Visiter Galveston Island, Texas : notre guide de voyage complet

Bienvenue sur l’île de Galveston, la station balnéaire proche de Houston (au Texas). De nos jours les deux agglomérations de Houston et Galveston se touchent presque, mais il y a tout de même 80 kilomètres entre les deux centres villes.

Si vous voulez voir notre guide de Houston, c’est par ici

Visiter Houston : notre guide de voyage de la grande ville du Texas


Guide de Galveston :

Galveston Texas.
Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau
Statue commémorant le désastreux ouragan de l'an 1900 à Galveston.
Statue commémorant le désastreux ouragan de l’an 1900. Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau

Avant de devenir la station balnéaire de Houston, l’île-barrière de Galveston fut le premier centre urbain de la région, avec des tribus indiennes, puis un fort Français (Fort Saint-Louis) créé par l’immense « conquistador français » Robert Cavelier de la Salle, dès 1685, puis divers colonies, comme celle du corsaire libertaire Louis-Michel Aury (premier « gouverneur » du Texas mexicain indépendantiste), qui se fait rapidement déposséder de l’endroit en 1817 par l’armada du pirate Jean Lafitte qui y faisait rentrer illégalement les esclaves sur le territoire américain jusqu’a ce que les américains ne l’en chasse. Le port devient riche et s’agrandit au XIXème siècle car c’est d’ici qu’est exporté le coton texan. La fin de l’esclavage va freiner cette prospérité jusqu’à ce que, le 8 septembre 1900, un ouragan détruise la quasi-totalité des maison (8000 morts) : la ville est anéantie.

Le Colonel Colonel Paddlewheel au coucher du soleil.
Le Colonel Colonel Paddlewheel au coucher du soleil. Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau

A propos d’esclavage, l’utilisation du terme « juneteenth » comme jour (non officiel) de la fin l’esclavage renvoie à l’annonce à la population le 19 juin 1865 à Galveston de la fin de l’esclavage (deux ans et demi après la proclamation de Lincoln durant la Guerre de Sécession).

Moi, Louis-Michel Aury, pirate français, amiral de Bolivar, roi de Floride et… totalement inconnu !


Voir aussi :

Notre guide complet des Etats-Unis


QUE VOIR A GALVESTON

Suite à l’ouragan, un « seawall » de 11 km fut créé et terminé en 1905, mais c’est Houston qui prospéra au XXème siècle. Puis elle devint une petite station balnéaire, avec toujours des activités portuaires, notamment la pêche. On peut y pratiquer toutes les activités en extérieur possibles et imaginables.

Il y a les marécages et donc la possibilité d’aller voir les oiseaux à pied ou en kayak le long de la baie et de son estuaire, par exemple au « Galveston Island State Park ». Toute la journée il y a du monde sur The Strand, le centre commerçant de la ville avec ses boutiques et restaurants colorés. Etre LA plage de Houston… ce n’est pas rien.

L’office de tourisme est à l’intérieur de la Chambre de Commerce : 2228 Mechanic St. #101.

www.galveston.com

Les maisons victoriennes

Mais il reste aussi à Galveston de majestueuses maisons victoriennes « pré-ouragan », qui donnent à la ville une empreinte unique : Menard House (1838), Williams House (1839), Ashton Villa (1859) et la Moody Mansion (1895) qui est un musée : www.moodymansion.org

Autres musées

En plus de Moody Mansion, vous trouverez (entre autres) le musée Ocean Star, consacré au forage en mer : vous savez comment le Texas est devenu riche n’est-ce pas ? Pompez tout ce que vous pouvez ! www.oceanstaroec.com

Ocean Star : musée du forage en mer.
Ocean Star : musée du forage en mer. Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau

Sur Pelican Island se trouve le Naval Museum. Là vous pourrez notamment voir le sous-marin militaire USS Cavalla et le destroyer USS Stewart. www.galvestonnavalmuseum.com

Naval Museum de Galveston.
Naval Museum de Galveston. Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau

The Bryan Museum est une large collection d’objets ayant marqué l’histoire du Texas. www.thebryanmuseum.org

The Bryan Museum à Galveston.
The Bryan Museum à Galveston. Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau

Le Pleasure Pier de Galveston

La jetée est l’un des symboles de la ville, avec sa grande roue, ses montagnes russes, restaurants, cinéma etc…

www.pleasurepier.com

Le pleasure pier de Galveston.
Le pleasure pier de Galveston. Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau

Le ferry boat pour Bolivar Peninsula

Un ferry boat gratuit vous emmène en 18 minutes (jour et nuit) avec (ou sans) votre voiture de l’autre côté de l’estuaire (il peut toutefois y avoir de l’attente si vous voulez y aller en voiture). Bolivar est une grande péninsule mais son petit village est juste en face de Galveston.

Le ferry Galveston/Bolivar.
Le ferry Galveston/Bolivar. (Crédit photo : Daniel Schwen – Own work, CC BY-SA 4.0)

Vous pouvez rester sur le ferry pour directement revenir à Galveston par le même bateau, en profitant juste de la croisière, éventuellement du coucher de soleil, et des dauphins qui sont la plupart du temps au rendez-vous. Certains vont visiter le phare, d’autres poursuivent jusqu’au Fort Travis. Et si vous êtes en voiture vous pouvez en profiter pour découvrir village, plage et restaus !

www.bolivarpeninsulatexas.com

www.txdot.gov/driver/travel/ferry-schedules.html

Parcs d’attractions

Par d'attractions Moody Gardens.
Par d’attractions Moody Gardens. Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau
L'aquarium dans la pyramide Moody Gardens à Galveston Texas.
L’aquarium dans la pyramide Moody Gardens à Galveston Texas. Crédit photo : Galveston Convention & Visitors Bureau

Galveston dispose d’un parc aquatique, Schlitterbahn, mais le plus symbolique de ses pars est Moody Gardens, remarquable grâce à ses trois pyramides. L’une contient un aquarium, l’autre un zoo dans une forêt tropicale, et la troisième un musée de la découverte. En plus, Moody Gardens est doté d’un cinéma 3D et d’un autre 4D, de plein d’autres attractions, mais aussi d’un hôtel, spa, golf le long de la baie, des zip lines, et même un bateau à roue pour des croisières sur la baie !

www.moodygardens.com

www.schlitterbahn.com/galveston


Voir aussi :

Notre guide complet et gratuit des Etats-Unis

–  Notre guide de Houston, c’est par ici

Galerie – Fêtes, restaurants, hôtels à Galveston :

Guide de voyage des Etats-Unis – Visiter les USA


PUBLICITE :

Fun workout: experience fitness en réalité virtuelle

Bouton retour en haut de la page