Zion National Park et son magnifique canyon : l’un des parcs les plus visités de l’ouest américain

Zion est le plus à l’ouest et le plus au sud des cinq parcs nationaux de l’Utah. Sa majesté, mais aussi sa proximité avec Las Vegas (2h45 de route) et de la Californie, en font l’un des parcs nationaux les plus visités des Etats-Unis. Le plus impressionnant à Zion, c’est l’immensité de ses canyons, assez représentatifs de ce que l’ouest américain offre de mieux !

Notre vidéo sur Zion National Park :

Généralités sur Zion National Park :

Les touristes pressés le visitent en même temps que le Grand Canyon. Ceux qui prennent le temps pour les belles choses vont y rester plusieurs jours, et si possible enchaîner avec les autres parcs de l’Utah qui sont très proches (voir notre road trip).

Zion est le moins désertique des cinq parcs nationaux : la Virgin River y fait pousser une belle végétation.

Il y a plusieurs routes à Zion, mais généralement les touristes visitent surtout la grande route en cul-de-sac + la route Est, car il faut déjà au moins une (ou deux) journées pour bien en profiter.

– Le minimum à voir est :

The Narrows (4 heures de marche dans une rivière au bout de la route en cul de sac) + Zion Canyon Overlook (deux heures de marche, sur la route Est) + les différents points de vues.

Vue proche du Visitor's Center du parc national de Zion, en Utah
Vue proche du Visitor’s Center du parc national de Zion, en Utah

Avertissements :

D’année en année il y a eu de plus en plus de monde à venir au Parc National de Zion. En conséquence, durant la belle saison il n’est plus possible de pratiquer avec sa voiture la route en cul de sac. Il y a des navettes gratuites toutes les 5 minutes.

Pire que tout, avec la crise de la Covid, les Américains ne pouvant plus se rendre à l’étranger, ils se sont réorientés vers leurs trésors nationaux. Mais un programme de « distanciation sociale » ayant été mis en place et divisant le nombre de places dans les navettes… Vous imaginez le problème.

Dès le milieu de la nuit, des gens dormaient dans leur voiture pour avoir une chance de pouvoir se garer dans le parc.

Nous y sommes allés durant l’été 2022 (donc après la covid), et on peut dire qu’à ce moment-là tout était rentré dans l’ordre. Il y avait de la place dans les navettes toute la journée. Ceci dit on préfère vous prévenir que c’est tendu. Pour éviter tout incident nous avions réserver deux nuits de camping au même emplacement, ce qui nous a permis d’être certain de pouvoir laisser la voiture à l’intérieur du parc.

En 2022, ce système de navette obligatoire n’existait qu’à Zion, et pas dans les autres parc de l’Utah (pour vous souligner l’ampleur du problème).

– Prenez beaucoup d’eau avec vous si vous venez en été, mais il y a tout de même un grand nombre de robinets d’eau potable dans le parc, au début des sentiers.

Le site internet du parc : www.nps.gov/zion/index.htm

Nos autres pages sont complètes :

Carte du Parc National de Zion :

Carte du parc national de Zion


Dans l’ordre du sud vers le nord :

Nous vous donnons les indications comme pour tous les touristes qui restent entre une et quatre journées. Mais il y a d’autres parties dans le parc pour les aventuriers et les sportifs qui en veulent plus (ou qui sont déjà venus). Regardez alors sur le site internet du parc.

Village fantôme de Grafton

Rien à voir avec Zion, mais le village de Grafton est à 15 minutes au sud du parc, dans de très beaux paysages. Il ne reste plus que quatre maisons de ce village fondé en 1862 par les pionniers mormons, mais les fans reconnaîtront les lieux de la scène du vélo dans le mythique film « Butch Cassidy and the Sundance Kid ». Le vieux cimetière est incroyable, dans un cadre martien, avec des tombes où les écritures stipulent « Tué par les indiens en 1866 » (soit quatre ans seulement après la fondation du village)…

L’entrée sud du parc de Zion :

Springdale

Il s’agit d’un village juste avant la barrière de péage sud du parc ou TOUT est destiné aux visiteurs de Zion. Sans le parc national il n’y aurait rien. Supermarchés, hôtels, restaurants etc… C’est là aussi que se louent les équipements pour marcher dans l’eau, puisque c’est un incontournable de Zion (à The Narrows). Il y en a juste avant la barrière de péage du parc. Vous pouvez louer les équipements la veille pour le lendemain. Le kit est composé d’un baton de marche, de chaussures spéciales, antidérapantes, et de chaussettes adaptées. Vous pouvez aussi louer un sac étanche (par exemple pour une personne qui portera le matériel électronique et les clés de voiture pour tout le groupe !).

