Visiter Houston : notre guide de voyage de la grande ville du Texas

Vous voulez des vacances ou un weekend original ? Visitez Houston ! Suivez le guide pour un voyage inoubliable dans cette très agréable ville du Texas !


Voir aussi :

Notre guide complet et gratuit des Etats-Unis


Quatrième plus grande ville des Etats-Unis avec 2,3 millions d’habitants (6,3M dans l’agglo), Houston a été créée en 1836, en parallèle des bayous de la côte texane, et ainsi nommée en hommage à Sam Houston, ex-président et gouverneur du Texas, vainqueur de l’armée mexicaine de Santa Anna.

Sam Houston à la bataille de San Jacinto (détail d'une peinture au capitole du Texas)
Sam Houston à la bataille de San Jacinto (détail d’une peinture au capitole du Texas)
ZZ Top
ZZ Top (photo : Ralph Arvesen / CCBY 2.0)

La ville se développa comme carrefour de voies de transports commerciaux (routes, canal…) avant que le pétrole ne vienne lui donner des ailes. Le port de Houston-Galveston est aujourd’hui le 14e du monde et le deuxième des États-Unis. La création en 1962 du Centre spatial Lyndon B. Johnson, dédié au contrôle des missions spatiales habitées (astronautes), lança l’industrie aérospatiale dans la vile, un secteur important pour son image. Devenue immense, la ville s’est doté d’équipements culturels de premier plan, à la hauteur de ses stars, de ZZ Top à Beyoncé !


Galveston

Il s’agit un peu de « Houston-Plage », à 80km. Nous avons une page entière sur cette jolie station balnéaire : les deux se visitent en même temps.

VOIR NOTRE GUIDE DE GALVESTON

Visiter Galveston Island, Texas : notre guide de voyage complet


Carte Google de Houston

– En bleu les quartier de Houston – En rouge les sites à visiter


VISITER HOUSTON

Les hivers y sont doux, mais il peut parfois y avoir des périodes un peu fraîches dans cette partie Est du Texas, contrairement à l’embouchure du Rio Grande (frontière avec le Mexique). En revanche l’été, c’est un four !

Houston s’étant développée de manière exponentielle, il y a désormais six centre villes, deux chinatowns, et près de 40% des familles ont l’espagnol comme langue habituelle. Le cosmopolitisme y est vécu de manière plus pacifique que dans d’autres villes américaines.

Ambiance à Houston, Texas
Ambiance à Houston, Texas

En théorie on peut se déplacer dans Houston grâce à ses trois lignes de métro, mais bon la voiture est toutefois le meilleur moyen pour les touristes. A l’origine, la ville ne s’est pas développée pour eux. Mais elle fait beaucoup d’efforts. A noter les nombreux parcs qui sont de plus en plus reliés entre eux. Les quartiers qui présentent de l’intérêt sont à l’intérieur de la boucle formée par la route « 610 Loop ».

Le site internet de l’office de tourisme : www.visithoustontexas.com

La cuisine texane

Le site de l’office de tourisme peut s’avérer intéressant pour vous, entre autres afin de faire des choix de restaurants de manière thématique, car il y en a plus de 10 000 ! Elle est tex, et elle est mex cette cuisine de Houston ! Bien entendu le BBQ est (l’autre) étoile du Texas, et Houston est embrumée de ses fumets. Si vous aimez le rock et/ou la country, vous n’aurez pas de mal à trouver un bon « honky tonk » (bar où des groupes jouent « live »), même si c’est moins la mode à Houston qu’au siècle dernier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entre février et mai, c’est la saison de l’écrevisse, et ça veut dire quelque chose dans la « Bayou City » !

Si vous préférez la vue… alors n’oubliez pas d’aller sur un « rooftop » (restaurant ou bar sur les toits) !

Downtown Houston

Downtown Houston, au Texas.
Downtown Houston, au Texas. (crédit photo : www.visithoustontexas.com)

Le centre ville est un quartier d’affaires, pas forcément très agité durant le week-end, mais avec tout de même des hôtels. Le plus haut des nombreux gratte-ciels est la JPMorgan Chase Tower qui date de 1982, fait 305 mètres de haut pour 75 étages. Il y a un belvédère qui vous attend au 60e étage.

600 Travis Street, Houston TX – www.chasetower.com

Le stade Minute Maid Park
Le stade Minute Maid Park (crédit photo : www.visithoustontexas.com)

On trouve aussi dans le centre le Minute Maid Park où jouent l’équipe de base ball des Astros. Le Discovery Green est un parc avec des œuvres d’art urbain. On trouve aussi quelques bâtiments du XIXème autour du Market Square Park et de Sam Houston Park où la plus ancienne date de 1824. Cette partie ouest du centre ville est le « Theater District », qui compte trois salles de spectacle.

