Tout savoir sur les Navajos, leur réserve, leurs arts et leurs sites prestigieux

Voici notre guide de la réserve Navajo : tout ce qu’il faut savoir pour visiter les indiens navajos et leurs prestigieux sites dans l’ouest américain.

Les Navajos sont un « sous-groupe » des Apaches. Pas très amis avec les Espagnols et les Mexicains, ils leur empruntèrent toutefois l’élevage de chevaux, de moutons et de chèvres qui sera une composante importante de leur économie, d’autant que leurs terres étaient assez pauvres. C’est la raison pour laquelle il n’y eut pas de tentatives de conquêtes de la part des Européens. Après, toutefois, quelques décennies d’escarmouches avec les troupes américaines, en 1863 le général Kit Carson entrepris de très importantes destructions de cultures et de villages. Il déporta 10 000 « indiens » vers le Nouveau-Mexique durant « La Longue Marche », mais 2000 d’entre eux périrent en route. Depuis lors, la situation est plus calme.


Voir aussi nos pages sur les environs :

Les 15 plus beaux parcs nationaux à visiter dans l’ouest américain

Le parfait road trip en Arizona et Utah

Guide du Grand Canyon

Visiter le beau site de The Wave en Arizona

Guide de la Route 66

Menu de notre guide complet des Etats-Unis


Il y a aujourd’hui 250000 navajos répartis dans une cinquantaine de différents groupes. Ils parlent la langue navajo, celle qui aida les Américains à coder leurs communications durant la Seconde Guerre Mondiale. Entre autres particularités, les navajos n’ont pas le droit de se marier avec un(e) membre de leur propre groupe. Beaucoup vivent toujours dans des Hogans (constructions circulaires en bois, recouvertes de terre). Les touristes apprécient également de pouvoir y dormir dans certains villages, et d’acheter l’artisanat navajo : bijoux de cuivre, couvertures aux motifs géométriques et aux teintes vives, dessins colorés sur ardoises… Il faut dire que leurs sites géographiques sont extrêmement prestigieux : Monument Valley, Canyon de Chelly, Antilope Canyon etc… Leur réserve est la plus grande des Etats-Unis, aux confins de quatre Etats : Arizona, Utah, Colorado, et Nouveau-Mexique.

Visiter la réserve navajo.
Visiter la réserve navajo. Crédit photo : AbsconditumEtIncognitum CC BY-SA 4.0

Les navajos réalisent également des incroyables peintures sur sable éphémères. Au niveau économique ils touchent aussi d’importantes compensations fédérales pour l’exploitation de gaz, de pétrole et de bois.

La capitale de la réserve Navajo est Window Rock (3000 habitants), dans l’est de l’Arizona, qui comprend musées etc…

Leur culture est remplie d’histoires singulières et de croyances religieuses. Comme les Mayas, les Navajos pensent que le premier homme et la première femme ont été créés à partir d’épis de maïs. La Femme Araignée est l’une de leurs principales divinité. Elle vit dans le Canyon de Chelly.

Sur le tourisme dans la Navajo Nation, lire : www.visitarizona.com/places/american-indian/navajo-nation/

Pour dormir sous un hogan : il est possible de le faire par exemple à Monument Valley ou au Canyon de Chelly https://www.discovernavajo.com/stay-in-a-hogan.aspx

Il y a un musée « Explore Navajo » à Tuba City (entre le Grand Canyon et Lake Powell) : www.explore-navajo.edan.io

Les Hopis

La réserve navajo abrite une plus petite réserve en son sein, celle des Hopis, qui font partie du groupe autochtone des Pueblos. Cette réserve n’est pas très loin du Grand Canyon. Les hopis vivent (traditionnellement) dans des mesas.

Site internet des Hopis : www.hopi-nsn.gov


PUBLICITE :

 

Paul A. McKenna Avocat accidents, famille, à Miami et en Floride

Bouton retour en haut de la page