Les montagnes et la côte nord de la République Dominicaine

Il y a tellement de choses à voir en République Dominicaine que les montagnes ne sont pas forcément les endroits les plus fréquentés. Et pourtant… elles sont omniprésentes et enrobent bien des charmes. Il y a une chaîne de montagne au sud, une au centre, et une au nord, séparées les unes des autres par des vallées. Précision : vous pouvez rester un ou deux mois dans la région nord sans arrêter de vous émerveiller… nous vous donnons ici les points essentiels uniquement. Suivez le guide de voyage !!


Notre carte des principaux endroits touristiques à visiter absolument en République Dominicaine :


Voir aussi :

– Notre Guide complet de la République Dominicaine

– Guide de Saint Domingue (capitale de la République Dominicaine)

– Guide de Punta Cana et de sa zone touristique

Guide de Samana (péninsule au nord-est)

Voir aussi nos guides :

–  Etats-Unis – Cuba – Bahamas – Yucatan et Q-Roo (Mexique) – Les Antilles Françaises – La Floride


Le nord de la RepDom et sa Cordillera Septentrional

Cette cordillère longe la côte nord, et les vallées donnent tout leur charme aux plages et aux ports. La grande ville du nord est Santiago de Los Caballeros, qui est la deuxième plus grande du pays, après Saint-Domingue. On y trouve de nombreux artistes, et elle est au carrefour pour se rendre dans les montagnes centrales, ou bien sur la sur la côte. Là, les plages sont à peu près partout à couper le souffle. Et puisqu’il faut faire un choix, nous placerons dans la catégorie « incontournable » :

Région de Puerto Plata

Autour de la ville de Puerto Plata, vous êtes sans nul doute dans l’une des plus belles parties de la République Dominicaine. Christophe Colomb a ainsi nommé le site « le port d’argent » après avoir vu des reflets d’or dans les nuages… Il y fit construire le premier village, la première église… C’est surtout la nature qui y est à couper le souffle, mais aussi ses vestiges coloniaux, comme dans la capitale régionale :

SAN FELIPE DE PUERTO PLATA

C’est la grande ville de bord de mer (qui donne son nom à la région et que tout le monde appelle de la même manière : « Puerto Plata »). Elle comprend un très grand nombre de maisons victoriennes, une forteresse de 1577… C’est vraiment beau, ça a un charme très spécial, et chacun aime s’y promener ! Les plages sont saisissantes, y compris dans la ville. On y visite la cathédrale San Felipe, et la forteresse qui s’appelle… San Felipe !

L’une des principales attractions, c’est le téléphérique qui vous emmène à 800 mètres de hauteur jusqu’au joli parc Isabel de Torres dominé par la statue du Christ Rédempteur (comme à Rio de Janeiro).

CHUTES DE DAMAJAGUA

C’est à quelques kilomètres dans les collines de l’arrière pays… Et on peut y nager et plonger ! www.27charcos.com

Chutes de Damajagua
Chutes de Damajagua (crédit photo : Dominican Republic Ministry of Tourism)

LA ISABELLA

La Isabella
La Isabella (crédit photo : Dominican Republic Ministry of Tourism)

Ce village (près de Villa Isabella) fût la première colonie européenne dans les Amériques, fondé en décembre 1493 par Christophe Colomb durant son second voyage. Les rêves d’or étaient déjà là pour Colomb. Et La Isabella en paya le prix fort : ouragan en 1494 et 1495, esclavage, mutinerie, famine, révoltes… en 1496 Colomb abandonne déjà cette première colonie pour aller fonder Saint-Domingue. Le site de La Isabella reste néanmoins dans l’histoire comme la prestigieuse et périlleuse « première ville des Amériques », et il comporte un musée, des reconstitutions, et même le premier cimetière.

Site internet

PLAYA PUNTA RUCIA

Playa Punta Rucia
Playa Punta Rucia (crédit photo : Dominican Republic Ministry of Tourism)

Un peu à l’ouest, Punta Rucia est une autre plage à couper le souffle, entourée d’un lagon, de mangroves, de montagnes. Cinq étoiles !!

