Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisMusiqueMusiqueNationalNews Sorties Loisirs

Judith Hill : un 3e album haut en couleurs !

Judith Hill est tout à fait à sa place dans l’univers musical américain : elle se produit même sur scène avec ses parents au sein de son groupe, puisque sa mère (claviers) et son père (basse) sont des musiciens funk, et ses copines d’école sont des choristes professionnelles. Autant dire qu’elle est à l’aise. Tout paraît normal, mais il apparaît tout de même une incongruité dans le parcours de Judith Hill : elle a un physique de superstar, une voix (unique) de superstar, un talent de superstar… et pourtant elle n’a pas encore produit de tube planétaire, ni atteint la popularité qui va avec. C’est pour ça que c’est toujours un plaisir de la faire connaître au lecteur. C’est d’autant plus curieux que, le statut de superstar, Judith l’a touché du doigt à plusieurs reprises.

Judith Hill : Baby I'm HollywoodLa Californienne parle couramment français car elle a débuté chez les stars en devenant durant un an choriste de Polnareff. Après en avoir accompagné beaucoup, elle atteint le sommet de son « premier métier » en étant choisie par Michael Jackson comme partenaire des duos durant sa tournée This is It. Mais après des mois de répétitions (heureusement filmés), le 25 juin 2009 le rêve de Judith est brisé par le décès de Michael.

En 2013 elle choisie à l’unanimité des quatre juges de The Voice mais, là aussi, elle joue de malchance et sera l’une des plus choquantes éliminations de l’émission. L’année suivante elle assurera toutefois la première partie des concerts de John Legends. En 2015, elle déclare avoir un autre rêve : celui de travailler avec Prince. Il l’invite alors à réaliser son premier album dans son studio de Paisley Park. Judith Hill a toujours croisé chance et malchance : Prince ne produira que son premier disque, puisqu’il disparait à son tour en avril 2016. Le kid de Minneapolis aura toutefois marqué pour longtemps l’univers musical, et avoir choisi Judith montre à quel point il était génial. Judith fait partie de sa postérité. Elle est, quelque part, une survivance de Prince.

On ne lui souhaite même pas le même succès : elle n’en a vraiment pas besoin.

Le troisième album de Judith Hill « Baby i’m Hollywood » est sorti au printemps, mais elle a débuté cet été sa tournée de concerts. Energie énorme, ondes positives, et comme un immense charme qui s’abat sur vous dès que vous entrez dans son univers, avec parfois une petite touche de mélancolie, jamais bien sombre.

Un bon conseil : allez voir Judith sur scène… elle dévisse la tête à son public.

www.judithhill.com


Les titres issus de l’album :


PUBLICITE :

Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page