Sam Houston Park
Sam Houston Park (crédit photo : www.visithoustontexas.com)

Le « Downtown Aquarium » est dans le Theater District, il s’agit en partie d’une attraction sur le thème de la faune marine, et en partie d’un restaurant. www.aquariumrestaurants.com

Galerie photo de Houston Downtown :

Big Bubble

Bon alors ça c’est spécial. Ce n’est pas la plus grande des attractions touristiques, mais c’est une petite folie locale. Quand vous traversez le Preston Street Bridge au dessus du bayou, vous pouvez voir un « BRB » : un big red button (gros bouton rouge) sur un mur, avec absolument aucune indication de ce à quoi il peut bien servir. Et si vous appuyez dessus, une bulle gigantesque sort alors des profondeurs du bayou et remonte à la surface !

Il s’agit d’une manière (originale) d’oxygéner le bayou : et la bulle sort de l’eau à intervalles régulières si personne n’appuie sur le bouton.

510 Preston St, Houston, TX 77002

Le Art District

Un peu plus à l’ouest se trouve le Art District, de part et d’autre de Washington Ave. Il ne s’agit pas à l’origine d’un quartier touristique, mais avec plus de 300 ateliers d’artistes, des petits restaus sympas et des installations artistiques dans la rue… il devient de plus en plus populaire. Problème : c’est assez grand, donc c’est mieux la première fois d’avoir une voiture ou un vélo. Ce n’est pas un « incontournable » touristique, mais si vous avez quelques jours devant vous et que vous aimez dénicher des endroits originaux… Le site du quartier : www.fresharts.org

Museum District

Non il n’y a pas que des flingues, des vaches et du pétrole au Texas ! Il y a presqu’une vingtaine d’endroits culturels à visiter dans ce quartier incontournable de Houston. Et la plupart des musées sont gratuits ce qui est assez rare aux USA. On y trouve un musée pour enfants, un musée de l’Holocauste, mais aussi :

The Menil Collection

Elle est un peu plus au nord que le Museum District, mais incontournable. Elle a été créée par les Français Jean et Dominique de Ménil qui ont quitté leur pays durant l’Occupation allemande des années 1940 et qui collectionnèrent ici 17.000 peintures, objets, photos et livres d’art ; avec des œuvres de Yves Tanguy, René Magritte, Max Ernst, Man Ray, Marcel Duchamp, Henri Matisse et Pablo Picasso (entre autres). Mais aussi de l’art contemporain et du pop art avec Jackson Pollock, Andy Warhol, Mark Rothko, Robert Rauschenberg, Vija Celmins et Cy Twombly, Jr.

En 1964, les Ménil chargent le peintre américain Mark Rothko de créer un espace de méditation orné de peintures, dans une chapelle juste à côté, construite pour l’occasion. L’entrée est gratuite pour la collection et pour la chapelle.

1533 Sul Ross St, Houston, TX 77006, États-Unis

www.menil.org et www.rothkochapel.org

The Museum of Fine Arts

Nous voici cette fois dans le Museum District. Le musée des Beaux-Arts contient entre autres de belles collections de peintres classiques européens, et notamment des Français. C’est un musée de premier ordre, avec de belles expos temporaires.

1001 Bissonnet St, Houston, TX 77005, États-Unis

https://www.mfah.org

Le Museum of Fine Arts de Houston
Le Museum of Fine Arts de Houston

Hermann Park

Il s’agit du très beau parc ou trône la statue équestre de Sam Houston. On y trouve un grand musée des Sciences Naturelles, mais aussi le Zoo de Houston et un jardin japonais.

www.hermannpark.org


Les autres quartiers de Houston : 

Pour vraiment connaître Houston, il faut du temps et arpenter ses différents quartiers sympathiques :

Midtown est un quartier résidentiel, Montrose est plus branché, River Oaks est très beau avec ses grandes maisons sous des voutes de vieux chênes. The Heights a des maisons du XIXe, et de jolies boutiques. West University est peuplé d’étudiants, et donc de bars. Comme son nom l’indique Rice Village est très « village ». Memorial Park est plus grand que le Central Park de Manhattan. Il est apprécié pour le sport et la nature (il y a un arboretum). www.memorialparkconservancy.org

La culture vietnamienne est importante à Houston. Vous pouvez aller apprécier Chinatown et ses restaurants. Le temple bouddhiste Teo Chew se visite et il est lui aussi un monument de la ville.

10599 Turtlewood Ct., Houston, Texas 77072.

Teo-Chew Temple
Teo-Chew Temple (crédit photo : www.visithoustontexas.com)
The Galleria
The Galleria (crédit photo : www.visithoustontexas.com)

Houston Galleria

Situé dans le quartier d’Uptown, il s’agit du plus grand mall du Texas, qui accueille plus de 30 millions de visiteurs par an dans ses 400 magasins et 60 restaurants. Juste à côté chacun va prendre des selfies au Waterwall Park, devant le gigantesque mur-fontaine circulaire.

www.simon.com/mall/the-galleria

Le Water Wall
Le Water Wall (crédit photo : www.visithoustontexas.com)

A visiter en dehors de Houston

On l’a déjà dit plus haut : Galveston est la plage de Houston, et il y a des choses à y voir. Mais ce n’est pas tout, il y a des sites incontournables autour de la ville, à commencer par le premier :