SOSUA

Sosua
Sosua. (crédit photo : Dominican Republic Ministry of Tourism)

Encore une ville à couper le souffle. Elle est aussi fréquentée pour ses fonds sous-marins, car elle comporte plusieurs récifs. Il y a un Mundo King Art Museum (art caribéen) et un musée de la communauté juive. A noter que Sosua est la destination n°1 du tourisme sexuel en République Dominicaine. Ce n’est pas toujours dérangeant pour les touristes… mais en tout cas les propositions tarifées sont quelque chose de courant à cet endroit.

CABARETE

C’est juste à côté de Sosúa, et c’est réputé pour les sports aquatiques et d’aventure.

IMBERT ET RIO SAN JUAN

Sont deux autres villages que vous pourrez visiter près de la côte. La lagune « Laguna gri-gri » de Rio San Juan est très belle !


La Cordillère centrale

La province de San Juan, dans le centre de la cordillère, est surnommée les « Alpes dominicaines », et elle est très appréciée des randonneurs. Au nord, de la Cordillère Centrale, on trouve des villes comme Santiago de los Caballeros qui est entourée de champs de tabac, Moca qui est au milieu des plantations de… café, ou encore La Vega qui est au milieu de la cane à sucre : l’une des plus anciennes villes sucrières de la République dominicaine, particulièrement réputée pour son carnaval. On trouve même des paysages de rizière au pied de la Cordillère orientale.

Pico Duarte est le plus haut sommet de toute la Caraïbe, culminant à 3098 mètres. Son accès n’est pas facile : 23,1km de marche depuis Jarabacoa, avec un dénivelé de près de 2000 mètres. Mais les fans apprécient !

Jarabacoa
Jarabacoa (crédit photo : Dominican Republic Ministry of Tourism)
Jarabacoa
Jarabacoa (crédit photo : Dominican Republic Ministry of Tourism)

Jarabacoa

Les touristes, surtout ceux qui visitent la côte nord, devraient y venir. Cette ville de montagne (529 mètres d’altitude) est devenue la capitale de l’écotourisme en RepDom. Randonnée, cheval, VTT, rafting ou canyoning (il y a trois rivières) et surtout des paysages à couper le souffle, par exemple dans les parcs nationaux José Armando Bermudez et José del Carmen Ramirez. On y trouve de belles cascades.


Constanza

Constanza
Constanza (crédit photo : Dominican Republic Ministry of Tourism)

Cette ville est encore plus haute que Jarabacoa (1220 mètres). Elle offre des paysages bucoliques qui peuvent rappeler également les montagnes d’Europe, avec des cultures de fleurs, de fraises ou de légumes.

A proximité, on y trouve différents parcs protégés où il est possible de louer des chalets, de nombreux sentiers de randonnées. Il y a les réserves de Las Neblinas ou d’Ebano Verde, mais aussi vous pourrez voir le Salto de Aguas Blancas, qui est la plus haute chute d’eau des Caraïbes : 92 mètres de chuteau milieu de pins immenses, jusqu’à une piscine couleur jade sombre au milieu d’immenses pins et d’ébènes vertes. Il y a aussi le parc national « Valle Nuevo » avec sa mystérieuse pyramide conique (mystérieuse en apparence, car dans la réalité elle a été érigée en 1958 par les ouvriers quand ils ont terminée cette route de montagne) !

Salto de Aguas Blancas
Salto de Aguas Blancas (crédit photo : Dominican Republic Ministry of Tourism)

Ressources :

Le site internet de l’Office de Tourisme de la RepDom comporte beaucoup de pages en français et est très bien fait :

www.godominicanrepublic.com/fr


Voir aussi nos guides :

–  Etats-UnisCubaBahamasYucatan et Q-Roo (Mexique) – Les Antilles FrançaisesLa Floride


Nicole Pietri / Coiffeuse styliste à Boca Raton en Floride
Nicole Pietri / Coiffeuse styliste à Boca Raton en Floride

Bouton retour en haut de la page