Actualités à Miami et en FlorideNews Politique

Consulaire de Floride : le duo Bondrille-Gault largement élu. Brion et Pallez emportent les 2 autres sièges

Les quatre « conseillers des Français de l’Etranger » élus au consulat de Miami étaient renouvelés par cette élection. Les électeurs votaient depuis le 21 mai. Les élus sont Franck Bondrille et Axelle Gault (tous deux sur la liste ASFE), Jacques Brion et Laure Pallez. Les conseillers consulaires représentent les Français de Floride et des îles qui dépendent du consulat, et ils participent à différentes commissions avec le consul.


– Les scores sont à la fin de cet article –


Franck Bondrille gagne un tiers des voix !

Sur 1205 électeurs qui ont déposé un bulletin, 401 ont voté pour la liste de Franck Bondrille, le candidat ASFE (Alliance Solidaire des Français de l’Etranger). Franck était arrivé en deuxième position il y a 7 ans, et cette fois, ainsi, il écrase tout sur son passage, cumulant une réelle popularité avec une campagne électorale extrêmement énergique. Et c’est ce qui a vraiment fait la différence, car la popularité seule n’était suffisante pour aucune des listes ayant concouru. L’organisation de la liste Bondrille n’a laissé aucune chance au hasard, et permet ainsi de remporter un deuxième siège, pour celle qui figurait en seconde position, Axelle Gault. Bien connue à Orlando, Axelle est la fondatrice des « Samedis Français » (cours de français le samedi pour les enfants).

Franck est chef d’entreprise dans le domaine du tourisme, et très impliqué dans la vie locale (il organise quasiment tous les spectacles d’artistes français venant à Miami ; il est président du Lycée Franco-Américaine où il est même entraîneur (bénévole) de football !).

De gauche à droite : Sophie Rindler, Christian Guérin, Laurence Pons, Franck Bondrille, Axelle Gault, Stéphane Barraqué, Patrick Gimenez
La liste Bondrille avec de gauche à droite : Sophie Rindler, Christian Guérin, Laurence Pons, Franck Bondrille, Axelle Gault, Stéphane Barraqué, Patrick Gimenez

« Je suis honoré d’avoir été réélu avec le soutien d’un tiers des électeurs et le double des voix exprimées par rapport à 2014. Je félicite toutes les listes et candidats qui on su mobiliser une participation en hausse de 50% ce qui confirme l’intérêt de notre rôle et des attentes de nos concitoyens expatriés que je soutiendrai par l’action quotidienne et engagée de mon équipe.  Nous sommes partis en campagne il y a 2 ans avec mon équipe dans le but d’obtenir 2 sièges, d’où l’idée d’un binôme homme-femme Miami-Orlando. Nous sommes très heureux d’offrir un élu pour Orlando et sa région. Je suis très fier du travail de mon équipe et de la campagne qui a été très fair play avec des candidats ayant chacun leurs qualités. Je suis content de retrouver Jacques Brion et je souhaite la bienvenue à Laure Pallez qui, je suis sûr, sera un bon maillon pour notre communauté. Je regrette quand même la non réélection de Xavier Capdevielle qui a toujours été présent et fait du bon travail pour la communauté et je serais très content de l’associer dans de futurs projets pour défendre les intérêts de notre communauté.  Être réélu c’est très bien et encore merci à vous. Le travail pour nous, pour vous, continue. » Franck Bondrille


En deuxième position arrive la liste de Jacques Brion. En 2014 l’ex-président de la FACC-Miami avait terminé premier et très en avance sur les autres, mais il avait à l’époque l’investiture du grand parti de droite (UMP), qui a cette fois été donnée à Xavier Capdevielle (le parti a entre temps changé de nom pour s’appeler « Les Républicains »).

Jacques Brion
Jacques Brion

« Aujourd’hui je veux m’adresser à tous nos compatriotes de la circonscription de Miami et les féliciter pour avoir participé à cet exercice démocratique . Bravo aussi aux 49 candidats des 7 listes pour leur engagement exemplaire au service de la communauté Française . Je me réjouis à l’avance des travaux qu’avec mes 3 collègues, ensemble, nous allons engager dans votre intérêt.

Enfin, je veux vous dire ma reconnaissance pour la confiance que vous m’accordez en renouvelant mon mandat de Conseiller des Français de l’Etranger . C’est pour moi une grande fierté. Je ferai en sorte de m’en montrer digne . »

Jacques Brion


En troisième position on retrouve donc Laure Pallez. Elle était la seule candidate de gauche (Français du monde-ADFE) et il n’est en conséquence pas du tout étonnant qu’elle ait un score entre 10% et 20% : la majorité des Français de Floride ne sont pas de gauche, mais il y a toujours un électorat bien réel. La prochaine étape, pour Laure, c’est désormais l’investiture du Parti Socialiste à la Sénatoriale. Elle y est en compétition (pour l’investiture) avec une certaine… Ségolène Royal. Le challenge paraît assez élevé, mais il est à la porté de Laure Pallez. Si elle n’avait pas été élue conseillère, ç’aurait été beaucoup plus difficile pour elle. Autant dire qu’elle avait beaucoup à perdre et que sa campagne a été soutenue par une grande motivation.

