Actualités à Miami et en FlorideNews Science Environnement

L’incroyable bal des lucioles au printemps à Orlando et à Jacksonville (Floride)

Luciole photographiée dans l'est des Etats-Unis.
Luciole photographiée dans l’est des Etats-Unis. Crédit photo : Terry Priest CC BY-SA 4.0.

Bienvenue pour l’un des spectacles les plus magiques que vous pourrez voir aux USA ! Il n’y a que deux endroits en Floride, sur les sept qu’on peut trouver aux Etats-Unis, où vous pouvez voir ce « bal des lucioles » qui dure de une à trois semaines (généralement deux) en mars et/ou en avril. Les lucioles sont en fait là tous les jours de l’année. Ce sont des endroits sombres en sous-bois, loin des villes et villages, où elles peuvent avoir le privilège de la lanterne. Elles apprécient aussi les endroits où il n’y a pas de produits chimiques ni trop d’humains à marcher, car si elles virevoltent durant quelques jours, auparavant elles auront passé deux ans en tant que larves sous la terre. Et donc, puisqu’elles sont présentes dans ces endroits, au moment de la reproduction, c’est ici que les mâles vont allumer leur phare. S’il plaît à la femelle, celle-ci va leur répondre. Ce qui advient ensuite ne regarde qu’eux ! Appelés ici « fireflies » ou « lightning bugs » ce sont des coléoptères, et il y a en fait 2000 espèces de lucioles différentes. Dans un même endroit de Floride, il y en aura deux ou trois espèces. Celle dont on parle ici se regroupe ainsi par milliers d’individus. Mais on peut en voir (d’autres espèces) en moindre quantité un peu partout dans le Sud des Etats-Unis (et c’est d’ailleurs un marqueur culturel important du Sud) dès la tombée du jour, mais pas en telle concentration. Celles qu’on trouve durant l’été dans n’importe quel jardin du sud sont un peu différentes, elles volent assez vite et leur lueur déchire la pénombre. Dans les concentrations du printemps dont nous parlons aujourd’hui elles bougent bien moins vite, mais les mâles déclenchent un clignotant au moins une fois par seconde. Quand vous êtes totalement entouré par ces points verts clignotants, la sensation est vraiment unique.

C’est un privilège de pouvoir les voir ainsi en Floride, car par exemple l’une des sept concentrations est dans les Smoky Mountains et là il faut jouer et gagner à une loterie sur internet afin de pouvoir accéder au site tellement il y a de monde à vouloir y aller.

Point commun aux lucioles : elles émettent une lumière (jaune ou verte en fonction des espèces) quelques minutes après le coucher du soleil grâce à un système de bioluminescence.

PS : Ni à Jacksonville ni à Orlando : personne ne cherche à ramener des millions de touristes pour voir les lucioles, et les sites internet n’affichent parfois aucune info. Donc ça se mérite un petit peu de pouvoir accéder à ces sites au bon moment de l’année.

Les lucioles à Fort George Island (Jacksonville)

Bon alors là, c’est quasi un secret. Fort George Island est une île absolument magnifique (et gratuite d’accès) dans la tout aussi époustouflante Timucuan Preserve de Jacksonville. Il y a un petit sentier qui s’enfonce dans les bois à gauche du Ribault Club : c’est là ! C’est un peu difficile à trouver, et il y a eu par le passé des conflits entre les personnes qui venaient, car un nombre certain d’idiots arrivaient avec des lampes frontales (quand on sait que les lucioles sont là car il n’y a qu’elles à produire de la lumière !). Une concession de kayaks assez proche organise des tours guidés, et c’est plus prudent d’y aller avec eux, mais bon en 2024 on n’a rien vu d’affiché sur leur site internet, donc… là aussi c’est un peu bizarre.

