendant des écoles) sont impressionnantes et montrent bien la nécessité de son action.

Xavier Capdevielle, président de l’UFE-Floride (Union des Français de l’Etranger) et conseiller consulaire, nous explique les enjeux de cette opération.


Xavier Capdevielle
Xavier Capdevielle

Le Courrier de Floride : Avec L’UFE vous êtes à l’initiative pour aider les enfants défavorisés des écoles publiques de Miami ; comment vous est venue cette idée ?

Xavier Capdevielle : Cette idée m’est venue en parlant avec Claude Postel et Cory Finot du restaurant Café Crème qui me disaient qu’ils préparaient des repas que le School Board de Miami-Dade leur commandait afin de les donner aux enfants des familles les plus défavorisées. Le superintendant Alberto Carvalho a organisé ce programme « Meals on The Go » pour assurer les repas aux enfants pendant la fermeture des Ecoles. Ce programme est basé fondamentalement sur des dons.

Lorsque l’UFE a décidé de participer à ce programme j’ai voulu l’élargir tout de suite aux autres associations françaises basées à Miami afin d’envoyer un fort message de solidarité des Français de Floride à la communauté locale.

La réponse des présidentes Patricia Bona (Alliance Française),  Elisabeth Gazay (Conseillers du Commerce Extérieur de la France), Sophie Blachet (Miami Acceuil) et du président Christophe Poilleux de la FACC a été très réactive, en 48 heures ils avaient l’accord de leurs conseils d’administrations respectifs. Cet effort associatif communautaire avec des dons privés et aussi la participation des propriétaires de Café Crème, nous permet d’offrir  1000 repas aux enfants.

Le Courrier de Floride : Est-ce que l’épidémie de covid-19 a vraiment créé ou accentué une situation sociale désastreuse dans certains quartiers de Miami ?

Xavier Capdevielle : Absolument ! C’est pour cela que le School Board essaye de garantir au moins un repas par jour pour les enfants des quartiers les plus touchés par cette abominable crise économique.

Le Courrier de Floride : Est-ce que vous pensez que les conséquences économiques vont accentuer cette crise sociale dans les mois qui viennent ?

Xavier Capdevielle : Je crois que malheureusement il ne faut pas être devin pour l’affirmer, ceci n est que le début d’une crise très profonde qui s’accentuera tant que l’on ne sortira pas du confinement !

Le Courrier de Floride : Comment les particuliers peuvent-ils vous aider ?

Xavier Capdevielle : Tous les dons sont les bienvenus,  il n y a pas de petits dons ! L’UFE qui a le statut de Public Charity peut donner un reçut fiscal pour défiscaliser les dons. Et nous repassons l’intégralité des fonds recueillis au School Board.

Les adresses emails des assos pour vos dons :


PUBLICITE :

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer