Le parfait road trip dans les parcs de l’ouest américain : l’Utah et l’Arizona en deux semaines

Vous avez besoin d’espace et envie de voir les plus plus beaux parcs nationaux de l’ouest américain : vous êtes sur la bonne page… on vous emmène visiter l’Utah et l’Arizona, de canyons en vallées, dans les plus beaux endroits du pays : suivez le guide et n’oubliez pas votre chapeau de cowboy !

Si vous voulez avoir un aperçu de TOUS les plus beaux parcs nationaux de l’ouest américain, rendez-vous en premier sur cette page car il n’est pas possible de « tout faire » et « tout voir » durant un road trip. Celui-ci est essentiellement dans le sud de l’Utah (plus le nord de l’Arizona). Comme nous l’expliquons, si vous voulez visiter tout l’ouest des Etats-Unis, il vous faut un ou deux ans. Si vous souhaitez faire un voyage de une ou plusieurs semaines dans les plus beaux parcs « western », alors il faudra vous consacrer sur le sud de l’Utah, le nord de l’Arizona, et pourquoi pas l’ouest du Colorado (les parcs de Mesa Verde et de Rocky Mountains). Mais, comme vous allez le voir, le sud de l’Utah est vraiment l’épicentre des formations géologiques les plus époustouflantes des Etats-Unis. La plupart des visiteurs reste une journée par grand site. Et ceux là ont ensuite tous le regret de ne pas y être resté plus longtemps. Mais il faut bien faire des sacrifices…

Butch Cassidy
Butch Cassidy

Il n’y a pas vraiment de ville dans le sud de l’Utah (seulement des petites). Et les seules personnalités de l’Etat sont celles qui y ont séjourné : les acteurs de westerns, ceux des films dont l’action se déroule dans l’espace (surtout sur Mars). Ah, si, il y a une personne « réelle » et connue : le terrible bandit Butch Cassidy qui est né dans l’Utah (et on peut d’ailleurs toujours voir sa maison) ! C’est tout !!!



Carte Google :

Notre carte Google est encore un peu expérimentale (on va l’améliorer) : les points rouges foncés sont les grands parcs. Les autres points sont des centres d’intérêts. Les points bleus avec les lettres dessus ne servent à rien (on termine la carte !!) mais il y a déjà beaucoup de ressources dessus : profitez-en !


Pourquoi les paysages sont-ils si étranges ?

Il y a des millions d’années, les vallées du sud de l’Utah étaient sous-marines, et une élévation progressive des terres les a fait émerger. Mais dans un grand nombre d’endroits, ils étaient peu propices à accueillir une végétation « aérienne » (autre chose que les algues initiales). Par ailleurs, dans un très grand nombre de vallées il y a une forte présence de fer. Celui-ci, au contact de l’oxygène et de bactéries, s’est oxydé en prenant des teintes allant du rose au rouge, en passant par le orange. Bienvenue sur Mars !

Le Navajo Loop à Bryce Canyon
Le Navajo Loop à Bryce Canyon (crédit photo Crédit photo : Matt Morgan – www.VisitUtah.com)

Nos Bons Conseils pour visiter les parcs de l’Utah et de l’Arizona :

– Les parcs ou monument nationaux sont IMMENSES. Vous pouvez vraiment passer plusieurs jours à les visiter. Un habitant de Las Vegas, par exemple, n’ira probablement visiter qu’un seul endroit durant plusieurs jours. En conséquence, préparez bien à l’avance les randonnées que vous souhaitez faire dans chaque endroit, en fonction du niveau de difficulté de votre famille/équipe. Prévoyez aussi les photos de coucher et lever de soleil : il va falloir se lever tôt (durant l’été en tout cas).

Il peut y avoir des bouchons au parc de Zion et à Bryce Canyon.