Le Ribault Club sur Fort George Island
Le Ribault Club sur Fort George Island

De même, sur le site de la Timucuan Preserve il y a une page dédiée, qui annonce des visites aux lucioles avec les rangers, mais pas de moyen de les contacter (vous pouvez toujours appeler les bureaux de la Timucuan Preserve). En tout cas le chemin est très beau la nuit : c’est tout à fait envoutant !

www.kayakamelia.com

www.nps.gov/thingstodo/walk-with-fireflies.htm

Voir aussi notre beau reportage sur la Timucuan Preserve de Jacksonville car vous pouvez y visiter bien d’autres belles choses que les lucioles !

Les lucioles à Blue Spring State Park (Orange City – Orlando)

Blue Spring est l’une des plus célèbres des fameuses sources bleues qu’on trouve dans la moitié nord de la Floride. Orange City est à environ 40mn au nord du centre d’Orlando. C’est un State Park et donc c’est très bien organisé. Ceci dit ce n’est pas mieux annoncé : rien d’indiqué (en 2024) sur la page du State Park. En revanche, si vous appelez ils vous disent tout : ils vous disent s’il y a des lucioles, à quelle heure arriver etc etc.. Mais vous pouvez venir en fait à n’importe quelle heure de la journée afin de profiter du parc puis du coucher de soleil.

Même en laissant l'appareil photo ouvert 30 secondes, c'est difficile de faire mieux !
Photo prise par nous à Blue Spring : Même en laissant l’appareil photo ouvert 30 secondes, c’est difficile de faire mieux dans la pénombre !

Précision : dans le State Park vous pouvez faire du kayak sur la St John’s river, mais en revanche durant la « période froide » (y compris mars-avril) il n’est pas possible d’en faire ou de nager dans la Blue Spring car elle abrite des centaines de lamantins. Mais le chemin le long de la Blue Spring est ouvert donc vous pouvez allez voir les lamantins, et c’est sur ce même chemin que vous observerez les lucioles à la nuit tombée. La plus grosse concentration de lucioles est à l’extrémité, près de la source. Ceci dit il y en a partout, on vois bien que ça clignote aussi de l’autre côté (inaccessible) de la rivière Blue Spring. Il y a des introductions explicatives données par des bénévoles pour le public peu avant le coucher du soleil.

Photo prise par nous à Blue Spring : Même en laissant l'appareil photo ouvert 30 secondes, c'est difficile de faire mieux dans la pénombre !
Photo prise par nous à Blue Spring : Même en laissant l’appareil photo ouvert 30 secondes, c’est difficile de faire mieux dans la pénombre !

L’entrée du parc est de quelques dollars, auxquels il faut en rajouter d’autres lors d’un péage à l’intérieur du parc spécialement pour aller voir les lucioles. Appelez-les quand même pour savoir à quelle heure ils vendent les billets pour les lucioles car ça peut varier, et certaines années le parc était saturé assez vite. Auparavant, il fallait même arriver le matin pour réserver les billets pour le soir (mais en 2024 ce n’était plus le cas, les billets pour les lucioles étaient vendus entre 17h30 et 19h30).

A Blue Spring : Cyndi, une bénévole expliquant tout sur les lucioles juste avant le coucher du soleil.
A Blue Spring : Cyndi, une bénévole expliquant tout sur les lucioles juste avant le coucher du soleil.
Blue Spring State Park, une belle source bleue près d'Orlando (Floride) avec de nombreux lamantins
Pendant la journée, Blue Spring State Park, c’est comme ça !

Le téléphone du State Park : 386-775-3663

www.floridastateparks.org/parks-and-trails/blue-spring-state-park

Ici « les amis de Blue Spring » donnent des alertes régulièrement : www.facebook.com/FriendsBlueSpring/

Nous avons une page entière de photos, vidéo et infos consacrée à la Blue Spring


Photos de Blue Spring au coucher du soleil avant les lucioles :

Catherine Edelson hypnose coaching USA

PUBLICITE :

Sophie Ghedin agent immobilier dans le comté de Palm Beach

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page