Guide de la Route 66 : le plus célèbre des Road Trips aux Etats-Unis, entre Chicago et Santa Monica !

Comme le dit la chanson : « Get your kicks on Route sixty-six » ! Voici notre guide pour visiter la mythique Route 66, la toute première transcontinentale créée aux Etats-Unis, reliant Chicago (Illinois) à Santa Monica (près de Los Angeles, Californie).

Photo ci-dessus : Le logo peint sur la Route 66 en Arizona. Crédit photo : Shawn Harquail – (CC BY-NC 2.0)

Carte de la route 66

Nos autres guides : 

Voyager aux USACubaYucatanBahamasAntilles Françaises


Immigrer aux USAVivre aux USAInvestir aux USA


La Route 66

Sortez vos bandannas : vous voilà partis à l’assaut de la « Mother Road » (comme l’a surnommée John Steinbeck dans Les Raisins de la Colère). La Route 66 fait 3 665 kilomètres de long. Elle a été commissionnée en 1926, en reliant des bouts de routes préexistant, mais seulement un tiers du trajet était alors goudronné, et il faudra attendre 1937 pour que l’intégralité le soit. Des villes comme Albuquerque n’existeraient pas aujourd’hui si la Route 66 n’avaient pas été créée. Mais dès 1954, le président Eisenhower lance le programme de modernisation des autoroutes américaines, et durant les trente années suivantes, des nouveaux tronçons rendent progressivement obsolètes la Route 66.

Pont Old Chain of Rocks Bridge (Missouri) au-dessus du Mississippi.
Pont Old Chain of Rocks Bridge (Missouri) au-dessus du Mississippi. Crédit photo : cmh2315fl (CC BY-NC 2.0)

Le long de son trajet, des villes deviennent « fantômes », et les motels sont peu à peu classés « vintage ». Et puis un jour les touristes ont trouvé ça charmant. Et la Route 66 est ainsi devenue touristique, sillonnée par les Harley Davidson, les Ford Mustangs décapotées, les camping cars… et Forrest Gump qui l’emprunte en courant).

Baleine géante en béton à Catoosa, près de Tulsa en Oklahoma
Baleine géante en béton à Catoosa, près de Tulsa en Oklahoma. Crédit photo : Ercwttmn / (CC BY-ND 2.0)

COMBIEN DE JOURS POUR FAIRE LA ROUTE 66 ?

Il faut compter deux à six semaines pour faire toute la route. Si vous la faites en deux semaines, ça vous demandera d’aller très vite, de faire de nombreux sacrifices (contourner les centres des villes en empruntant les nouvelles autoroutes) etc.. Sans compter que les villes de départ et d’arrivée, Chicago et Los Angeles ne se visitent pas en trois heures….

Tout le monde s’accorde sur le fait que trois semaines est le délai minimum pour ne pas stresser. Un mois semble un délai très raisonnable. Et, enfin, six semaines est vraiment le rythme idéal.

Ceci dit, vous pouvez très bien ne faire que la moitié de la route… mais vous ne pourrez alors pas dire « je l’ai fait ! ».

Cadillac Ranch à Amarillo au Texas.
Cadillac Ranch à Amarillo au Texas. Crédit photo: Mobilus In Mobili / (CC BY-SA 2.0)

HUIT ETATS A TRAVERSER

Si vous voulez gagner la ligne de départ, elle est signalisée par un panneau au 85 Adams Street, en face de l’Institut d’art de Chicago ! Ensuite, vous partez donc du Nord (très froid en hiver) pour aller vers le sud et l’ouest, en traversant des sites réputés pour leur chaleur estivale.

La route est balisée tout le long, mais comme officiellement elle n’existe plus, vous êtes en fait en parallèle de l’autoroute Interstate I40. Vous traverserez ensuite trois fuseaux horaires et huit Etats : Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona et Californie.

Le centre de Santa Fe, la capitale du Nouveau-Mexique.
Le centre de Santa Fe, la capitale du Nouveau-Mexique. Crédit photo : Kent Kanouse / (CC BY-NC 2.0)

QUE VOIR SUR LA ROUTE 66

Généralement, ceux qui pratiquent la Route 66 sont des fans des routes scéniques et, de facto, l’attraction N°1 de la Route 66… c’est la Route 66 ! Le selfie avec le logo peint sur la route est donc l’attraction n°1, et la route est jalonnée de vieux ponts en métal, de stations services, de magasins, de motels datant, si ce n’est du far-west, au moins du temps des « happy days » ! Ca fait d’ailleurs partie de l’expérience : chaque soir vous dormirez dans un endroit bien prévu à l’avance, et que des générations de « routards » ont apprécié avant vous : un motel des années 1950, un hôtel dans un vieux ranch du Texas, un village de tipi indiens etc…

Restaurant à Santa Rosa (Nouveau-Mexique) sur la Route 66.
Restaurant à Santa Rosa (Nouveau-Mexique) sur la Route 66. Crédit photo : Thomas Hawk / (CC BY-NC 2.0)

Aux extrémités de la Route 66, Chicago et Los Angeles sont des villes géantes et remplies d’intérêts : à vous de savoir si vous voulez les visiter en même temps, ou bien une autre fois. Vous traverserez d’autres grandes villes, comme Saint-Louis, Oklahoma City ou Albuquerque, des réserves indiennes, des grands espaces, des déserts, sans oublier le clou du spectacle : le Grand Canyon. (Beaucoup vont également s’écarter de la route pour aller visiter Monument Valley qui est à 3h40 au nord, et certains en profitent pour faire une incartade à Las Vegas et à Death Valley.