Centre spatial Lyndon B. Johnson

« Houston… on a un problème ! » Cette expression extrêmement populaire aux Etats-Unis est devenue célèbre après avoir été prononcée par Tom Hanks dans le film Apollo 13. La version historique n’était pas tout à fait la même, mais « Houston, on a eu un problème ». Car, si les fusées américaines décollent de Floride, c’est bien à Houston que sont gérés les astronautes, aussi bien quand ils sont au sol qu’après leur décollage, quand ils communiquent avec la célèbre salle de contrôle où se sont joués et déjoués tous les drames et conquêtes de l’espace. Le Centre Spatial permet de voir les astronautes s’entraîner, de visiter les coulisses, de voir un nombre colossal d’engins spatiaux, etc… : c’est l’endroit le plus incontournable de Houston.

www.nasa.gov/centers/johnson/home/index.html

Kemah Boardwalk

Juste à côté du Space Center se trouve ce havre touristique où les houstonniens aiment venir se promener, aller au restaurant le soir, mais aussi profiter des nombreuses attractions (montagnes russes etc…)

215 Kipp Avenue Kemah, TX 77565

www.kemahboardwalk.com

San Jacinto : la naissance de l’étoile texane

Durant l’hiver 1836, le général et dictateur mexicain Santa Anna vient d’écraser la rébellion texane au Fort Alamo (dans l’actuelle Sn Antonio), après qu’ils aient proclamé la « République du Texas ». Sam Houston fait reculer ses troupes texanes très loin, près de l’endroit qui portera bientôt son nom, à côté de la rivière San Jacinto. Santa Anna le poursuit avec son avant garde de 1200 soldats afin d’en terminer avec les 800 indépendantistes texans qui suivent Houston. Le Mexicain est si sûr de lui qu’il reste au milieu de ses troupes, dans un camp qui n’est pas fortifié. Sam Houston aussi est sûr de lui. Il fait détruire le pont qui aurait pu servir aux Mexicains pour s’échapper, et il attaque le 22 avril 1836 à 16h30 avec une stratégie imparable : c’est l’heure de la sieste pour les Mexicains ! En 18 minutes, les Texans tuent 600 Mexicains au cri de « Remember the Alamo », et les autres sont faits prisonniers. Santa Anna a réussi à ‘échapper, mais il est pris le lendemain. Il doit signer alors l’indépendant du Texas. Le drapeau à une étoile, la lone star, flotte dans le ciel,et  la République du Texas va durer 10 ans, avant que l’Etat ne rejoigne l’Union américaine (et il sera de nouveau indépendant quelques années plus tard, durant la Sécession).

Obélisque de San Jacinto
Obélisque de San Jacinto (crédit photo : www.visithoustontexas.com)

On peut voir aujourd’hui à San Jacinto le champ de bataille, un musée, et surtout monter dans l’ascenseur qui vous emmènera dans la plus grande obélisque du monde 179 mètres de haut, supportant la plus célèbre étoile solitaire, celle du Texas (qui fait 220 tonnes !).

3523 Independence Parkway South, La Porte, TX 77571

www.thc.texas.gov/historic-sites/san-jacinto-battleground-state-historic-site


Battleship Texas

Juste à côté de San Jacinto, ce cuirassé fut lancé en 1914.

3523 Independence Parkway South – LaPorte, TX 77571

Le Battleship Texas 3
Le Battleship Texas 3 (crédit photo : www.visithoustontexas.com)

Diplomatie francophone : 

– Consulat de France : sa circonscription couvre le Texas, l’Arkansas et l’Oklahoma.  777 Post Oak Blvd #600, Houston, TX 77056

www.houston.consulfrance.org

– La diplomatie canadienne y a une équipe dédiée aux échanges commerciaux : 

5847 San Felipe Street – Houston, TX 77019

www.tradecommissioner.gc.ca/united-states-of-america-etats-unis-amerique/office-bureau/index.aspx?office=HSTON&lang=eng

Skyline de Houston à Hermann Park
Skyline de Houston à Hermann Parks (crédit photo : www.visithoustontexas.com)

Associations françaises :

– FACC Houston – Chambre de commerce franco-américaine de Houston : 1301 Fannin Street, Suite 2440 – Houston, TX 77006

www.facchouston.org

– Alliance Française de Houston : 427 Lovett Blvd., Houston, Texas 77006

713 526-1121 –  Info@Alliancehouston.org

www.alliancehouston.org

– Paroisse catholique francophone :  chapelle Saint Basile, Université St Thomas, 3802 Yoakum Boulevard @ West Alabama, Houston, TX 77006

www.ustchapelle.org/4-2/adresses

– Liste des associations françaises : www.houston.consulfrance.org/-associations-francaises-


Scolarité :

– Lycée international de Houston

Proviseur : Catherine Prié Leray 

15950 Park Row Drive – Houston, Texas 77084

Tél : (832) 474-1013

https://www.lihouston.org


– Education Française Greater Houston (EFGH)

(cours de français le samedi)

www.efghouston.org

Email : directeur@efghouston.org


En espérant que vous ayez apprécié notre guide de voyage de Houston, Texas : n’hésitez pas à laisser des commentaire ici ou sur Facebook !


PUBLICITE :

Banque en Floride
Banque en Floride
Bouton retour en haut de la page