– Tarifs des parcs nationaux et des monuments nationaux : ils peuvent monter à 30$ par parc et par véhicule (tarif 2020). Il vaut donc mieux acheter un pass à 80$ valable 1 an qui permet de tous les visiter pour ce prix-là (attention ça ne comprend par les State Parks, les parcs municipaux ou certains qui, comme Monument Valley, sont en réserves indiennes.

– Si vous voulez être à l’aise sur les pistes, ne louez pas une Ford Mustang (ou une voiture trop basse), mais plutôt une Jeep haute. De même, adaptez votre équipement. Une tente et un équipement de camping ne serait pas forcément superflu (nous avons une page entière sur le camping aux USA).

– Au minimum, pour les marches dans le désert durant l’été il est conseillé de les faire plutôt à l’aube, d’avoir des chapeaux, crème solaire, produits anti-moustiques (on a aussi fait une page pour vous car c’est compliqué de choisir), sacs à dos « porteur d’eau » etc etc…

Climat : certaines parties de parcs peuvent être fermées durant l’hiver parce qu’il y fait trop froid. L’été en revanche, privilégiez d’aller marcher au lever du soleil : attention aux chaleurs dans le désert. Soyez équipés !!!

Surtout, rajoutez à ce « road trip » deux ou trois jours de délai, en cas d’imprévus (météo…), de repos nécessaire etc…

– Ressources – Voici les sites internet des visitor’s centers des Etats que vous allez traverser. Ces sites sont très complets. Vous pouvez leur commander des guides imprimés (si vous parlez anglais et que vous vivez aux Etats-Unis (vérifiez si vous êtes hors US), mais bon sinon il y a tout sur leurs sites internet :

www.visitutah.com

www.visitarizona.com

www.colorado.com

www.travelnevada.com

Cathedral Valley (Canyonlands National Park) : lever du soleil sur les Temples of Sun and Moon
Cathedral Valley (Canyonlands National Park) : lever du soleil sur les Temples of Sun and Moon (Crédit photo : www.VisitUtah.com)

Quel aéroport ?

Si vous suivez exactement notre itinéraire, alors votre point de départ et d’arrivée sera Las Vegas. Mais vous pouvez tout aussi bien atterrir à Salt Lake City (Utah) et relier notre itinéraire.

En complément :

Très près de notre itinéraire en 14 jours, vous pouvez ajouter de :

– dépenser de l’argent dans les casinos de Las Vegas

visiter la ville indienne de Mesa Verde (Colorado)

faire un bout de la Route 66 en moto (ou voiture)

– visiter Salt Lake City et faire du ski dans les environs


Voir aussi :

 Nos autres Guides de voyage aux Etats-Unis : les plus complets (et gratuits !)

Conduire une voiture ou une moto aux Etats-Unis


DE LAS VEGAS A ZION : 2h36 de route.

Zion National Park – Jour 1

Zion National Park
Zion National Park (Crédit photo :  www.VisitUtah.com)

Zion est l’un des parcs les plus visités des Etats-Unis, déjà parce qu’il est le parc de l’Utah le plus proche de Las Vegas. Avec son incroyable vallée, il est une icône américaine importante. On peut y faire des randonnées grandes ou petites, aussi bien en hauteur que dans les vallées. Le point de vue le plus saisissant est « Angel’s Landing » et son passage est vertigineux !

– Beaucoup apprécient le lever du soleil au Canyon Overlook Trail viewpoint.

– Nombre idéal de jours sur place : deux et demi.


DE ZYON A BRICE : 1h19 de route.

Bryce Canyon National Park – Jour 2

Bryce National Park
Bryce National Park (Crédit photo : www.VisitUtah.com)

Là aussi, ce paysage ne vous sera pas inconnu : vous avez déjà vu ces formations géologiques oranges dans plusieurs westerns. La manière la plus commune de visiter Bryce Canyon c’est à dos de mule ou de cheval à travers le « Bryce Amphitheater » en trois heures. Si vous n’avez pas l’équipement avec vous (chapeau de cowboy et pistolet en plastique) : vos photos de vacances le regretteront !!!!

