Actualités à Miami et en FlorideElection Présidentielle de 2020 aux Etats-UnisEtats-UnisNationalNews Etats-UnisNews PolitiquePrimaires et élections américaines de 2020Uncategorized

Comprendre le système d’élection du président des Etats-Unis par les « délégués »

Pourquoi les Présidents américains ne sont pas élus au suffrage universel direct ? Voici la réponse, et comment ça fonctionne !

Il n’y a qu’un seul tour d’élection présidentielle aux Etats-Unis, qui se déroule au mois de novembre tous les quatre ans (le président prendra effectivement ses fonctions au mois de janvier suivant). Mais l’élection n’est pas organisée au suffrage universel direct. Dans chacun des Etats, le gagnant emporte un nombre prédéfini de « délégués », et c’est celui qui rassemble le plus de délégués qui est élu président. Bien entendu, plus un Etat contient d’électeurs et plus il a de délégués. Actuellement, par exemple, il y a 3 délégués pour l’Etat de l’Alaska, et 55 en Californie (qui a la plus grande population). Chaque Etat désigne ses délégués, qui doivent voter pour le vainqueur de l’élection dans l’Etat, et le tout forme le « United States Electoral College » qui est composé de 538 délégués et ne sert QUE à élire le président des Etats-Unis.

DES DELEGUES…. EN DILIGENCE

Il faut connaître l’histoire du pays pour comprendre le système : à une époque où, dans un pays immense, les communications n’étaient pas aussi performantes qu’aujourd’hui, rassembler des délégués venant en diligence de tous les Etats permettait d’être certain qu’il n’y avait pas de triche dans les résultats locaux, et ainsi de procéder à l’élection du président par cette assemblée des délégués venant des Etats. L’attribution de délégués à chaque Etat permettait aussi qu’ils puissent tous être bien représentés, et pas au contraire écrasés par les candidats des Etats les plus peuplés, comme New-York ou (ensuite) la Californie. Il convient de rappeler que les Etats-Unis sont un pays fédéral : des… Etats… unis, et qui apprécient d’avoir chacun un pouvoir réel.

Aujourd’hui il n’y a plus besoin d’attendre que les délégués se réunissent pour savoir qui sera le président. De même, si de nos jours les candidats font bien moins campagne en diligence, ce système électoral permet toutefois à la campagne de terrain d’être un peu plus limitée aux « Etats pivots » (les fameux « swing states »). Bien entendu, l’élection se joue aussi au niveau national ; mais les candidats n’ont pas besoin de trop se montrer dans les endroits où ils sont certains de perdre ni ceux où ils sont sûrs de gagner : ils doivent surtout remporter la confiance des indécis.

Cinq présidents américains ont dont été élus avec une minorité du vote populaire (et donc avec une majorité de délégués) : John Quincy Adams (30% en 1824), Rutherford B. Hayes (47% en 1876), Benjamin Harrison (47% en 1888), George W. Bush (47% en 2000) et Donald Trump (46% en 2016).

Comme deux grands partis se répartissent les délégués, souvent les étrangers pensent qu’il n’y a que deux candidats durant ces élections présidentielles américaines. Mais généralement plusieurs autres candidats y participent et gagnent quelques pourcents. En conséquence, parfois (comme en 2016 par exemple) aucun des deux principaux candidats n’obtient plus de 50% des voix (ce qui n’aurait de toute façon qu’une importance très symbolique).

Est-ce que c’est « démocratique » ?

Chacun son avis (c’est le principe de la démocratie !). Oui c’est démocratique dans le sens où les candidats respectent les uns et les autres les mêmes règles du jeu. Et les récents gouvernements n’ont pas vus l’utilité de changer ces règles. Mais de très nombreux citoyens préféreraient toutefois le suffrage universel direct.

Combien de délégués dans chaque Etat :

55 Californie
38 Texas
29 Floride, New York
20 Illinois, Pennsylvanie
18 Ohio
16 Georgie, Michigan
15 North Carolina
14 New Jersey
13 Virginie
12 Washington
11 Arizona, Indiana, Massachusetts, Tennessee
10 Maryland, Minnesota, Missouri, Wisconsin
9 Alabama, Colorado, South Carolina
8 Kentucky, Louisiane
7 Connecticut, Oklahoma, Oregon
6 Arkansas, Iowa, Kansas, Mississippi, Nevada, Utah
5 Nebraska, New Mexico, West Virginia
4 Hawaii, Idaho, Maine, New Hampshire, Rhode Island
3 Alaska, Delaware, District of Columbia, Montana, North Dakota, South Dakota, Vermont, Wyoming
= 538 délégués

Voir nos articles :

Le programme de Joe Biden

Le programme de Donald Trump

Les autres candidats

Tous nos articles sur les élections présidentielles américaines


PUBLICITE :

 

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page