SeaWorld Orlando : le plus grand parc d’attractions aquatiques des Etats-Unis

Célèbre pour ses spectacles et re-création d’univers marins SeaWorld fait partie des parcs d’attractions les plus visités des Etats-Unis et de toute la planète depuis son ouverture en 1973 (à côté de Disneyworld et d’Universal).

Mais de 5,7 millions de visiteurs en 2007, sa fréquentation est aujourd’hui inférieure à 3,9 millions. Les détracteurs de ce genre de spectacles assurent que cette baisse importante est liée à une « prise de conscience », notamment des nouvelles générations, à l’encontre de la captivité animale. Les orques seraient notamment contenues dans des bassins trop petits pour leur bien être. Certes, SeaWorld ne cherche pas à maltraiter les animaux, et il a également un volet scientifique important, qui contribue à l’étude et à la protection des espèces. Néanmoins, le mélange des genre ne plaît pas à tous (lire l’avertissement ci-dessous). Le parc SeaWorld a aussi développé en parallèle des montagnes russes de tout premier ordre. Donc, au niveau mélange des genres… on est servis. Ceci dit… que ce soit les animaux ou les « rollercosters »: tout y est très impressionnant et il faut compter deux jours pour tout voir et tout faire, surtout si ce sont des jours d’affluence et que vous n’avez pas de « fast pass ».

Important à savoir :

SeaWorld possède deux autres parcs au même endroit (et il y a des réductions pour les visites en commun) :


Aquatica : un parc avec 36 toboggans géants pour des sensations fortes (et humides !). cliquez pour lire
Discovery Cove propose des interactions avec les animaux (dauphins, raies, promenade sous-marine en scaphandrier etc…) cliquez pour lire

SeaWorld Orlando

Avertissement :

Le plus impressionnant à SeaWorld, c’est le spectacle d’orques. Et leurs conditions de captivité ont été dénoncées en 2013 dans le film « Blackfish », qui fait mention de trois décès causés par l’orque Tilikum.

Il est en effet impossible de mentionner SeaWorld sans parler de l’accident de 2010. Une complicité bien réelle existe entre les dresseurs et les animaux, et souvent une grande affection mutuelle. Elle peut aussi se transformer en frustration, et en tout cas l’accident du 24 février 2010 a vraiment été un choc pour beaucoup. Après son tour de sortie face au public, l’orque Tilikum refuse alors de s’arrêter. Quand elle revient voir sa dresseuse, Dawn Brancheau, cette dernière la regarde en silence durant trois secondes, ce qui signifie à l’orque qu’elle lui reproche une erreur. Quelques secondes plus tard, l’orque projettera la dresseuse dans le bassin et la frappera à mort. Pourtant, si on dit « killer whale » en anglais, les orques sont en fait très gentilles et ne tuent jamais les humains. La grandeur du bassin est ainsi reprochée au parc d’attractions.

Les orques à SeaWorld Orlando

Le plus important à savoir

Pour les montagnes russes, une seule chose à dire : c’est vraiment de la grande classe mondiale ! Vous êtes à Orlando, et l’entreprise qui gère SeaWorld gère aussi Busch Gardens à Tampa… autant dire que ça va vite dans les virages !!!

Alors, place aux animaux maintenant, et commençons donc par les orques : si vous n’avez jamais vécu un tremblement de terre, à SeaWorld c’est un « tremblement de mer » que vous allez pouvoir contempler. SeaWorld compte encore aujourd’hui six orques, et lorsqu’elles sont plusieurs à s’élever dans le ciel pour retomber, ensemble, de tout leur poids dans le bassin… si vous êtes assis sur les sièges portant la mention « splash zone », vous allez en avoir pour votre argent, et il vaut mieux que vous ayez mis votre téléphone intelligent bien à l’abri : les vagues sont terrifiantes, et le show est magnifique, unique.

Enfin, si vous allez voir les spectacles de dauphins, ils ne sont pas en reste. Certes, ils paraissent tout petits à côté des orques, mais il s’agit tout de même de grands dauphins. Là aussi, vous avec devant vous les shows les plus spectaculaires jamais créés avec des dauphins.