Vous avez une « route scénique » (pour voiture) qui fait 25 kilomètres. Vous pouvez prévoir plusieurs petites (ou grandes) marches en fonction de votre niveau.

Des parkings avec points de vues s’appellent « sunrise » et « sunset »… vous imaginez le nombre (des centaines) de personnes qui s’y pressent pour pouvoir photographier le paysage.

Envisagez au moins de marcher sur ces trois sentiers : – Navajo Loop, Queens garden Trail  et Rim Trail

Nombre idéal de jours sur place à Bryce : un et demi


De Bryce à Escalante : 54 minutes

Grand Staircase Escalante National Monument – Jours 3 et 4

Grand Staircase Escalante
Grand Staircase Escalante – Crédit photo : Copyright Ted Hesser Photography. www.VisitUtah.com

Si vous aimez la marche dans le désert, prévoyez de rester 10 jours à Grand Staircase Escalante : le site est immense et merveilleux ! En revanche, vous ne vous intéressez qu’aux endroits les plus connus de l’Utah, alors ne vous arrêtez pas forcément ici.

Calf Creek Falls
Calf Creek Falls (Crédit photo : Michael Kunde Photo – www.VisitUtah.com)

Nous vous proposons une solution intermédiaire que vous pourriez apprécier : faites plusieurs petites marches dans le désert de Grand Staircase pendant deux jours jusqu’à ces sites (si vous avez du temps et de l’énergie il y a plein d’autres choses à voir dans la région, mais en voici de sympathiques) :

– Les canyons de Zebra Slot, Spooky Slot et Peek-a-Boo Slot.

– Le Devil’s Garden

– Les chutes d’eau de Lower Calf Creek Falls

Vous pouvez rester deux nuits dans un hôtel à Escalante.


De Escalante à Capitol Reef : 1h30

Capitol Reef National Park et Goblin Valley – Jour 5

Capitole Reef National Park
Capitole Reef National Park (Crédit photo : www.VisitUtah.com )

Il est assez difficile de considérer faire les deux dans la même journée, mais comme ils sont à 1 heure de distance, il faut parler des deux parcs en même temps. Si vous voulez vous accorder plus de temps, ça pourrait être nécessaire. Le parc national de Capitol Reef se visite de la même manière que les premiers que nous avons cité : en voiture, avec des haltes randos courtes ou longues. Il y a un musée : Guiford House Museum et une ferme qui DONNE ses fruits (en saison). N’oubliez pas le lever du soleil au site « The Castle » (près du Visitor’s Center). Beaucoup privilégient la partie sud, accessible en voiture. Regardez les photos de « Cathedral Valley », qui pour sa part est dans la partie nord : tous ceux qui l’ont visité sont revenus choqués par tant de majesté. Il y a des tours en jeep d’organisé pour y aller.

Vous pouvez rester dans un hôtel dans la ville de Torrey.

GOBLIN VALLEY

Goblin Valley
Goblin Valley (Crédit photo : Michael Kunde Photo – ww.VisitUtah.com)

Il s’agit d’un parc d’Etat de l’Utah (et pas d’un parc « national ») mais il est tout de même sidérant avec ses monticules oranges ressemblant à des Gobllns. Il y a plein de variantes de randonnées.

Entre Capitol Reef et Goblin Valley, ça ne s’invente pas, il y a « The Mars Desert Research Station » (MDRS) une station scientifique pour expérimenter la vie sur mars (et juste avant, à Hollow Mountain), il y a une station-service dans la montagne).


