Actualités à Miami et en FlorideNews Politique

Les 4 Conseillers de Floride sont candidats à l’Assemblée des Français de l’Etranger sur différentes listes

L’élection à l’Assemblée des Français de l’Etranger se déroulera le 4 décembre. Cinq listes ont été déposées aux Etats-Unis, et toutes semblent adossées à un parti ou mouvement politique… toutes sauf une. On retrouve en effet les équipes de Marcheurs avec une candidature de Loïc Legland, une liste de la gauche avec Annie Michel… une liste soutenue par l’ASFE voit les deux conseillers consulaires de Floride, Franck Bondrille et Axelle Gault, respectivement en 2e et 3e position derrière Warda Souihi. La liste proche de Les Républicains (emmenée par Gérard Epelbaum) porte la candidature de la conseillère de Floride Aline Martin O’Brien en sixième position.

La liste qui n’est pas adossée à un parti est un peu originale. On y retrouve des personnes qui ont une petite carrière politique à droite, à commencer par la tête de liste, Olivier Piton, ex-responsable UMP aux Etats-Unis, ex-suppléant aux législatives de Frédéric Lefebvre (porte-parole du gouvernement Sarkozy) (1). Sur cette liste se trouve aussi Dominique Lemoine qui fut également candidat de droite et par ailleurs avocat associé de Frédéric Lefebvre, mais aussi Jean-François Bonneté qui fut candidat UMP au Texas… Et, surprise, sur cette liste qui va faire réélire Olivier Piton, il y a aussi deux conseillères élues consulaires de gauche : Laure Pallez en deuxième position, et Hélène Demeestre à la sixième place.

Laure Pallez a été élue conseillère consulaire de Floride en mai 2021 alors qu’elle était adhérente du Parti Socialiste (PS) (et travaillait à Washington). Puis elle a été candidate à l’investiture du PS pour l’élection sénatoriale de septembre, mais l’investiture ne lui avait pas été accordée. En synthèse élue de gauche en Floride… Laure Pallez est donc aujourd’hui candidate contre la liste de la gauche et elle n’habite toujours pas en Floride deux ans après sa candidature (même si elle y vient régulièrement). Pour elle, toutefois, cette candidature avec Olivier Piton est une « candidature indépendante » : « Je vais faire prochainement un courrier aux Français de Floride pour leur expliquer ce que sont ces élections et pourquoi je m’engage aujourd’hui sur une liste indépendante en dehors des partis et des intérêts catégoriels, au service du plus grand nombre« . Pour sa domiciliation, Laure Pallez répond : « J’ai une résidence à Orlando, ce qui m’autorise à être élue dans la circonscription en toute légalité. Pour le reste c’est ma vie privée et je suis en train de m’organiser au mieux dans l’intérêt de mes administrés mais aussi et surtout de ma famille« .

La domiciliation est en effet un aspect important car les candidats à l’AFE sont censés être des « élus locaux » et donc faire remonter les problématiques locales.

QUI VA GAGNER LES 7 SIEGES ?

Il y a sept sièges à pourvoir. Au nombre des quatre candidats de Floride, seul Franck Bondrille semble peut-être en position d’être élu à l’AFE. En effet, ce sont les 38 Conseillers des Français élus aux USA qui votent pour ces listes. Donc les conseillers sont un peu à la fois « candidats et électeurs » en même temps (seuls sept Conseillers sont électeurs sans être candidats sur l’une des cinq listes déposées). Les calculs sont donc rapidement faits : chacune des listes arrivera à élire sa propre tête de liste, mais c’est moins évident pour la liste de gauche qui, comme on vient de l’expliquer, a perdu des voix précieuses. Trois listes peuvent avoir une réserve de voix suffisante pour un deuxième siège : celles proches de En Marche, LR et ASFE (donc Bondrille). Si la gauche n’obtient pas du tout de siège, alors ces trois listes pourraient avoir un second élu. Si la gauche gagne un siège, alors la plus faible de ces trois listes (En Marche, LR et ASFE) n’aura qu’un seul siège. C’est dire si les dissidences à gauche ont une importance : elle risquent de facto de faire perdre la gauche… et sans pour autant que les dissidentes puissent être élues.

QU’EST-CE QUE L’AFE

L’Assemblée des Français de l’Etranger est composée de 90 élus (élus pour 6 ans) sensés représenter les 2 millions de Français résidant à l’Etranger. Mais ces derniers sont très peu informés de son existence, et donc de ses travaux, en tout cas aux Etats-Unis. Il est possible d’en prendre connaissance ici : www.assemblee-afe.fr

Gwendal Gauthier

– 1 – Frédéric Lefebvre est désormais directeur de Pif Gadget


PUBLICITE :

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page