Les penguins d'Antarctica à SeaWorld Orlando
Les penguins d’Antarctica à SeaWorld Orlando

A Antarctica, l’attraction est un peu rapide et facile, pas forcément besoin de l’emprunter (la queue est longue) pour arriver à la destination finale : une banquise recréée avec des centaines de penguins face à vous. Il y en a de toutes les sortes, provenant des deux poles de la planète. Neuf tonnes de neige sont changées chaque jour pour assurer la propreté des lieux. Il y a les fainéants qui ne bougent pas, et le bolides qui nagent comme des torpilles après avoir sauté à pieds joints dans le torrent. Si vous avez de la chance, vous en verrez un prendre une douche de glace durant plusieurs minutes : les penguins ont des manières un peu spéciales de se décontracter !

Mais aussi : des phoques farceurs, des ours polaires, des tortues magnifiques, des belugas énigmatiques et des morses géants, sans parler des aquariums contenant de plus petits animaux dont certains que vous n’aurez jamais vu auparavant : SeaWorld, c’est quelque chose !

Il est possible d’interagir avec les dauphins durant des programmes spéciaux d’une quinzaine de minutes, qui sont bien évidemment facturés chers et en complément. Rappelons aussi que SeaWord possède juste à côté un autre parc d’attractions basés sur ces interactions : Discovery Cove. Vous trouverez la description de Discovery Cove sur cette page.

Dauphins à SeaWorld Orlando

Valeur touristique de SeaWorld :

SeaWorld est le plus impressionnant des parcs de ce genre en Floride : aucun doute là-dessus.

Toutefois, le plus bel aquarium de Floride, afin de voir de belles reproductions des faunes et flores marines de l’Etat, est le Florida Aquarium de Tampa.

Si vous souhaitez que vos enfants nagent avec les dauphins mais que vous n’appréciez pas les parcs d’attractions, sachez qu’il est possible de le faire dans des parcs purement scientifiques comme par exemple le Dolphins Research Center de Grassy Key (sur la route de Key West).


Phoque à SeaWorld Orlando
Phoque à SeaWorld Orlando

SeaWorld dans le détail :

À la différence de la plupart des autres parcs à thème, « SeaWorld Orlando » n’est pas divisé en « lands » mais il y a cependant des secteurs distincts comme par exemple :
– « Key West at SeaWorld » : une imitation de la ville de Key West où les visiteurs y trouvent des animaux comme les dauphins, les tortues de mer, les lamentins ou les alligators.

– « Shamu’s Happy Harbor » : une zone dédiée aux enfants, « Shamu » étant le nom de la mascotte du parc.

Sesame Street : un autre univers pour enfants ouvert en mars 2019 : le parc agrandit sans cesse ses alternatives aux spectacles d’animaux.

– « Water Front » : le front de mer qui prend l’apparence d’un village méditerranéen de bord de mer et comporte principalement des boutiques et des restaurants.

« SeaWorld » propose en tout une dizaine attractions, six spectacles mais aussi plus d’une dizaine d’aquariums et d’exposions différents à vocation pédagogique avec la volonté d’être au plus proche des animaux.

Parmi les attractions à sensations fortes :

SeaWorld Florida
Manta Dips a Wing (Crédits photos : SeaWorld)

– « Mako » : un hyper-coaster très connu pour ses vitesses élevées, ses plongées profondes et ses sensations fortes. Il s’agit apparemment de la plus haute (60 mètres) et la plus longue des montagnes russes d’Orlando.
– « Kraken » : un parcours de montagnes russes sans sol (les trains n’ont pas de plancher). Les passagers sont donc sur un siège, les jambes flottantes dans le vide, maintenus par des harnais. Ils partent à la recherche d’un monstre marin noir sur un parcours de 1 273 mètres, comprenant 7 inversions, un passage dans un tunnel sous le sol, après une descente de 44 mètres. Elles font partie des plus hautes d’Orlando (plus de 45 mètres) et sont à ce jour les plus rapides (104,6 km/h).