De Goblin à Moab : 1h37

Rafting à Moab (ou bateau) – Jour 6

Rafting sur le Colorado à Moab.
Rafting sur le Colorado à Moab. (Crédit photo : www.VisitUtah.com)

Préparez au moins trois jours de visites au départ de Moab (quatre nuits) : vous ne le regretterez pas. Cette petite ville est la capitale américaine du canyoning sur la rivière Colorado. Vous en avez pour tous les niveaux, et pour toutes les durées : une demi-journée ou bien 15 jours de rafting avec camps le long du fleuve, balades en VTT organisées depuis les campements… : l’aventure à 100% ! A Moab on est à côté des deux parcs suivants de notre liste.

Pour les moins intrépides, vous avez des croisières magnifiques sur le Colorado : deux heures aller + deux heures retour.

FAIRE DU VELO SUR MARS

Vélo sur le White Rim de Canyonlands.
Vélo sur le White Rim de Canyonlands. (Crédit photo : Pierce Martin (CC BY 2.0))

Si vous pouvez faire du VTT, alors c’est l’endroit idéal. Par exemple, au départ de Moab il y a des tours faciles d’une demi-journée organisés au Courthouse Loop, dans le Arches National Park). Si vous voulez plus d’aventure, alors partez durant trois jours faire le mythique White Rim dans le Canyonlands National Park (il faut donc y camper durant deux nuits) (Et il y a des pistes cyclables bien pires dans le Canyonlands).


Arches National Park
Arches National Park (Crédit photo : www.VisitUtah.com)

Arches National Park – Jour 7

Plus de 2000 arches naturelles en pierre dans ce célèbre parc national.


Canyonlands National Park – Jour 8

Canyonlands National Park
Canyonlands National Park (Crédit photo : www.VisitUtah.com)

Il y a trois grands sites à Canyonlands : The Maze nécessite un permis spécial. Les autres se nomment « Island in the Sky » et « The Needle ». Ces deux ensembles contiennent plusieurs chemins de courtes ou longues randonnées.

Tout le monde se bat pour avoir de place en fin de nuit afin de photographier le lever de soleil sous Mesa Arch. Mais c’est vrai que le paysage est sidérant (avec ou sans appareil photo).

Un peu à l’écart des sites précédents, la vallée de « Dead Horse Point » est un incontournable en Utah. Mais vous pouvez peut-être le faire en « jour 6 », après le canyoning/bateau.

www.visitutah.com/places-to-go/parks-outdoors/canyonlands/must-do/


De Moab à Monument Valley : 2h44 (sans compter les haltes et détours)

La route de Monument Valley – Jour 9

Le site de Newspaper Rock
Le site de Newspaper Rock (Crédit photo : www.VisitUtah.com)

Là il va y avoir un choix à faire. Et peut-être même rajouter une journée. La route entre Moab et Monument Valley passe à 1h33 de Mesa Verde (dans l’Etat du Colorado). Ce qui veut dire qu’en faisant un détour de 3h6 vous pouvez voir ce site américain majeur (la ville amérindienne sous la montagne).

La Valley of the Gods
La Valley of the Gods (Crédit photo : www.VisitUtah.com)

Sinon, entre Moab et Monument Valley, vous avez plusieurs « petites » choses à voir : Church Rock, The Needles, les peintures indiennes de Newspaper Rock, d’autres ruines indiennes sous une montagne : Butler Wash Ruins, sans oublier la Valley of the Gods (très beau), Goosenecks State Park, puis enfin, quand vous serez fatigué arrêtez vous de courir à Forrest Gump Point.

Le fameux "Forrest Gump Point" de Monument Valley, dans l'Utah (là où Forrest décide d'arrêter de courir).
Le fameux « Forrest Gump Point » de Monument Valley, dans l’Utah (là où Forrest décide d’arrêter de courir). Crédit photo : Chao Yen / (CC BY-ND 2.0)

Il s’agit de l’endroit où Forrest (Tom Hanks dans le film du même nom) arrête sa course insensée à travers les Etats-Unis, avec Monument Valley en arrière plan (à environ 25 kilomètres du site). Faites en sort d’être dans la vallée avant le coucher du soleil, et d’y dormir.