La navette du parc passe dans le village, donc si vous restez à l’hôtel aucun problème de transport.

Le Visitor’s Center

Il est immense et vous pouvez y acheter livres et souvenirs, mais aussi poser les questions techniques sur vos trajets aux rangers qui sont là (en nombre) pour répondre à toutes vos questions.

Zion Human History Museum

Vous y apprendrez tout sur la géologie, la faune, la flore, et les humains qui ont peuplé les lieux !

Les campings de Zion

Si vous arrivez à attraper un emplacement près de la Virgin River, ils sont magnifiques ! Attention, il y a différents équipements, mais aussi différents programmes de réservations (qui peuvent être changeants). Par exemple en 2022, l’un des deux campings près de l’entrée sud pouvait être réservé plusieurs mois à l’avance (et très vite complet), alors que les réservations pour l’autre camping ouvraient deux semaines seulement avant le jour réservé. Et, dans celui-ci, il restait environ un tiers des places le jour J (en plein été).

Faire du camping au parc national de Zion, en Utah
Faire du camping au parc national de Zion, en Utah
Faire du camping au parc national de Zion, en Utah
Faire du camping au parc national de Zion, en Utah

La route Est : 

Elle permet de sortir du parc vers l’Est. Elle comporte donc elle aussi une barrière de péage. Vous pouvez passer de l’une à l’autre avec votre propre véhicule. La navette n’est que pour le reste.

Vous roulerez dans des paysages magnifiques, et dans des tunnels creusés sous les montagnes.

Sur la route Est vous trouvez un incontournable : 

Canyon Overlook (route est)

Vous mettrez 30 à 45 minutes à vous y rendre. Ca monte un peu, mais c’est la manière la plus facile d’avoir un point de vue sur l’immensité du canyon. L’autre manière est la plus belle :  c’est « Angels Landing », mais c’est extrêmement difficile d’accès et en 2022 il fallait gagner à une loterie pour y avoir accès durant l’été (vérifiez si c’est toujours le cas). On vous en parlera plus loin d’Angels Landing, mais voici nos photos du chemin vers le Canyon Overlook (et le panorama à l’arrivée) :


Checkerboard Mesa (route est)

C’est une jolie montagne en forme de damier que vous pouvez contempler de la voiture. Le sentier fait 13km aller-retour il est considéré comme difficile. Il faut compter 4 heures pour le pratiquer.

Checkerboard Mesa, sur la route Est de Zion National Park
Checkerboard Mesa, sur la route Est de Zion National Park
Checkerboard Mesa, sur la route Est de Zion National Park
Checkerboard Mesa, sur la route Est de Zion National Park

Au bout de la route est :

A la sortie de la route vous trouvez sur la ville de Mt Carmel le musée dédié au peintre Maynard Dixon, qui a beaucoup reproduit le désert, avec les couleurs chaudes qui lui sont propres : www.thunderbirdfoundation.com

A Orderville il y a aussi le café en forme de roche rose qui vend des pierres de toutes sortes, le Rock Shop.


Route sud-nord (cul de sac)

En partant de Springsdale et du Visitor’s Center au sud, et en vous dirigeant vers le nord, vous avez neuf étapes (y compris le Visitor’s Center). L’un deux Zion Lodge : le seul hôtel présent au sein du parc. Il y a des chemins plus ou moins longs à tous les arrêts, qui sont tous intéressants, soit pour leurs points de vues, soit pour leur côté sportif). Emerald Pools ou Weeping Rock sont assez prisés. Court Of the Patriarchs est très facile.