Winslow en Arizona.
Winslow en Arizona. Crédit photo : Rodrigo Paredes
(CC BY 2.0)

L’Oklahoma compte les réserves de 67 tribus indiennes (même si vous en recroiserez d’autres par la suite).

Texas : des plaines et des ranchs au programme. Adrian est le point de mi-parcours de la Route 66.

Au Nouveau-Mexique il y a deux variantes à la Route 66 : passer par Santa Fe ou par Albuquerque. Santa Fe est réputée pour son architecture coloniale espagnole (mais Albuquerque aussi !). Près de Santa Fe on peut y visiter le parc historique de Pecos Santa Rosa se trouve un Route 66 Auto Museum. Madrid est un ancien village fantôme colonisé par les artistes.

Sandia Park, se trouve le plus long téléphérique au monde (4 300 mètres) qui vous permet d’accéder au sommet des Sandia mountains.

Gallup est un bon point de départ pour partir visiter les grands parcs de l’Utaj et de l’Arizona : Monument Valley, Le Canyon de Chelly, Antelope Canyon, Le lac Powell, et éventuellement Zion et Brice Canyon : regardez notre page : Le parfait road trip dans les grands parcs de l’Utah et de l’Arizona

Petrified Forest National Park, en Arizona.
Petrified Forest National Park, en Arizona. Crédit photo : Mobilus In Mobili / C BY-SA 2.0)

– En Arizona il faut s’arrêter voir la forêt pétrifiée, mais aussi par exemple dans les vieux villages de Williams, Seligman ou l’ancienne « ville » fantôme de Oatman dans son décors de montagnes western.

John Wayne dans "The Searchers" de John Ford.John Wayne dans "The Searchers" de John Ford.
John Wayne à Monument Valley (dans « The Searchers » de John Ford).

– En Californie vous traverserez le désert de Mojave. Près de Bartow, vous vous arrêterez déjeuner au célèbre Bagdad Café où a été tourné le film du même nom, et vous visiterez le musée de la Route 66 de Victorville. Enfin vous irez plonger dans les eaux bleues du Pacifique (ou louer une planche de surf), après avoir fait le selfie devant le panneau de fin de la route 66, près du Pier, la jetée de Santa-Monica.

La Main Street de Seligman (Arizona).
La Main Street de Seligman (Arizona). Crédit photo : Gordon Ednie / (CC BY-NC-ND 2.0)

Colonial Motel à Gallup en Californie.
Colonial Motel à Gallup en Californie. Crédit photo : Thomas Hawk / (CC BY-NC 2.0)
Conseils :

L’été c’est un four (printemps et automne sont plus agréables). Louez un SUV confortable, d’autant que vous aurez à traverser quelques pistes. Dans tous les cas assurez vous d’avoir une roue de secours et le matériel pour la changer.

Port du casque :

Les lois peuvent avoir changé depuis la rédaction de cet article :

Illinois : Le casque n’est pas du tout obligatoire.

Missouri, Californie : Casque obligatoire.

Oklahoma, Kansas, Arizona Nouveau-Mexique, : Casque est obligatoire pour les moins de 18 ans.

Texas : Casque obligatoire pour les -21 ans. Les motards plus âgés doivent souscrire une assurance complémentaire de $10000 (pour les frais médicaux) s’ils désirent conduire sans casque.

Le fameux "Forrest Gump Point" de Monument Valley, dans l'Utah (là où Forrest décide d'arrêter de courir).
Le fameux « Forrest Gump Point » de Monument Valley, dans l’Utah (là où Forrest décide d’arrêter de courir). Crédit photo : Chao Yen / (CC BY-ND 2.0)

Ressources :

Vous trouverez des tas de livres, cartes, applications vous permettant de ne pas vous tromper dans les embranchements, et de ne pas manquer tous les endroits à voir.

– Site en français spécialisé : www.laroute66.com

– Groupe Facebook en français des fans de la Route 66 : www.facebook.com/groups/1500571313338498/

Bagdad Cafe à Newberry Springs (Californie).
Bagdad Cafe à Newberry Springs (Californie). Crédit photo : Steve Walser / (CC BY-NC-ND 2.0)

Pour louer une voiture, sur le site de location vous cochez la case « one way » pour signifier que vous louez la voiture en « drop off » : vous ne la ramènerez pas à son point de départ. Nous vous laissons comparer vous même, mais la compagnie la plus connue aux USA est Hertz.  

Le Wayside Cafe à Essex en Californie
Le Wayside Cafe à Essex en Californie. Crédit photo : thelostadventure/ (CC BY-NC-ND 2.0)

Pour louer une moto, vous avez les sites internet (en français) :

Eagle Rider : www.eaglerider.com/location-moto/location-moto

Harley Davidson : www.harley-davidson.com/fr/fr/rent-a-bike.html


Articles utiles :

Conduire une voiture ou une moto aux Etats-Unis

 Tout savoir sur l’assurance automobile aux USA

– Liste des assureurs francophones aux Etats-Unis (et POUR ALLER aux USA)

Voir notre page sur le camping aux USA

Les 15 plus beaux parcs américains

Le parfait road trip dans les parcs de l’Utah et de l’Arizona

 

Nos autres guides : 

Voyager aux USACubaYucatanBahamasAntilles Françaises

Immigrer aux USAVivre aux USAInvestir aux USA



La fin de la Route 66 au pier (jetée) de Santa Monica, en Californie.

La fin de la Route 66 au pier (jetée) de Santa Monica, en Californie. Crédit photo : Steve Walser / (CC BY-NC-ND 2.0)

Bouton retour en haut de la page
Fermer