De Monument Valley au Lac Powell : Jour 10

Monument Valley.
Monument Valley. (Crédit photo : www.VisitUtah.com )

– MONUMENT VALLEY : vous êtes dans la réserve indienne Navajo. Vous devez vous acquitter d’une somme de quelques (petites) dizaines de dollars pour pénétrer sur le site. Avec les gratte-ciels de New-York et le pont de San Francisco, il s’agit du paysage le plus célèbre des Etats-Unis : des buttes rouges légendaires où John Wayne a fait régner la loi, d’abord en noir et blanc (dans les premiers films) puis en technicolor. Monument Valley est un lieu incroyable, mais il moins compliqué à comprendre que les « national parks ».

– Regardez le lever du soleil près du Visitor’s Center. Si vous êtes plus téméraire, alors rejoignez « Artist’s Point » durant la nuit afin d’y être avant le soleil.

– Vous pouvez visiter Monument Valley avec votre voiture (pas en Ferrari quand même) et/ ou à pied, avec ou sans guide indien. Mais certains endroits sont réservés aux visites avec les autochtones. Les photographes apprécieront d’aller avec les guides (et il y a d’ailleurs des tours spécifiques pour cela). L’idéal c’est le tour guidé à cheval avec les navajos. Mais c’est l’option la plus chère (certains pensent qu’ils abusent vraiment). A pied vous avez The Wildcat Trail qui fait 6 kilomètres. Dans tous les cas il vous faudra aller voir le John Ford’s Point (point de vue).

– A Goulding vous avez un musée sur l’histoire des indiens… et des westerns tournés ici.

Vous allez ensuite rester (au moins) 3 jours à Page en Arizona, au bord du Lac Powell.


De Monument Valley à Page AZ (Lake Powell) : 2h11 de route

Lake Powell – Jour 11

Lake Powell
Lake Powell (Crédit photo : www.VisitUtah.com)

Cet immense lac (des milliers de kilomètres de vallées, a été créé artificiellement par l’érection du barrage de Glen Canyon sur le fleuve Colorado en 1966 (barrage que vous pouvez voir à Page). Imaginez un paysage minéral comme ceux que vous avez visités auparavant… mais plein d’eau. Ca vous donne un panorama surréaliste et idéal pour tourner des films de science-fiction ? Les cinéastes reconnaîtront (et apprécieront) le lieu où se déroule la scène d’ouverture du film La Planète des Singes (1968) : c’est dans ce lac que tombe la fusée de Charlton Heston !

Extrait de : La Planète des Singes
Extrait de : La Planète des Singes
Extrait de : La Planète des Singes
Extrait de : La Planète des Singes

Le mieux c’est de louer un bateau (si vous avez quelques connaissances en navigation). Sinon vous pouvez partir pour toute une journée en croisière jusqu’à Rainbow Bridge. Ou bien faire des croisières plus courtes, plus axées sur la photo, le coucher de soleil la découverte des environs. En complément du lac, il est conseillé de faire aussi Antelope Canyon en croisière ou en kayak. (Il vous faudra visiter ce canyon à pieds les jours suivants, mais c’est très différent.

A Page vous avez aussi des plages (n’essayez pas pendant l’hiver !!!!).


Antelope Canyon et Horsehshoebend – Jour 12

Antelope Canyon

A Page, le clou du spectacle c’est de visiter Antelope Canyon à pieds. Pour cela il vous faut y aller avec un guide indien (il y a des tours constamment). Il y a deux gorges majestueuses à visiter. L’une nécessite d’être un peu plus sportif (des échelles en métal), mais sinon la première est très accessible.

Horseshoe Bend

Horseshoe Bend
Horseshoe Bend (Crédit photo : Ken Cheung Photo sur Wiki – CC0)

Il s’agit d’un site admirable un peu au sud de Page : une très belle boucle de rivière qui forme un paysage impressionnant. C’est sur la route du Grand Canyon.


