Visiter Bryce Canyon et ses étranges pics oranges (parcs nationaux de l’Utah)

S’il est un parc singulier en Utah, c’est bien Bryce Canyon. S’il est fréquenté, c’est pour ses surprenantes et magnifiques vallées de pics oranges, ici appelées « hoodoos » ce qui donne, en version française, le très poétique « cheminées de fées ». Comme tout le reste du plateau du Colorado, il s’agit d’un ancien site sous-marin. En touchant l’air, il s’est oxydé, puis l’érosion a provoqué le reste (vents, températures extrêmes, pluies tropicales). Souvent, le sommet des hoodoos est d’une couche sédimentaires moins friable, et elle protège ainsi ce qu’il y a en dessous. Mais ces hoodoos sont en perpétuelle et lente évolution. De nouveaux sortent tout doucement d’autres roches, à une vitesse invisible à l’œil nu, alors que les précédents disparaissent. Contrairement aux parcs nationaux de l’ouest de l’Utah, Bryce Canyon est (comme Zion) entouré de forêts. La faune qu’elles abritent est donc également assez différente.


Notre vidéo sur Bryce Canyon :


Un indien paiute
Un indien paiute

Les « indiens » Païutes ont surnommé les hoodoos « Angka-ku-wass-a-wits » ce qui signifie « Figures peintes en rouge. Une légende raconte qu’ils considéraient les pics comme ayant été des animaux ressemblant à des humains, et qui avaient commis de mauvaises actions. Les coyotes les auraient transformé en roches.

Vous pouvez visiter le parc en une seule journée. Il se trouve entre les sites prestigieux de Zion National Park et Grand Staircase Escalante National Monument.

Généralités sur les parcs de l’Utah :

– Vous pouvez acheter un pass « America the Beautiful » pour les parcs nationaux, et un autre pour les State Parks afin de faire des économies.
– N’oubliez pas tout ce qui est lié aux températures extrêmes : il peut faire très froid l’hiver et très chaud l’été. Au quel cas emportez beaucoup d’eau, des électrolytes, des encas adaptés à la marche, de la crème solaire, des vêtements longs…

Bryce Point, à Bryce Canyon, sous la neige.
Bryce Point, à Bryce Canyon, sous la neige. Crédit : Jean-Christophe BENOIST CC BY 3.0 https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )

Le site internet de Bryce Canyon : www.nps.gov/brca/index.htm

Bryce Canyon est constitué d’une grande route sans issue, au sommet de collines, et qui domine donc les vallées de pics rouges. Avant le péage, vous avez :

Ruby’s

Ça n’a rien à voir avec Bryce Canyon, excepté que vous ne pouvez pas le manquer. S’il y a des hôtels tout autour, Ruby’s est une jolie structure en bois, même si le site historique de l’hôtel à brulé. Il a également un général store plein de souvenirs, un supermarché et, de l’autre côté de la route, des boutiques pour touristes (bon de toute façon il n’y a pas ici de « vrais » habitants). C’est aussi de l’autre côté de la route que se trouve les rodéos.

Les rodéos de Bryce Canyon

Ils sont aussi commercialisés par Ruby’s. Question : est-ce que c’est une attraction pour touristes ? Réponse : oui, mais. Mais ce que vous allez voir c’est un vrai rodéo avec de vrais cowboys. Les spectateurs sont des touristes, mais les pros sont des pros, et il s’agit d’un vrai rodéo. Pour les photos c’est assez spectaculaire avec le paysage qu’il y a derrière.

Ils ont lieu plusieurs soirs par semaine entre le mois de mai et le mois d’août (vérifiez sur le site).

115 E 100 N, Bryce Canyon City, UT 84764

www.rubysinn.com/activities-in-bryce-canyon/utah-rodeo/

La route scénique

Quand vous passez le péage, vous avez ainsi la route scénique (celle sans issue), qui est face à vous. Tout de suite à droite se trouve le Visitor’s Center. Ensuite, sur votre gauche vous trouverez un accès aux plus impressionnants points de vues : Sunrise Point, Sunset Point (les plus célèbres) et plusieurs autres.

Mais la route continue sur 29 kilomètres, avec neuf points de vues supplémentaires, tous accessibles en voiture. Ils ressemblent un peu aux premiers, mais c’est tout de même sympathique à faire, surtout si vous ne pouvez pas marcher (attention, les conditions dans le désert peuvent être éprouvantes).

Photos des autres points de vues sur la route scénique :

Faire Bryce Canyon à cheval

Alors là, attention, il y a plusieurs entreprises à offrir les tours. Nous n’en avons testé qu’une : celle qui a son corral (de mules) à l’intérieur du parc national (à côté de Sunrise Point). Vous avez ici deux formules : une visite en 1,5 heure ou 3 heures. Sur internet des lecteurs indiquent que le tour en 1,5 heure ne descend pas dans les vallées. Nous avons donc opté pour l’option en 3 heures. Verdict : c’est vertigineux, magnifique, magique, époustouflant (regardez nos photos ci-dessous, ou bien la vidéo). Les mules vont à la bonne vitesse (pas trop vite ni trop lentement) donc on en prend plein les yeux sans danger. Chaque petit groupe est devancé par un guide. Vraiment, il n’y a pas besoin d’avoir déjà fait du cheval pour monter ces mules qui sont habitués à ce chemin. Conseils : n’y allez pas sans appareil photo : achetez un gros bouton pour coller derrière votre téléphone intelligent et ainsi stabiliser vos doigts ; achetez un chapeau de cowboy (avec lanière, obligatoire), pensez à prendre un pantalon long, ou alors le crin du cheval vous brulera les jambes en frottant, et aussi un foulard pour la poussière (mais surtout pour le style !!). Si vous n’êtes pas habitués, la seule conséquence, c’est que vous allez marcher comme Johnny Hallyday pendant quelques heures après le tour (comme si vous étiez né sur un tonneau, quoi).

www.canyonrides.com/bryce-canyon-horseback-riding/

Photos de notre tour de 3 heures à dos de mule :


PUBLICITE :

Paul A. McKenna Avocat accidents, famille, à Miami et en Floride

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds