Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNews Etats-Unis

Les infos en bref du Courrier des Amériques pour le mois de Septembre 2021

Voici quelques infos importantes sur la vie aux Etats-Unis pour ce mois de septembre 2021. 


Covid et voyages

Vaccination

Les Etats-Unis ont dépassé le 10 août les 50% de citoyens pleinement vaccinés. Mais, alors que la prouesse industrielle américaine avait surpris la planète par la rapidité de la mise en place de la vaccination, désormais….  ça n’augmente plus très vite.  Des pays qui ne produisent pas de vaccin ont rattrapé et dépassé les USA. La France était le 15 août à 52,2% de « pleinement » vaccinés, et le Canada à 63,9%.

Canada :

Le Canada a rouvert ses frontières aux Américains (vaccinés) le 9 août, et le fera pour les autres le 9 septembre.

France :

Le gouvernement a rouvert ses frontières le 9 juin en précisant notamment qu’il le faisait pour accueillir (entre autres) des touristes américains. On n’avait rien dit à l’époque pour ne pas désespérer qui que ce soit, mais, le 9 juin est une date à laquelle les Américains ont déjà, depuis longtemps, choisi leur destination de vacances, puisque les vacances scolaires ‘not pas les mêmes dates qu’en France : elles étaient déjà commencées depuis 9 jours…. Les potentiels touristes américains auront pu aussi se demander s’ils avaient plutôt envie de passer leurs vacances d’été dans un pays d’Europe avec couvre-feu, ou dans un pays d’Europe avec des projets de « pass sanitaire ».

A propos de « pass sanitaire », le gouvernement français a mis en place une plateforme sur laquelle les Français des USA et Canada peuvent en obtenir un pour leurs séjours en France.

Etats-Unis :

De leur côté les autorités américaines ont continué de faire évoluer leur niveau de sécurité, déconseillant par moments à leurs ressortissants de se rendre en Europe, mais les avions circulent tout de même.

Les Etats-Unis n’ont toujours pas rouvert leur frontière aérienne aux Européens, ni leur frontière terrestre avec le Canada, même s’ils ont indiqué dans le courant de l’été aux agences de presse qu’ils allaient le faire. Le variant Delta aura certainement freiné les volontés. Comme nous le fait remarquer un observateur « le gouvernement Biden a été élu avec la promesse de durcir la lutte contre la pandémie, or cette fermeture de frontières est la seule mesure fédérale en place. » Il y a peut-être une logique politique à laisser les frontières fermées mais, comme nous l’avons expliqué à plusieurs reprises, il n’y a aucune raison médicale ou scientifique. Au contraire, les voyageurs malades sont dépistés, alors que les autres ne le sont pas forcément.


« C’est la fin de l’affirmative action »

En tout cas c’est le titre de l’article d’Adam Harris dans le numéro de septembre du mensuel The Atlantic. Si la vague « woke » a – comme on l’a expliqué – provoqué un accroissement de quotas dans certains écoles et facultés américaines, néanmoins, pour Harris, la tendance est à la baisse depuis la création de la « discrimination positive ». « Près de la moitié des étudiants diplômés du secondaire du Mississippi sont Noirs, mais en 2019, les étudiants noirs ne représentaient que 10% de la classe de première année de l’Université du Mississippi. La part des étudiants noirs y a régulièrement diminué depuis 2012. En Alabama, un tiers des étudiants diplômés du secondaire sont Noirs, mais en 2019, seulement 5 % du corps étudiant de l’Université d’Auburn, l’une des principales institutions publiques de l’État, étaient Noirs. Alors que le nombre total d’inscriptions a augmenté de plusieurs milliers, Auburn compte désormais moins d’étudiants noirs qu’en 2002.

Au cours des deux dernières décennies, le pourcentage d’étudiants noirs a chuté à près de 60% des «101 collèges et universités publics les plus sélectifs», selon un rapport de l’association à but non lucratif Education Trust.


Vers une augmentation des salaires ?

Ce serait une bonne nouvelle vu que, d’un autre côté, le coût de la vie est en hausse depuis le début de la pandémie. Time Magazine du 2 août publie trois articles assez positif sur les conditions de travail et de salaires aux USA. On peut y lire  : « Certaines des plus grandes entreprises d’aujourd’hui annoncent d’importantes augmentations des salaires et des avantages sociaux pour attirer les travailleurs et réduire le roulement du personnel. (…)

Il s’agit d’un renversement par rapport à ce que la plupart des employeurs ont fait au cours des dernières décennies : réduire les prestations et imposer davantage de responsabilités financières aux travailleurs. Mais à mesure que l’Amérique vieillit, de nombreuses entreprises se rendent compte qu’une grande partie de leurs employés vont bientôt prendre leur retraite et qu’elles pourraient ne pas être en mesure de trouver suffisamment de personnes pour les remplacer. Le taux de retraite des baby-boomers a grimpé en flèche pendant la pandémie. (…)

L’efficacité accrue des travailleurs joue déjà sur le marché du travail. Les salaires ont augmenté pendant trois mois consécutifs, selon le dernier rapport sur l’emploi. »

A noter tout de même que beaucoup d’entreprises ont dû augmenter les salaires pour attirer des travailleurs qui, durant la crise de la covid, préféraient pour certains être au chômage, vu le montant et la longueur inhabituels des indemnités. Pour le moment, la tendance dans les pays occidentaux n’a pas vraiment été améliorée par la crise de la covid (c’est le moins qu’on puisse dire !).


Gouvernatoriales de New-York

Le gouverneur Andrew Cuomo a dû démissionner en août. Il ne sera pas candidat le 8 novembre 2022. Cuomo est remplacé par Kathy Hochul qui est également Démocrate et a fait savoir qu’elle comptait se présenter. Elle a un peu plus d’un an pour se créer une popularité, car les candidats potentiels ne manquent pas dans son parti, comme l’actuel maire de New-York, Bill De Blasio.


HEAT WAVE

Une vague de chaleur a frappé cet été l’ouest des Etats-Unis, avec des conséquences tristement habituelles en Californie (des incendies gigantesques), mais beaucoup plus surprenantes dans les autres Etats de la région. Le 10 août le lac Powell (réservoir artificiel dans l’Utah) était à 32% de sa capacité, soit son plus faible niveau depuis sa création en 1969. Des touristes en profitent même pour visiter des vallées habituellement enfouis sous les eaux !


FACC USA

Les 18 chambres de commerce franco-américaines des Etats-Unis lancent leur premier « business summit », baptisé « Continuum ’21 » les 21 et 22 septembre prochains. Il proposera dix discussions, avec plus de 40 professionnels importants, de France ou des Etats-Unis, qui évoqueront ainsi un grand nombre de sujets intéressants pour les chefs d’entreprises qui travaillent aux Etats-Unis ou avec les USA. C’est 25$ pour les membres des FACC ou 50$ pour les non-membres. Voir ici


Toutes les routes mènent à Mar-a-Lago

Vanity Fair publie dans son numéro de septembre un portrait à charge de l’univers de Palm Beach, extrêmement cynique, c’est à dire à la fois humoristiquement réussi et en même temps politiquement nauséabond (le cynisme et la politique font rarement bon ménage). Le titre de l’article : « Comment Roger Stone a aidé la Floride a devenir un parangon de la droite américaine ». Joe Hagen y décrit la manière dont certains pontes du conservatisme américain ont débarqué en Floride dans le sillage de Trump, dont la moitié de Fox News (de Sean Hannity à Laura Ingraham en passant par Tucker Carlson).

De facto, c’est vrai, un ensemble de courtisans conservateurs s’est créé autour de Mar-a-Lago, la résidence de Trump, formé à la fois de journalistes et intellectuels de droite, mais aussi de personnes nettement moins pertinentes que les précédentes. Pas difficile (comme partout) d’y trouver quelques complotistes, et donc Joe Hagan, l’auteur de cet article, ne s’en est pas privé…

Autre sujet (mais qui éclaire l’angle du précédent), plus loin dans le magasine, on trouve un article titré « The ignominous story of Rudy Giuliani and 9/11 comes full circle » (l’histoire ignoble de Rudy Giuliani et du 11 septembre boucle la boucle). Pour mémoire, Giuliani (qui soutient Trump) était maire de New-York le 11 septembre et jusqu’à maintenant son action en avait fait un « héros de l’Amérique ». Mais non, la meilleure manière que Vanity Fair a trouvé pour honorer la mémoire des 2996 morts du World Trade Center… c’est d’essayer de publier un article à charge contre Giuliani…


En cas de loyer impayé en Floride

Comme nous le disons dans notre article sur l’immobilier en début de journal, les expulsions sont toujours interdites et donc un certain nombre de propriétaires se retrouvent avec des loyers impayés. En Floride un programme d’assistance financière a été ouvert par le gouvernement fin d’aider les locataires et les propriétaires : www.ourflorida.com


Que se passe-t-il à Cuba ?

Les manifestations du mois de juillet ont été très importantes. Il va falloir voir si elles s’inscrivent dans la durée. Le président Miguel Díaz-Canel a fait fermer les réseaux sociaux (auxquels peu de Cubains ont de toute façon accès vu le prix d’internet sur l’île), mais il ne semble pas plus craint que respecté : deux sentiments qui prévalaient quand Fidel Castro sifflait autrefois la fin des contestations. Le rapport de force semble différent, et le futur est loin d’être facile à écrire.


HAÏTI

L’île vit de nouveau une situation dramatique, avec l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet à son domicile. La nouvelle élection présidentielle doit se tenir les 7 novembre, et le second tour le 23 janvier. C’est le premier ministre Ariel Henry qui assure la transition. Soignée à Miami, l’épouse du président Moïse a survécu à l’attaque.

Le 14 août un important séisme a provoqué la mort de près de 2000 personnes, et 10000 blessés (bilan provisoire à l’heure où nous écrivons ces lignes). Il est possible de prendre contact avec les associations afin d’aider financièrement.


PUBLICITE :

Scl Bouchard

Scl Bouchard

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page