De Page à Grand Canyon Village : 2h23

Grand Canyon – Jour 13

Grand Canyon National Park.
Grand Canyon National Park. Crédit photo : Grand Canyon National Park / (CC BY 2.0)

Page est l’une des villes les plus proches du Grand Canyon. il vous est donc conseillé de faire l’aller-retour (à moins que vous souhaitiez continuer vers la Route 66 qui n’est pas loin). Le Grand Canyon c’est le plus mythique des canions américains. Vous pouvez le visiter aussi bien en un jour (les principaux points de vue) qu’en plusieurs. Tout le monde va au village, au sud. Mais le point de vue nord est différent et encore plus haut. Ca vous prendra une bonne organisation pour faire les bons sacrifices…

Bon, à propos de sacrifices… au niveau paysages délirants, ceux de l’Utah peuvent suffire à un bon « road trip ». Le Grand Canyon peut très bien être visité lors d’un autre séjour, avec l’Arizona et la Route 66, par exemple.

Nombre de jours minimum conseillé au Grand Canyon : un et demi.


De Page à Parking The Wave : 1h.

De Page à Las Vegas : 4h21

De Page à Las Vegas – The Wave & Vermilion Cliffs – Jour 14

THE WAVE ET VERMILLION CLIFFS

The Wave
The Wave (crédit photo : Gert Boers geboers CC0)

On vous en parle pour terminer et parce que c’est sur la route, mais vous risquez d’être déçus : seules 20 personnes par jour sont autorisées à se rendre au site de « The Wave ». Dix personnes sont tirées au sort six mois à l’avance. Dix autres sont tirées au sort « la veille pour le lendemain » dans la ville de Kanab.

The Wave est la plus belle partie (des vagues roses époustouflantes) du site « Coyote Butes North », lui même étant dans le parc de Vermillion Cliffs. Le tirage au sort permet donc d’aller dans tout le site de Coyote Butes North. Le site est très fragile (du sable fossilisé) et c’est pourquoi il est limité. Un autre site, fabuleux, Paria Canyon, nécessite aussi un permis  Certaines autres parties de Vemilion Cliffs sont autorisées toutes l’année, comme par exemple Wire Pass et Buscksin Gulch. C’est très beau, mais ce ne sont pas des sites majeurs des Etats-Unis, mais ça vaut quand même la peine de s’arrêter (regardez les photos). Et tentez donc la loterie pour The Wave !!!

Dans tous les cas, quelle que soit la partie que vous visitez, faites très attention aux conditions météo : la chaleur ou les pluies peuvent être présenter des dangers extrêmes sur ces sites-là.

www.blm.gov/visit/coyote-buttes-north-the-wave

SUR LA ROUTE DE VEGAS

Quand il n’y en a plus… il y en a encore : entre l’Utah (Zion) et Las Vegas, vous traversez un petit bout d’Arizona. Sous le pont d’autoroute I15 à Littlefield, il y a une piscine naturelle fantastique avec possibilité de plonger dans la Virgin River. L’endroit est surnommé Little Jamaica.

Valley of Fire State Park
Valley of Fire State Park (crédit photo : James Marvin Phelps (CC BY-NC 2.0))

Enfin, si vous n’avez pas eu assez de vagues roses et de vallées rouges à contempler, alors, dans le Nevada, avant Las Vegas arrêtez vous à la Valley of Fire State Park. Au coucher du soleil il ne faut pas le manquer ! Vous pouvez visiter les différents endroits en 2 à 4 heures. La route est belle mais il y a aussi des « trails » à pratiquer.

Valley of Fire State Park
Valley of Fire State Park (Crédit photo : Sydney Martinez/TravelNevada (CC BY-NC-ND 2.0))

Voir aussi nos guides :

 Nos autres Guides de voyage aux Etats-Unis : les plus complets (et gratuits !)


PUBLICITE:

banniere-galaxy

Bouton retour en haut de la page