Laure Pallez est conseillère en affaires économiques à l’ambassade de France à Washington. Elle avait déjà été élue conseillère consulaire en 2014, mais… à Shanghai.

Laure Pallez
Laure Pallez

« Je suis très honorée de la confiance accordée par les Françaises et Français de Floride pour les représenter. Je remercie mes colistiers qui ont été formidables, les femmes et hommes qui ont soutenu notre liste et les électeurs qui ont fait le choix de l’écologie et du combat contre les inégalités. Je me réjouis de travailler avec Madame Gault, Messieurs Bondrille et Brion. » Laure Pallez


Xavier Capdevielle
Xavier Capdevielle

La victoire de Franck Bondrille n’est une surprise que par son ampleur (beaucoup l’avaient vu arriver). La deuxième grande surprise, c’est la défaite de Xavier Capdevielle. il termine quatrième, à seulement 10 voix derrière Laure Pallez. Comme dit en introduction, la popularité n’a pas vraiment joué dans cette campagne électorale. Même avec l’appui des Républicains, ça aura été trop juste : seule une bonne campagne permettait la qualification. Or Xavier Capdevielle a joué de malchance : après avoir attrapé la covid il a été hospitalisé fin mars, et il était fortement diminué depuis lors. Il s’est bien remis ces deux dernières semaines… mais il n’a pas réellement pu faire campagne. Cette défaite n’est pas méritée, car Xavier, souvent surnommé « le maire des Français de Miami », s’était bien dépensé durant ses sept années de conseiller consulaire, à l’instar de ses deux collègues Bondrille et Brion.


Elections consulaires françaises : il y aura une liste de candidats de Floride Centrale emmenée par Olivier Monard
Elections consulaires françaises : il y aura une liste de candidats de Floride Centrale emmenée par Olivier Monard

Olivier Monard réalise un très bon score avec 106 voix dans la région d’Orlando. Sa candidature était certainement très utile, mais le fait que tout le monde sur sa liste soit de Floride centrale aura certainement limité ses chances. S’il avait eu un numéro deux résidant à Miami sur sa liste… il aurait probablement été élu.

Français de Floride : présentation de la liste de Cindy Ruffino pour les élections consulaires
Français de Floride : présentation de la liste de Cindy Ruffino pour les élections consulaires

Il ne semble pas que Cindy Ruffino, candidate soutenue par LREM et le MoDem, ait vraiment fait campagne. Elle arrive en sixième position avec 65 voix, et c’est très faible pour une candidate soutenue par le parti présidentiel. C’était la première fois que Cindy était candidate, donc les interrogations doivent surtout se porter vers En Marche. Pourquoi ?

Le faible score de LREM est à mettre en perspective de l’absence d’un candidat RN pour cette élection: les deux principaux partis français sont absent du paysage chez les expats’ de Floride.

Amandine Lesage
Elections consulaires françaises : une liste à Tampa, conduite par Amandine Lesage

Si En Marche fait du sur place, « Nouvelle Vague » a pour sa part un peu pris l’eau ! De même que la candidature d’Olivier Monard à Orlando, celle d’Amandine Lesage à Tampa Bay était sans doute un peu trop restreinte à un espace géographique où, certes, il y a des Français, mais visiblement pas en nombre suffisant pour obtenir un des quatre élus consulaires.

En synthèse : il y a désormais deux femmes et deux hommes élus, soit une femme de plus qu’avant. Il n’y a étonnamment plus aucun élu résident de Miami-Dade parmi les élus, mais un sur Broward, un sur Jupiter, une à Orlando, et une à Washington, DC.

Même s’ils sont de sensibilités très différente, et avec des colistiers qui ne sont pas forcément engagés dans un parti, Franck Bondrille, Jacques Brion et Xavier Capdevielle sont passés ces dernières années à l’UMP ou à LR. Ca démontre à la fois une force (les deux tiers des voix réalisés par leurs trois listes), mais aussi des divisions, puisqu’il y avait trois listes différentes. Voilà pour nos analyses : prochaine élection consulaire dans 5 ans !

Les résultats de l’élection consulaire de Miami :

ELECTEURS INSCRITS : 9217

VOTANTS : 1228

Bulletins blancs : 23. Bulletins nuls : 3.

TOTAL EXPRIMES : 1202.


– Liste Franck Bondrille : 401 voix (33,36%).

– Liste Jacques Brion : 212 (17,64%).

– Liste Laure Pallez : 191 (15,89%).

– Liste Xavier Capdevielle (LR) : 181 (15,06%).

– Liste Olivier Monard : 106 (8,82%).

– Liste Cindy Ruffino (LREM-Modem) : 65 (5,41%).

– Liste Amandine Lesage : 46 (3,83%)

Sont élus : Franck Bondrille, Axelle Gault, Jacques Brion, Laure Pallez.


PUBLICITE :

Pascale Durand Agent Immobilier à Sarasota, Tampa et St Petersburg

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page