– Manta : un parcours de montagnes russes volantes : en position allongée la tête en avant avec les rails dans le dos les passagers ont ainsi l’impression de voler en l’air ou au ras du sol. Le parcours de 1 024 mètres de long est composé d’une montée 42,7 mètres de haut suivie d’une descente de 34,4 mètres !

Et pour ceux qui préfèrent les attractions plus tranquilles :
– « Flamingo Paddle Boat » : une balade sur le grand lac central du parc à bord d’une sorte de « pédalo » en forme de flamand rose.
– « Sky Tower » : une tour d’observation de 122 mètres. Les passagers montent à bord d’une nacelle rotative en bas de la tour pour une élévation le long d’un mat. Une fois en haut, elle fait plusieurs tours à vitesse réduite, pour permettre aux visiteurs d’avoir une vue d’ensemble du parc, ainsi que du centre d’Orlando.

Mais la grande force de « SeaWord », c’est évidemment les spectacles avec les animaux marins. Celui des orques « One Ocean » est sans aucun doute le plus spectaculaire. Les orques effectuent des chorégraphies indiquées par leurs dresseurs qu’ils projettent parfois à près de 10 mètres de hauteur.

Les dauphins sont également de la partie avec « Dolphin Days » (qui a remplacé en mars dernier « Blue Horizons »), un spectacle à la fois acrobatique et pédagogique. Les dauphins effectuent des acrobaties, sautent et s’amusent au milieu des bassins avec les dresseurs qui expliquent leurs comportements aux spectateurs et mettent l’accent sur la façon dont sauver et protéger les animaux.

Parmi les aquariums et les exposions, on peut noter :

SeaWorld Florida
Shark Encounter (Crédits photos : Flickr)

– « Shark Encounter » : un tunnel sous-marin d’observation de plus de 20 mètres où les visiteurs peuvent découvrir quelques spécimens parmi les plus dangereux des mers comme des anguilles, des barracudas, des poissons venimeux et bien sûr des requins !
– « Wild Arctic (habitat) » : une exploration de l’antarctique à travers une séance de cinéma dynamique dans une cabine montée sur vérins qui simule un voyage mouvementé au-dessus de la banquise, jusqu’à une station de recherche en plein cœur de l’Arctique. Ensuite les visiteurs se dirigent vers un espace extérieur où des ours blancs, des bélugas, des morses et des éléphants de mer évoluent en semi-liberté dans un décor de base de recherche au milieu de l’océan Arctique.

– « Conservation Pelican » : une zone qui regroupe des Pélicans sauvés par le programme « Animal Rescue & Rehab » du parc et qui en raison de leurs graves blessures ne peuvent être remis tout de suite dans la nature.

Depuis 2018, « SeaWorld » propose une nouvelle attraction : « Infinity Falls ». Il s’agit d’embarquer à bord d’un radeau sur la rivière « SeaWorld Infinity Falls » pour un voyage de découverte de la rivière, de ses cascades et de ses rapides, de la jungle et d’anciennes civilisations.


Adresse de SeaWorld :
7007 Sea World Dr – Orlando, FL 32821, États-Unis
Tel. : +1 407 545 555

Pour accéder au plan de « SeaWorld »

Pour en savoir plus sur « SeaWorld » (attractions, horaires, billets…), cliquez ici


Important à savoir :

SeaWorld possède deux autres parcs au même endroit (et il y a des réductions pour les visites en commun) :

Aquatica : un parc avec 36 toboggans géants pour des sensations fortes (et humides !). cliquez pour lire
Discovery Cove propose des interactions avec les animaux (dauphins, raies, promenade sous-marine en scaphandrier etc…) cliquez pour lire


Nos autres pages :

– Visiter Orlando
Guide des parcs d’attractions d’Orlando
Guide de la Floride

Vidéos sur SeaWorld Orlando :



Galerie photo de SeaWorld Orlando :

Danielle Waton

Bouton retour en haut de la page