Visiter Fort Caroline à Jacksonville : les Français avaient érigés le premier fort sur le territoire des futurs USA !

Il ne s’agit pas de la plus grande attraction de Floride, loin de là, mais cette reconstitution du fort est chère aux francophones et au cœur des floridiens : A Jacksonville tout le monde connaît le site et son histoire. 


Voir aussi nos pages :

Fort Caroline fait partie de la majestueuse Timucuan Preserve, une réserve naturelle avec notamment des plages époustouflantes (cliquez pour voir notre page principale sur la Timucuan).

Notre guide de Jacksonville est ici


Le débarquement de Jean Ribault peint par Lee Adams
Le débarquement de Jean Ribault peint par Lee Adams
René de Laudonnière
René de Laudonnière

Le Français René Goulaine de Laudonnière avait établi à cet endroit la première habitation européenne en 1564, au bord du fleuve St John, emmené par la flotte de navires de Jean Ribault. Le 20 septembre 1565, les Espagnols qui contrôlaient le reste de la Floride attaquèrent le fort et tuèrent tous les Français, exceptés quelques rares catholiques. Caroline fut alors rebaptisée Fort « San Mateo ». Deux ans plus tard, les Français revinrent et ne laissèrent pas de survivants. Mais c’était juste une vengeance : ils ne décolonisèrent pas la Floride.

Sur le site du fameux fort, sont conservées à la fois la mémoire des colons français, mais aussi l’histoire de leurs contacts avec les Indiens, puisque les Français furent les premiers européens à vivre avec eux. Le site de Fort Caroline (dédié au roi Charles IX), comprend également un centre écologique. S’ils avaient un fort et des navires armés, les colons avaient construits des habitations à l’extérieur du fort, et ils vivaient en harmonie avec les autochtones : ils n’étaient pas des guerriers, mais des huguenots : les protestants français qui souhaitaient simplement vivre leur religion librement dans le Nouveau Monde.

L’endroit est majestueux et il est classé « monument national » par les Etats-Unis. Il fait partie du parc national de la Timucuan Preserve, qui protège les marais de Jacksonville. Nous avons un guide complet sur la partie nord de ce parc (au nord de la St Johns River) qui se trouve ici. Nous avons détaché cette partie sur Fort Caroline est émotionnellement importante ici.

Le fort est tout petit, mais le site est vraiment beau. Non seulement le chemin d’accès au fort est sublime, mais il y a une boucle encore plus belle dans la forêt entre le parking et le fort. Ca prend environ 45 minutes à arpenter et c’est vraiment à ne pas manquer.

Fort Caroline :

12713 Fort Caroline Road – Jacksonville – (904) 641-7155 –

Site internet du fort : www.nps.gov/foca

Liens :

Nous avons publié un roman historique gratuit en plusieurs parties sur le sujet

L’histoire de la Floride française en vidéo

Du matériel de Fort Caroline retrouvés sur une épave à Cap Canaveral

Jacksonville : Jean Ribault survit à la cancel culture !


– Photos du nature trail :

Ribault Monument

A deux minutes de route de Fort Caroline, une colonne a été dressée, semblable à celle que Jean Ribault avait placé, ornée des armes de France, au dessus de la St Johns River. Elle avait vocation de rappeler aux étrangers qui s’aventuraient sur le fleuve géant, que La Floride était une possession de la couronne de France. Se rappeler le débarquement de Jean Ribault, comme celui de Christophe Colomb ou de Juan Ponce de Leon quelques années avant, c’est se replacer dans les pas des géants.

Theodore Roosevelt Area

Une autre occasion de visiter les délicieux marécages de la Timucuan, juste de l’autre côté de la route d’accès à la Caroline. On trouve pas ça vraiment adapté aux marches courtes, à part si vous voulez absolument suivre le Spanish Pond Trail, là où les troupes de Menendez ont traversé les marécages avant de venir massacrer les Frenchies.


PUBLICITE :

VALERIE Y. DUANE-DRAY avocate en Floride

Bouton retour en haut de la page