Le Court of the Patriarchs : les pics Abraham, Isaac et Jacob (Zion National Park)
Le Court of the Patriarchs : les pics Abraham, Isaac et Jacob (Zion National Park)

Angels Landing

Le sentier pour arriver à ce point de vue emblématique des Etats-Unis fait 7,2 kilomètres aller-retour et la plupart des personnes mettent 4 heures pour le pratiquer. Attention, ça monte sec !!! Et il y a eu beaucoup de chutes mortelles, notamment depuis que les gens se prennent en selfie. Si vous voulez vous débarrasser de quelqu’un, vous savez comment faire : « allez mon ami, recule encore d’un pas ! ». Comme indiqué plus haut, depuis avril 2022 il faut désormais un permis, gagné à la loterie, afin de pouvoir y aller. Regardez longtemps à l’avance les conditions pour participer à la loterie, car pour certaines c’est 4 mois ou plus à l’avance qu’il faut s’y prendre afin de gagner un pass. En tout cas, si vous êtes un peu sportif, c’est vraiment quelque chose à ne pas manquer.

www.nps.gov/zion/planyourvisit/angels-landing-hiking-permits.htm

Angels Landing
Angels Landing (crédit photo : Phineas Anton By Fineas Anton https://unsplash.com/photos/D6odQjxbAjAImageGallery, CC0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61758886)
Angels Landing
Angels Landing (crédit photo : Phineas Anton By Fineas Anton https://unsplash.com/photos/D6odQjxbAjAImageGallery, CC0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61758886)

The Narrows

Le mot signifie « étroit ». C’est là que le canyon se rétrécit, et que vous marchez dans la rivière. Pour y accéder, il faut descendre au dernier arrêt de la navette qui s’appelle Temple of Sinalowa. Ensuite vous continuez en marchant. Il y a un (magnifique) sentier le long de la Virgin River durant environ 25 minutes. Puis… il va falloir vous mouiller les pieds. Vous pouvez pratiquer la rivière durant plusieurs jours sur de nombreux kilomètres, mais si vous faites comme la plupart des gens, vous la remonterez durant environ 1h30 dans l’eau (donc 2h si vous compter les 30 premières minutes) jusqu’à une fourche entre deux canyons baptisée Wall Street.

The Narrows, au parc national de Zion, en Utah
The Narrows, au parc national de Zion, en Utah

Conseils pour The Narrows :

– Nous sommes partis tôt le matin et il y avait déjà bien du monde. Quand nous sommes revenus, nous avions face à nous une marée humaine accédant à la rivière, comme une sorte d’exode. Quand vous voyez ça… vous comprenez pourquoi les parcs mettent des restrictions. Nous n’aurions pas du tout apprécié notre visite si nous n’étions pas partis tôt. On vous conseille donc de prendre la première navette.

– Est-ce qu’il faut absolument louer l’équipement ? Non, vous ne tomberez pas forcément. Mais c’est vraiment plus confortable (l’eau est assez froide le matin) et, par ailleurs, toutes les personnes que nous avons vu tomber étaient des personnes qui n’avaient pas l’équipement…

Galerie photo de The Narrows :

Généralités sur les parcs de l’Utah :

– Les paysages rouges ont été créés par l’élévation du plateau du Colorado, et une oxydation au contact de l’oxygène, quand le plateau est sorti de l’eau. Les plus vieux rochers, vers le Grand Canyon, sont âgés de 1950 à 1680 millions d’années. L’érosion de cette région a été facilitée par le climat extrême (froid l’hiver et chaud l’été) et ainsi ont été créé ces singularités : arches, mesas, canyons, pics… Et l’érosion continue de nos jours.

– Vous pouvez acheter un pass « America the Beautiful » pour les parcs nationaux, et un autre pour les State Parks afin de faire des économies.
– N’oubliez pas tout ce qui est lié aux températures extrêmes : il peut faire très froid l’hiver et très chaud l’été. Au quel cas emportez beaucoup d’eau, des électrolytes, des encas adaptés à la marche, de la crème solaire, des vêtements longs…


PUBLICITE :

rénovation, construction, general contractor Floride

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d'amourrrrrrrrr !!!!!

Un like sur Facebook, c'est très important pour la presse indépendante Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !


This will close in 30 seconds